Edition999
La plateforme gratuite de diffusion littéraire

La ville imperméable

Jonathan Coat (Auteur)

Nombre de pages : 168

 Remercier Jonathan Coat

Les statistiques du livre


151 Lectures
15 Lectures / 31 jours


5 /5 sur 3 votants

126 visites

Evaluer le livre


Thème : Essai - Politique - Scolaire - Education

( Version du 5 mai 2019 )

 La quatrième de couverture

Dans cet espace imperméable qu’est la ville, on se protège de l’eau : l’étanchéité est l’objectif des constructeurs. L’eau de pluie est donc vite évacuée, cachée dans les tuyaux (réseau fluvial), rejetée dans les cours d’eau avec les polluants des rues et des toits qu’elle contribue à lessiver : on parle de rejets urbains. Le bitume quant à lui asphyxie la terre et évacue cette eau dans les caniveaux. Pourtant, l’eau nous accompagne à chaque instant de notre vie, depuis notre conception jusqu’à notre mort. Comme pour notre planète bleue, nous sommes comme elle pour deux tiers composés d’eau. Il est encore si facile d’en disposer dans nos pays tempérés que tourner un robinet semble suffire pour la voir couler.

 La première page

Changer les mentalités des citadins quant à la pollution de leur eau en milieu urbain et au gaspillage est mon objectif. En effet, avec le changement climatique, les experts du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) estiment globalement que le nombre d’êtres humains souffrant d’un manque d’eau pourrait tripler au cours de ce siècle, atteignant le chiffre de 3,2 milliards, si les températures devaient augmenter de plus de 4 ° C. Plusieurs études Groupe d’experts intergouvernementaux sur l’évolution du climat (GIEC) prouvent que l’eau et le changement climatique seront les crises les plus graves que l’humanité aura à affronter pendant les prochaines décennies. Les liens entre les deux enjeux sont si étroits que l’on devrait peut-être plutôt y voir un seul et unique enjeu. La montée des températures affecte simultanément différentes composantes des systèmes hydrologiques : la quantité des précipitations, mais aussi leur intensité et leur fréquence ;

  Signaler un problème avec l'ebook gratuit.

Biographie de Jonathan Coat

Diplômé de mon DNSEP à la Haute École des Arts du Rhin de Strasbourg en 2017, j’ai auparavant obtenu un BTS design de produits à la suite d’un CAP et d’un BAC profession- nel en ébénisterie. Ma double formation en ébénisterie et en design m’a permis d’étendre le travail de la matière en l’appliquant à des...

 Autres(s) parution(s) de l'auteur

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

 Dans le même rayon : Essai - Politique - Scolaire - Education

Le département du mayo dallah et son potentiel économique

Le département du mayo dallah est situé dans la région du mayo kebbi ouest ,il est le plus grand département de la région.

La fugue

Léon un adolescent de 15 ans est très turbulent.

Inauguration & Restauration du Mémorial de l’Escadrille La Fayette - Partie 1

Voici le dernier opus de la série qui vous raconte, comme si vous y étiez, l’inauguration du Monument. Il vous retrace, aussi, les différentes rénovations effectuées sur ce Mémorial au cours du présent (...)

Monnaie magique et Finance apprivoisée

Persuadé depuis longtemps que le système financier est à l’origine de la plus grande part de nos problèmes sociaux, économiques et politiques, à commencer par l’augmentation des inégalités et la croissance destructrice de l’environnement, j’ai profité du (...)