Edition999
La plateforme gratuite de diffusion littéraire

Accueil > Littérature Erotique > Adorable perverse

Adorable perverse

Laure Clérioux (Auteur)

Nombre de pages : 258

 Remercier Laure Clérioux

Avertissement : des scènes ou des propos peuvent heurter la sensibilité des lecteurs

Les statistiques du livre


9655 Lectures

4.24 /5 sur 79 votants

15613 visites

Evaluer le livre


Ajouter votre avis pour le livre : Adorable perverse

Thème : Littérature Erotique (Interdit aux moins de 18 ans)

( Version du 16 septembre 2019 )

 La quatrième de couverture

Ils sont tous sous le charme de ses yeux de miel, enchaînés aux boucles soyeuses de sa chevelure de jais, esclaves des perfections de son corps...
Nymphomane, experte dans tous les arts de l’amour, elle les tient sous sa coupe. Elle les mène où elle veut, bouleverse leurs habitudes et leurs projets, transforme leurs vies de fond en comble.
Mais elle sait aussi semer, à pleines brassées, le bonheur et la joie.

 La première page

Il n’y a que deux personnes dans le compartiment.
Un monsieur à l’air grave, qui se tient côté couloir… Entre trente et quarante. Grand. Costaud. Bien que n’étant plus de prime jeunesse, il est encore consommable. Il est penché sur sa lecture, et je ne peux voir que ses cheveux bruns, plantés dru sur les côtés de sa tête, mais déjà piquetés de blanc, qui ondulent près des tempes. Tirés vers l’arrière par le peigne, ils ont laissé au-dessus du front deux larges espaces dégarnis qui font penser à des golfes envahis par la mer. Deux patinoires à mouches que sépare une bande de cheveux clairsemés, bien parallèles…
Il paraît qu’une calvitie précoce est signe de virilité.
Il relève la tête : son visage est glabre et lisse, son teint fait penser à du papier mâché.
On l’imagine, travaillant sous la lampe d’un bureau. En tout cas, pas à l’extérieur. Il n’est pas, non plus, un adepte du sport… Sauf peut-être du sport en chambre.
Je l’imagine assez bien, accomplissant de multiples galipettes avec un ou une partenaire…
Sous les lunettes cerclées d’acier, les yeux sont vifs. Bruns. Mais pas comme les miens : les siens sont marron foncé, intense.

  Signaler un problème avec l'ebook gratuit.

Biographie de Laure Clérioux

Je suis une retraitée, qui aime la littérature, la musique et les arts en général. Je me suis amusée à écrire ce livre, et j’espère le partager avec des lecteurs

 Autres(s) parution(s) de l'auteur

Bons pour le service

Un mariage dans la haute société : la belle Marie-Sophie épouse un richissime baron. Au cours d’une luxueuse réception, jeunes gens et jeune filles apprennent à se connaître. Pour garantir la réussite des unions futures, deux des demoiselles d’honneur se (...)

2021

Joyeuses Agapes

Une jeune et belle avocate est invitée chez une magistrate influente, qui est tombée follement amoureuse d’elle. Les invités, tous membres éminents de la bourgeoisie locale, tiennent des propos moralisateurs. Mais leurs comportements sont-ils toujours en (...)

2020

Autoroute

Il est tapi au coeur du réseau routier comme une araignée au centre de sa toile. Il repère ses proies, il tue, puis il s’enfuit à bord de son bolide, sans laisser la moindre trace. Dans l’entourage du prédateur, la vie s’écoule, bien ordinaire, avec ses amours (...)

2019

Une bien jolie poupée

C’est une merveilleuse poupée, qui parle, qui se tient debout presque toute seule, et qui fait la joie de son admirateur !

2019

7 discussions

  • 9 mai, par alfred anchetain

    Bonjour,
    Comme vous l’avez peut-être vu, je suis aussi auteur chez 999.
    J’aime beaucoup votre style rapide et clair, et vos personnages sont délicieusement pervers.
    Je me suis lancé, à la faveur du confinement, dans l’écriture érotique, alors que je suis, en principe, un auteur sérieux, plutôt technique. Mais apparemment mes textes plaisent.
    J’aurais aimé que nous puissions échanger. Je l’ai fait avec Michel Canal et nous proposons, très prochainement, un duo sur "Comment écrire un texte érotique".
    Nous regrettons, l’un et l’autre, qu’il y ait trop peu de relations entre auteurs.
    Nous sommes également sur MBS, et là c’est très facile. c’est d’ailleurs comme ça que je suis entré en relation avec lui,
    Voilà, si un échange vous intéresse, j’y suis tout disposé, et même une écriture en commun ;-)
    J’ai fait, avec lui, un texte "Ma rencontre avec Claire", en reprenant le thème de "L’éveil de Claire", et nous nous sommes beaucoup amusés, l’un et l’autre !
    Bien cordialement,
    Alfred Anchetain

    • ^ 10 mai, par Jean-Michel

      Bonjour,
      Pour information, nous avons activé comme mon MBS, une messagerie interne sécurisée pour les auteurs au sein de votre espace privé auteur.
      Merci à Philippe Wallon pour cette proposition.
      Bonne semaine.
      Jean-Michel

  • 21 mars, par Ragnar

    Je m’intéresse depuis un moment à la littérature érotique, j’ai lu plusieurs ouvrages, dont certains, écrits par des auteurs reconnus dans le genre.

    Cet ouvrage est, de loin, le meilleur que j’ai lu, le personnage est extraordinaire, bien pensé, les recits érotiques éveillent les sens divinement, finement écrit. Ce texte anime le coeur, les sens et pas que.

    Bravo à l’auteur, qui tape fort juste.

  • 8 mai 2020, par Michel CANAL

    Adorable perverse ? C’est un euphémisme ! Un titre bien choisi. Et l’exploit d’avoir réussi, avec une finesse à souligner, un vaudeville dans le genre "érotique". Certes un érotisme très hard, non suggéré, mais sans vulgarité, avec même une pointe de poésie parfois.

    Vous dites vous être amusée à écrire ce livre ? Le lecteur, sous le charme de votre écriture, en est conscient.

    Pour le choix de vos personnages : leur patronyme, leur description physique, leur situation sociale, leurs travers, leurs penchants, dans une diversité qui nous brosse une satire de la société bourgeoise de province. Avec un satisfecit pour le personnage de Véronique ; l’amour aveugle de Charles-Henri pour sa plastique et l’évolution dans la considération témoignée par ses beaux-parents sont remarquables.

    Pour la richesse du vocabulaire qui traduit une grande culture.

    Pour le style qui manifeste une bonne connaissance de la langue française et de ses subtilités.

    L’auteur que je suis aussi apprécie votre prouesse d’avoir osé toutes ces descriptions avec une totale liberté et un talent consommé. Une liberté accordée aux auteurs femmes, qui serait critiquée chez les auteurs hommes.

    Avec mes compliments, chère Laure, tant ce genre si difficile à exprimer, tranche avec la vulgarité de beaucoup d’auteurs qui s’y risquent.

  • 13 avril 2020, par maryana

    Adorable, j’ai passée un très bon moment. Merci et continuée votre écriture coquine. Bises

  • 19 mars 2020, par MaxcoolXX

    Votre livre est magique. Il transporte le lecteur. Un pur régal

  • 18 octobre 2019, par CarolineXXX

    Merci pour votre livre.

Un message, un commentaire ?

 Dans le même rayon : Littérature Erotique

Pourquoi vous me regardez-vous comme ça ?

Une réflexion sur l’amour et les relations

Mes émois

La découverte du sexe avec deux jumeaux

Les jumelles d’Oléron

On ne va pas sortir aujourd’hui, mon p’tit gars, tu vas pouvoir rester chez toi et te reposer un peu, ça pourra pas te faire de mal, remarque, après la folle semaine qu’on vient de se payer à cause de ce temps de (...)

Diane Impudique

Érotisme. Histoire de chasse ? Initiation rocambolesque au rite d’une Diane chasseresse qui aurait depuis longtemps jeté son bonnet par dessus les moulins !