Edition999
La plateforme gratuite de diffusion littéraire

Accueil > Héroic Fantasy > La passerelle

La passerelle

Jean Claude Tregrom (Auteur)

Nombre de pages : 28

 Remercier Jean Claude Tregrom

Les statistiques du livre


738 Lectures
3 Lectures / 31 jours


3 /5 sur 3 votants

1030 visites

Evaluer le livre


Thème : Héroic Fantasy

( Version du 1er septembre 2014 )

 La quatrième de couverture

Après cheminements farfelus, voyage-voyage (deux recueil de nouvelles) et le Costy (roman en deux parties ) , je continue mon évasion en suivant les aventures de p’tit Brochin.

 La première page

La circulation est dense en ce début de septembre à Besançon. Un agent de la police municipale peut être ou un stagiaire en fin de carrière, près de la retraite c’est certain, homme corpulent, ventripotent, a eu comme traitement de faveur la chance d’être désigné pour y met re bon ordre afin d’éviter les embouteil ages dans la vil e. Le soleil se rat rape de son absence du mois d’août, il fait chaud, très chaud, l’homme est rouge de plus en plus rouge disons écarlate. Il sif le, dans son sif let il ne faut pas confondre même sous la chaleur il travail e, il se tourne, sif le, tend les bras, change de position, menace, sif le, se tourne encore bras tendus pour indiquer le sens autorisé et obligatoire de la circulation, il sif le de plus en plus énervé et cela se comprend : la voirie à l’humour féroce fait des travaux en plein milieu de la chaussée, c’est l’anarchie la plus complète, chacun cherchant au volant de sa voiture à dépasser le voisin.

  Signaler un problème avec l'ebook gratuit.

Biographie de Jean Claude Tregrom

Papy Breton qui s’est mis à écrire à la retraite, ce roman et des nouvelles. Je ne me dis pas écrivain mais j’aime coucher sur papier enfin maintenant sur l’ordinateur tout ce qui me passe par la tête. Chaque jour , j’écris au moins une page ... Après cheminements farfelus, voyage-voyage (deux recueil de...

 Autres(s) parution(s) de l'auteur

Belle famille

Je ne sais pourquoi, j’avais envie d’écrire la mémoire d’une paire de chaussette. Cela faisait rire mon entourage. Pourtant, un matin, une paire de chaussette en pur coton a bien voulu se confier un peu. Elle m’a autorisé à vous rapporter ces (...)

2016

BEBERT ET BOUBOULE

J’ai un an de plus et j’écris toujours pour le plaisir, pour m’évader aussi en compagnie de BEBERT le fantôme et de BOUBOULE le petit homme tout rond. D’accord c’est un besoin d’écrire mais c’est aussi parfois pour essayer d’oublier un peu la maladie par la faute de (...)

2015

Saut du Doubs

Après un détour en Franche –Comté, et sa rencontre avec Polska, p’tit Brochin, retrouve la cité gentille pour d’autres aventures cocasses... Rendant furieux son dentiste préféré, patientant rue de la corderie tout en écoutant ses (...)

2014

Voyage Voyage

Après les cheminements farfelus, ce sont les promenades en Franche Comté, cette fois avec notre ami Bouboule. Mais aussi Voyage dans l’histoire pour ne pas oublier. P’tit Brochin a la frite.

2014

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

 Dans le même rayon : Héroic Fantasy

Chroniques du Premier Monde - Livre 1 - Les Sept Pouvoirs

Le Premier Monde vécut en harmonie pendant des siècles sous la protection de nobles et vertueuses impératrices à qui les Pierres de Pouvoirs des dieux avaient été confiées.

Forgelâme, Tome IV

La mort de du Chevalier Allen Grégor, l’homme qui avait accepté Kane parmi les Compagnons des Plaines d’Hivers n’est que le prémisse à la tragédie qui frappera très bientôt les Chevaliers de l’Ordre.

Les secrets de beauté des elfes

Chers amis humains, nains, hobbits et autres, qui rêvez d’en savoir plus sur la vie merveilleuse des elfes, je suis de retour parmi vous pour vous faire découvrir une nouvelle facette de leur existence...

La victoire m’appartient

La guerre est finie, il est temps de rendre un hommage mérité à ces héros qui nous menés vers la victoire. Emmenez les dépouilles à Maeliand et veillez à ce que leur dernière demeure soit à la hauteur de leur (...)