Edition999
La plateforme gratuite de diffusion littéraire

Accueil > Fantastique > L’homme de demain

L’homme de demain

Artistes Fous Associés (Auteur)

Nombre de pages en A4 : 547

Les statistiques du livre


1032 Lectures
8 Lectures / 31 jours


3 /5 sur 4 votants

727 visites

Evaluer le livre


Thème : Fantastique

Version publiée le 7 juin 2015

 La quatrième de couverture

L’homme de demain

Préface

Voici l’Homme ! L’Homme, avec la majuscule qui sied à sa grandeur, à son égocentrisme, mais aussi à son intolérable arrogance. L’Humanité a plus d’une fois frôlé le désastre et si nous sommes toujours là, ici et maintenant, la raison tient en un mot : adaptation.

Depuis son apparition sur Terre, l’Homme n’a eu de cesse de modifier son environnement sans se préoccuper des conséquences. Ce n’est qu’au vingtième siècle qu’il a commencé à comprendre qu’aucune n’est négligeable. S’il admet qu’il devient urgent de trouver des solutions, encore faut-il qu’il soit capable de les appliquer. Et encore, dans un futur qui n’est peut-être pas aussi éloigné que nous le souhaiterions, mettre en pratique lesdites solutions risque fort de ne pas suffire. Après avoir détruit pour mieux bâtir et changé de manière quasi irréversible le monde dans lequel il vit, l’Homme a entrepris de se changer lui-même.

La médecine des guérisseurs a vécu, après l’éradication des maladies, elle s’intéresse désormais à l’amélioration physique. La chirurgie réparatrice et les recherches sur le clonage ont vraisemblablement ouvert la voie. Si certaines techniques sont a priori des réussites (culture de cellules souches, de peau et sans doute très prochainement d’organes, membres artificiels…), d’autres, plus ou moins discutables, commencent à voir le jour. L’avenir promet d’être aussi prodigieux qu’effrayant : thérapie génique visant à améliorer l’individu, biologie de synthèse cherchant à créer la vie – ni plus, ni moins –, nanotechnologie réparant un corps endommagé, allongement conséquent de la durée de vie, immortalité, connectivité homme-machine (en attendant une possible fusion des deux), cyborgs…

Un retour en arrière semble improbable, l’Homme et la société dans laquelle il vit n’y résisteraient pas.

Adaptation : Vivre, envers et contre tout sur une Terre ravagée par une irradiation totale et définitive (Le cœur sous la cloche) ; s’abandonner à la folie (Changez d’air, Ergo sumus) ; désexualiser la société jusqu’à faire du plaisir un crime capital (Vintage Porn Star) ; découvrir le désir sous une forme très particulière (Maison Close) ; oublier la sédentarité (Caraville) ; se bio-mécaniser pour le pire ou le meilleur (La vengeance du XIXe siècle, La musique des sphères, L’absurde et très courte histoire de l’homme qui voulait monter dans la hiérarchie) ; se mêler intimement, trop peut-être, au flux d’un hypernet omniprésent (Poogle Man, La frontière des rêves, Paradise4) ; devenir les symbiotes d’une extraordinaire forme de vie (Patrino) ; évoluer, muter en quelque chose de radicalement différent (Les enfants de nos enfants, Les héritiers, Moisson)… Ce sont quelques-unes des visions d’adaptation envisagées par les auteur(e)s de cette anthologie.

Dans un lointain avenir, Dieu pourrait n’être qu’une option de plus dans le champ infini des possibles. Car après tout, s’Il nous a fait à son image, Il a des raisons de s’inquiéter : l’Homme de demain est bien parti pour prendre Sa place.

Southeast Jones

 La première page

en cours de rédaction

 Pour aller plus loin

( A venir prochainement )

  Signaler un problème avec l'ebook gratuit.

Biographie de Artistes Fous Associés

Ce collectif comprend de multiples auteurs. Crédits : Southeast Jones et Sébastien Parisot, Vincent "Vinze" Leclercq et Ludovic Klein.

 Lire son interview

 Autres(s) parution(s) de l'auteur

Fin(s) du Monde

La Fin du Monde est partout. Pour la première fois de l’histoire de l’Humanité, nous avons une échéance de fin du monde à très court terme : 50 ans, un siècle tout au plus et le réchauffement planétaire sera définitivement installé, déployant la batterie de ses (...)

2013

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

 Dans le même rayon : Fantastique

Cauchemar

Chloé marchait dans la rue. C’était un soir d’été, il faisait chaud, et il était aux alentours de dix heures. C’était une fille de seize ans, aux cheveux noirs et aux yeux bleus. Elle avançait lentement, tenant quelque chose dans sa main droite : un énorme couteau. (...)

La maison des Feux Follets : suite et fin

Marc Merray, fonctionnaire sans histoire, était loin d’imaginer que son emménagement dans leur nouveau domicile, situé au cœur d’un quartier paisible d’Angers, au numéro 26 de la rue des Feux Follets, les affecterait à ce point, sa compagne Élise, leur fille (...)

Le voyageur égaré

Le soleil disparu lentement ce matin là, au travers de brumes épaisses, laissant de moins en moins filtrer sa chaleur salvatrice. Mon bel étang aux reflets argentés était brutalement devenu informe et gris. Les canards des étangs voisins avaient pris peu à peu (...)

Je ne suis pas celui que vous croyez !

Petit Robert trépignait d’exultation. Sous peu, les derniers rayons du soleil s’effaceraient derrière la ligne sombre de l’horizon, et la nuit étalerait son règne sur la nature et les hommes. Dans ce milieu paysan, on se couchait comme on se levait, au rythme (...)