Edition999
La plateforme gratuite de diffusion littéraire

Accueil > Biographie > L’histoire authentique de nos ancêtres GAU - 2ème partie

L’histoire authentique de nos ancêtres GAU - 2ème partie

Roger GAU (Auteur)

Nombre de pages : 70

 Remercier Roger GAU

Les statistiques du livre


594 Lectures
2 Lectures / 31 jours


4 /5 sur 9 votants

857 visites

Evaluer le livre


Thème : Biographie

 ISBN : 978-2-9518955-3-9  

( Version du 2 mars 2014 )

 La quatrième de couverture

Enfin le bout du tunnel

Cette deuxième partie raconte la vie de nos grands-parents et de leurs enfants jusqu’à ce qu’ils quittent le nid familial. Dans une ferme, en région montagneuse, c’est à dire où le relief et le climat sont très défavorables, nos grands-parents vont élever huit enfants et les amener à sortir de leurs conditions de pauvre paysan. Les premières années sont plutôt favorables, mais la Grande Guerre ne facilitera pas les choses. Surtout qu’en 1917, grand-père meurt la veille de la Noël. Les filles ont quitté la ferme, mais il reste quatre enfants à élever dont le plus jeune à huit ans.

 La première page

en cours de rédaction

  Signaler un problème avec l'ebook gratuit.

Biographie de Roger GAU

J’ai une formation d’ingénieur de l’École Centrale de Paris. Passionné par l’Histoire avec un H majuscule, je suis passé à l’écriture à ma retraite. J’ai publié deux livres papiers, le premier avec un éditeur (750 exemplaires), le deuxième en compte d’auteur (350 exemplaires). Après cela, j’ai publié...

 Autres(s) parution(s) de l'auteur

Les vicomtes de Béarn ; de Centulle Ier de Béarn à Gaston IV de Béarn

La situation du Béarn évolue très peu entre 840 date de l’apparition des premiers vicomtes de Béarn et le début du XIe siècle. Centulle Ier de Béarn est le premier souverain officiel de la vicomté de Béarn.

2021

La Maison de Lévis Mirepoix

La maison de Lévis Mirepoix est une famille subsistante de la noblesse française. La première personne célèbre de cette famille est Philippe de Lévis, seigneur de Lévis-Saint-Nom. Il exerce au nom du roi d’importantes fonctions judiciaires et (...)

2021

Jean classe 1915 ; Lettres volées à l’oubli

Ce livre, basé sur des documents authentiques retrace la vie d’un jeune toulousain mort à 20 ans durant la Grande Guerre sur le front d’Artois. Difficile pour moi d’en dire plus, mais pour vous éclairer voici les commentaires de Lucien Remplon, écrivain, sur la (...)

2014

Raymond IV de Saint-Gilles de Toulouse

À la mort de son père Pons, en 1060, son frère aîné Guillaume hérite de la majorité des biens paternels et Raymond doit se contenter du comté de Saint-Gilles.

2021

3 discussions

  • 15 novembre 2017, par Juliette André Camp

    J’ai été intéressée et émue en lisant cette histoire. On revit ce qu’a été notre labeur à nous paysan de la montagne. J’ai bien connue Léonie et son mari Louis Marc qui était le frère de mon oncle Paul Marc de La Garrigue. Je suis souvent passée près des murs de Fontgrasse en allant à Vabre. Plus tard un été en notre ferme de Savin c’est avec sa moissonneuse que Jules Gau (le père de l’auteur) est venu faire chez nous la moisson. Autant de souvenirs que la lecture de ce livre ravive en moi qui ai 97 ans.

  • 6 novembre 2015, par Jean-Michel

    Nous venons de corriger le bug remonté par un lecteur : "Comment est-il possible que le pdf ait été téléchargé 97 185 fois ?
    Près de 100 000 téléchargements, j’ai du mal a y croire !
    Si tel est le cas, la version papier devrait faire la fortune de l’auteur."
    Il avait raison et c’est corrigé. Merci à lui pour sa vigilance.

  • 9 mai, par Annie TORRES

    Bonjour,
    J’ai lu la 1ier partie ainsi que la second de l’histoire authentique de nos ancêtres GAU avec grand intéret.
    Aurions-nous des ancêtres communs ?
    Mon grand-père François GAU et son frère Paul Émile Célestin GAU(D) sont les descendant de Pierre GAU ° 1690 à Anglés ∞ à Gleizes Marguerite 1715. † 03/12/1741 à Anglès. Et mon Oncle & Parrain s’appelait Roger GAU(D) fils de Paul Émile.
    Archives communales paroisse de St Martin de la Souque 1688/1720 perdues.
    Dans les registres de ND d’Anglès (1 E14/1) on trouve de nombreux actes de BMS pour St Martin d’Uscladelles et La Souque pour des « GAU » ou « GLEIZES » de 1688 à 1725.
    Malgré cette nouvelle opportunité, je n’ai toujours pas trouvé d’acte de naissance et de mariage qui correspondent même en consultant les registres d’Olonzac.
    Je ne peux donc pas me "raccrocher à une branche".
    En vous souhaitant une bonne soirée.

Un message, un commentaire ?

 Dans le même rayon : Biographie

L’histoire authentique de nos ancêtres GAU - 2ème partie

Cette deuxième partie raconte la vie de nos grands-parents et de leurs enfants jusqu’à ce qu’ils quittent le nid familial. Dans une ferme, en région montagneuse, c’est à dire où le relief et le climat sont très défavorables, nos grands-parents vont élever huit (...)

Pitié pâle Septrière

"Pitié pâle Septrière", geste humoristique du parcours épique d’un patient en quête de diagnostic. De l’administration à l’équipe soignante, en passant par les investigations médicales, le quotidien hospitalier

Le Conventionnel Joseph Le Bon

Natif d’Arras, ancien prêtre, proche de Robespierre et de Saint-Just, Joseph Le Bon instaura le régime de la Terreur dans les départements du Nord et du Pas-de-Calais, envoyant indistinctement à l’échafaud gens du peuple, nobles ou (...)

VINCENT le dix-septième Louis

Sur les traces de LOUIS XVII - le roi proclamé mais non couronné.