Edition999
La plateforme gratuite de diffusion littéraire

Accueil > Littérature > Poésie de méditation et du bien être

Poésie de méditation et du bien être

L. FAYER (Auteur)

Nombre de pages : 15

 Remercier L. FAYER

Les statistiques du livre


176 Lectures
3 Lectures / 31 jours


5 /5 sur 19 votants

316 visites

Evaluer le livre


Thème : Littérature

 ISBN : 978-2-9560273-3-1  

( Version du 8 novembre 2018 )

 La quatrième de couverture

Chère lecteur, bonjour.
Je m’appelle Tyaglova (épouse Fayer) Svetlana. Shulga est le nom de jeune fille de ma mère à qui je veux rendre hommage par ce petit recueil de mes poésies. « L » est la première lettre de mon nom de baptême. Je suis consciente qu’étant d’origine russe (où le français reste toujours une langue étrangère), je pars avec un gros handicape dans la conquête du public français, mais je tente quand même cette expérience, car j’ai un message important à faire pas-ser. On m’a détecté un cancer en 2015. J’ai subit une opération en 2016 et je suis toujours sous traitement jusqu’à pré-sent. La panique des premiers mois a fait place à la sérénité et à une très grande envie de VIVRE ! J’ai revu toutes mes valeurs et me suis rendue compte de combien cette vie est éphémère mais belle ! Bizarrement je me sens plus vivante aujourd’hui qu’avant ! Je compte alors vous contaminer avec mon envie de VIVRE ou vous aider à prendre conscience qu’on vit très souvent sans vivre vraiment !
Bonne lecture
Cordialement vôtre.

 La première page

Univers de la nature
Ciel est si haut aujourd’hui
Je l’observe toute étourdie
Les nuages et les minutes passent
Leurs mouvements calment mon angoisse
Merci nature – travail de Dieux
Univers qui nous rend heureux
 
La thérapie colorée
Le silence des feuilles dorées
Est une thérapie colorée.
Elle détend mon cœur,
Apaise mes douleurs.
C’est une saison ravissante
Et ma source « énergisante.
La buvant, je dis « merci »,
Car je sens être guérie.

  Signaler un problème avec l'ebook gratuit.

Biographie de L. FAYER

Professeur de russe en libéral ; docteur en science du langage

 Autres(s) parution(s) de l'auteur

Ukraine, vue du dessus de la mêlée

Ayant un accès à l’information plus large que celui notre TV nous propose (je maitrise le russe et l’ukrainien), je me suis aperçu que celle que nous avons est très souvent engagée et parfois mensongère. Je trouve inadmissible que les Français n’aient qu’une (...)

2022

L’histoire inconnue de la Russie à travers ses manifestations populaires

Ce livre qui est, en premier lieu, une étude ethnographique des manifestations populaires russes, révèle qu’elles font partie de la culture indo-européenne. Après avoir noté de multiples parallèles entre les traditions populaires russes, celles des peuples (...)

2021

Mon journal de confinement (suite) 5ème PARTIE

Ce virus est un bon teste sur l’humanité et ses croyances... Un crash-test !! »

2020

Le journal presque intime : Toute la vérité

Cette quatrième partie de mon journal peut renseigner certains parents qui ont vu leurs enfants naître mal-formés où atteints de cancer (pp. 8-9).

2020

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

 Dans le même rayon : Littérature

Fulcanelli

Janus présente ses recherches sur Fulcanelli au Professeur Stark.

Réflexions oisives sur le monde

Il arrive souvent que l’on se trompe sur les individus. Les gens sont rarement conformes à l’idée que l’on se fait d’eux car derrière l’apparence, il y a toujours le moi indéfinissable.

TERMINUS, TOUT LE MONDE DESCEND !

Une nuit à peine troublée par un zombie qui passe dans le couloir en hurlant, des cris et des pleurs, des claquements de portes et des cliquetis de chariots. Qu’il est bon à ces cyclistes retraités, bien calés dans leurs lits, au chaud sous les couvertures, de (...)

Député godillot

Les députés en Algérie où le vote des législatives n’est qu’un leurre et une duperie sont de véritables députés godillots qui une fois installés officiellement pour un long quinquennat, ils deviennent des égoïstes hypocrites et bondieusards obscurantistes, imbus de (...)