Edition999
La plateforme gratuite de diffusion littéraire

Accueil > Littérature > Je languis de toi...

Je languis de toi...

Carmen (Auteur)

Nombre de pages : Nombre de Pages : 3

 Remercier Carmen

Les statistiques du livre


1007 Lectures
1 Lectures / 31 jours


4 /5 sur 2 votants

2761 visites

Evaluer le livre


Thème : Littérature

( Version du 8 décembre 2006 )

 La quatrième de couverture

C’est le récit de la plus belle et intense infamie, d’une succulente trahison, d’une douleur extatique, d’un abandon des plus majestueux. C’est le récit du regard de braise qui naguère m’accrocha et grâce auquel un linceul m’emmitoufla …

 La première page

Prix : GRATUIT

  Signaler un problème avec l'ebook gratuit.

Biographie de Carmen

Carmen est un auteur qui a décidé de publier sur Edition999 un ou plusieurs ebooks gratuits. Le Livre "Je languis de toi..." est pour l’instant son seul ebook gratuit publié sur le site Edition999.info. La littérature partagée est son objectif. Carmen fait partager un moment de son univers et de...

 Autres(s) parution(s) de l'auteur

7 discussions

  • 25 janvier 2007, par Daniel Fattore

    J’adore la richesse du vocabulaire (que de mots trop rarement lus ailleurs...), l’exubérance du verbe, la phrase qui s’étend et s’éclate en belles images. C’est riche, c’est fort même, c’est un texte qui fonctionne, dans sa préciosité même.

    Attention à l’orthographe, s’il fallait un bémol...

  • 4 janvier 2007, par Pauline

    Je suis peut-être bête mais j’ai relu 4 ou 5 fois ce récit et je n’arrive toujours pas à comprendre la chute de ce récit...C’est peut-être que, comme le dis Sharyann,il y a trop d’effets de style dans ce texte, trop de "feux d’artifices",ce qui, au final, étouffe un peu l’histoire, la cache par tous ces effets...sinon,bonne idée et bonne description de la douleur de l’amour perdu...et quan même de bon effets de style, même si un peu trop exessifs...

  • 29 décembre 2006, par Kentucky

    Je trouve que Sharyann exagère un peu en disant que cette nouvelle est "mièvre" mais c’est vrai que quelque chose y sonne faux.
    A part ça j’ai bien aimé.

  • 18 décembre 2006, par Pierre Collignon

    Et bien moi je ne suis pas d’accord avec Sharyann, ce qui fait de ton texte un bon texte c’est justement son style, cette sucession d’images, de belles formules parce que le sujet en lui reste tres "bateau" si tu me passes l’expression... Les chagrins d’amour tout le monde en a connu mais peu ont reussis à l’exprimer comme tu l’as fait.

    • ^ 28 décembre 2006, par Sharyann ;

      Et tu ne trouves pas, Pierre, que cette "succession d’images et de belles formules ect ) est justement trop poussée, trop exagérée, et jusqu’à donner un ton faux à ce récit ( ce qui est dommage) ?
      Ce n’est bien sur que mon avis d’un humble lecteur mais si encore cette fois tu n’es pas d’accord, expliques toi plus en profondeur s’il te plaît. :)

  • 21 décembre 2006, par saliou kamara

    je trouve le recit très poétique.

  • 17 décembre 2006, par Sharyann ;

    Le début est pas mal raconté et construit mais je n’aime pas la suite. Même après 3 lectures consécutives, à mes yeux elle est restée mièvre. Je trouve ton style trop recherché, et ça gâche pas mal de choses.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

 Dans le même rayon : Littérature

Quatre saisons

Comme chaque été, Marthe reçoit à Arcachon sa fille cadette, Pauline, et les deux filles de celle-ci, Appolonia et Constance, seize et huit ans. Cette année est un peu spéciale : Marthe vient de prendre sa retraite et compte profiter plus longtemps que (...)

Anticipations (petite nouvelles)

Une petite nouvelles fantastique de 5 pages, en rapport entre rêve et réalité. Le sommeil veut pas de moi et toi tu rêves depuis longtemps”. Jamais, je n’aurais pu m’imaginer qu’une chanson de Bruel tomberait si à propos. Le radio-réveil indique trois heures (...)

Le cheval de Troyes

Jeune peintre de talent, Helmut Kellermann fut enrôlé malgré lui dans la Wehrmacht d’Adolf Hitler dans les années quarante. À la fin de la Seconde Guerre mondiale il laissa à ses héritiers un petit carnet aux phrases énigmatiques. Ugo, son arrière-petit-fils, se (...)

Sauvé du chaudron de la rue

Sauvé du chaudron de la rue raconte l’histoire d’un jeune communément appelé "enfant de la rue" coupé de sa famille et voué à une vie intenable dans la rue de la capitale congolaise, Kinshasa. Sa tragédie a touché le coeur d’un jeune de bonne famille qui, animé (...)