Edition999
La plateforme gratuite de diffusion littéraire

Accueil > Fantastique > Au delà de la peur

Au delà de la peur

Lerague (Auteur)

Nombre de pages : 283

Les statistiques du livre


1046 Lectures
2 Lectures / 31 jours


4 /5 sur 12 votants

2410 visites

Evaluer le livre


Thème : Fantastique

( Version du 12 décembre 2011 )

 La quatrième de couverture

Au delà de la peur

C’est un roman d’horreur de 283 pages dont le titre est "Au delà de la peur". Il raconte l’histoire de Ludovic Hidlle, 28 ans, qui vit à Stamford, dans le Connecticut. Un matin, Ludovic Hidlle s’aperçoit que tous les autres locataires ont disparu. Il demande à un magicien appellé Fernandez Wixplan de l’aider. Mais ce dernier est un être très dangereux. Ludovic plonge dans un horrible cauchemar...

 La première page

Stamford, Connecticut, dans un petit quartier. Il était deux heures du matin. Ludovic Hidlle dormait dans sa chambre, allongé la bouche ouverte. Vaguement, il entendit une voix étrange.
Hébété, il ouvrit les yeux. Dans la semi obscurité dans laquelle il voguait encore, lui parvint une complainte douce et triste. C’était une voix de femme. Ludovic reste couché sur le dos et écouta. Dans le noir, ce chant avait quelque chose d’irréel et d’onirique. Ludovic essaya de deviner si cela parvenait de l’intérieur ou de l’extérieur du bâtiment. Il ne percevait que la mélodie car les mots lui restaient inaudibles.
Il se redressa. A vingt-huit ans, ses angoisses enfantines s’étaient évaporées depuis belle lurette. Plusieurs années déjà qu’il ne croyait plus aux sorciers, loup garous et autres êtres mythiques. Mais à cette heure de la nuit, dans la solitude de sa chambre, Ludovic sentit soudain une sourde angoisse l’étreindre.
Une fièvre étrange le fit soudain frissonner comme s’il avait pris un coup de froid. Il resta immobile et dressa l’oreille. La musique devint soudain plus forte. D’autres voix se mêlèrent à la première. Des enfants, d’après ce que perçut Ludovic. Qui faisait une chorale au beau milieu de la nuit ?

Info ! Les formats Epub et Kindle ne sont pas disponibles actuellement.

  Signaler un problème avec l'ebook gratuit.

Biographie de Lerague

Je m’appelle Florence Garel. J’aime écrire. Je pulie ici mon premier roman. J’ai aussi écrit plusieurs nouvelles. J’ai déjà participé à des concours littéraires. Je lis beaucoup, surtout des livres d’horreur. Mes auteurs préférés sont Stephen King, Graham Masterton, Lovecraft et Dean Koontz. Je suis aussi fan des aventures de Sherlock Holmes de Conan Doyle. J’aime la litérature anglaise en général. J’écris depuis que j’ai huit ans mais cela fait seulement deux ans environs que je souhaite être publiée. (...)

 Autres(s) parution(s) de l'auteur

2 discussions

  • 4 février 2017, par Boudechacha

    L’histoire m’a bien plu aussi je voudrait savoir si il y aurait pas une sorte d’adaptation qui retrace l’histoire du livre ?

    Metalogue a raison ,la mère reapparait a la fin du livre alors qu’elles est cloué sur sa chaise telle un légume !

    Dans l’attente d’une réponse

  • 13 juin 2012, par metalogue

    Points positifs :
    livre très sympa et très accrochant, j’ai même presque eu mal pur ce pauvre Ludovic Hidlle, je l’ai lu en une semaine, j’ai bien aimé le début
    points négatifs :
    Quelques incoherences comme la réapparition de la mère a la fin, alors qu’elle est sensée être un "légume", des petites répétitions, je trouve que l’on reste trop dans les pensées de ludo, et qu’au final il n’y a pas beaucoup de description du lieu.
    bref :
    j’ai bien aimé ce livre qui en plus était gratuit

Un message, un commentaire ?

 Dans le même rayon : Fantastique

Bienvenue en Arcadie

Ce livre a été créé pour citer tous les mystères ayant un rapport avec le Pays Cathare et la région de l’Aude en France, lieu qui nous séduit et nous envoute par sa magie, et qui, je l’espère, fera de même pour (...)

Jurassic Troll

L’histoire de Bertrand, ce boulanger qui a perdu goût à la vie suite au décès de sa femme et que l’amour de ses enfants ainsi que la solidarité des âmes bonnes et charitables de Gevingey, son village d’adoption.

A celle qu’il avait un jour perdue

Il n’avait pas de nom. Certain l’appelait le marcheur. Ni famille, ni ami. Ni envie, ni passion. Il était homme à déambuler, à la recherche d’elle, qu‘il avait un jour perdue. Seul, il cherchait son amour (...)

La maison des Feux Follets : suite et fin

Marc Merray, fonctionnaire sans histoire, était loin d’imaginer que son emménagement dans leur nouveau domicile, situé au cœur d’un quartier paisible d’Angers, au numéro 26 de la rue des Feux Follets, les affecterait à ce point, sa compagne Élise, leur fille (...)