115 vues

Amours Contrariées

Nombre de pages : 87

Littérature Erotique

Avertissement : des scènes ou des propos peuvent heurter la sensibilité des lecteurs

JPEG - 34.8 ko
Amours Contrariées

Après avoir été abandonné par John, Gareth arrivera-t-il à lui pardonner ? Leur amour est-il assez fort pour vaincre leur incertitude, leur peur, leur haine ?
Après que son amant soit partie, Tom arrivera-t-il à retrouver Dan ?

Les Amours contrariées de quatre hommes, gays et prêts à tout pour se venger sauf si l’amour rentre en jeu…

Début de l’ebook gratuit proposé en lecture rapide

Malgré la prohibition, le champagne et l’alcool coulaient à flots dans le club surchauffé où Gareth avait ses habitudes. Des couples dansaient au son de l’orchestre qui jouait des airs de jazz, d’autres flirtaient sans retenue sur les banquettes disposées tout autour de la piste de danse. Gareth était sur l’une d’entre elles en compagnie de Roxane et d’une jeune femme dont il ignorait le nom. 
Cela faisait plusieurs semaines qu’il l’avait rencontrée Roxane elle était belle, drôle et intelligente. Mais aussi autoritaire, capricieuse et possessive, ce qu’il détestait elle s’accrochait à lui comme s’il lui appartenait. Il l’aurait déjà jetée depuis longtemps mais il y avait son frère, John il n’avait jamais connu quelqu’un comme lui.
Il n’y avait rien qu’il aimait plus que d’être avec lui. John avait une façon unique d’utiliser la séduction dans tout ce qu’il faisait.

Code ISBN : 9781326896126  

 Signaler un problème de lecture

  • AVIS (0)

REDIGER UN AVIS

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message




  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

En savoir plus sur Ariane Clark

 Je m’appelle Ariane Clark j’ai 27 ans et vis avec l’homme de ma vie Dan j’ai également 3 sœurs, 1 frère et ma mère ainsi que 2 chats. Mon enfance n’a pas toujours était facile, mais cela fut pire en perdant mon père le mois de mon anniversaire, après ce drame je passais mes journées (...) 

Consultez la page Ariane Clark d'Edition999

C'est vous qui le dites