Edition999
La plateforme gratuite de diffusion littéraire
 Faire un don
à Edition999
Vous êtes auteur ?
PUBLIER GRATUITEMENT son livre

Accueil > Classique > Le Songe d’une nuit d’été

Le Songe d’une nuit d’été

William Shakespeare (Auteur)

Nombre de pages en A4 : 108

Publication le 17 juin 2016

Les statistiques du livre


401 Lectures
5 Lectures / 31 jours


4 /5 sur 2 votants


512 visites

Evaluer le livre


Thème : Classique

 La quatrième de couverture

THÉSÉE. – Belle Hippolyte, l’heure de notre hymen s’avance à grands pas : quatre jours fortunés amèneront une lune nouvelle ; mais que l’ancienne me semble lente à décroître ! Elle retarde l’objet de mes désirs, comme une marâtre, ou une douairière, qui puise longtemps dans les revenus du jeune héritier.
HIPPOLYTE. – Quatre jours seront bientôt engloutis dans la nuit, et quatre nuits auront bientôt fait couler le temps comme un songe ; et alors la lune, comme un arc d’argent nouvellement tendu dans les cieux, éclairera la nuit de nos noces.

 La première page

en cours de rédaction

Biographie de William Shakespeare

Il serait né un 23 avril 1564, à Stratford upon Avon, dans le comté de Warwick. Il était le troisième enfant de John Shakespeare, un paysan récemment enrichi et devenu un notable local, et de Mary Arden, issue d’une famille catholique de riches propriétaires terriens. On suppose qu’il fut élève à...

  Signaler un problème avec l'ebook gratuit.

 Autres(s) parution(s) de l'auteur

La Tempête

Sur un vaisseau en mer. Une tempête mêlée de tonnerre et d’éclairs.(Entrent le maître et le bosseman.)

2016

Coriolan

La scène est dans une rue de Rome. Une troupe de plébéiens mutinés paraît armée de bâtons, de massues et autres armes.

Macbeth

Quand nous réunirons-nous maintenant toutes trois ? Sera-ce par le tonnerre, les éclairs ou la pluie ? Quand le bacchanal aura cessé, quand la bataille sera gagnée et perdue.

Le Roi Lear

Je croyais le roi plus favorable au duc d’Albany qu’au duc de Cornouailles. C’est ce qui nous avait toujours semblé ; mais à présent, dans le partage du royaume, rien n’indique lequel des ducs il apprécie le plus : car les portions se balancent si également que (...)

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

 Dans le même rayon : Classique

Le Rouge et le Noir

La petite ville de Verrières peut passer pour l’une des plus jolies de la Franche-Comté. Ses maisons blanches avec leurs toits pointus de tuiles rouges s’étendent sur la pente d’une colline, dont des touffes de vigoureux châtaigniers marquent les moindres (...)

Le Scarabée d’or

Il y a quelques années, je me liai intimement avec un M. William Legrand. Il était d’une ancienne famille protestante, et jadis il avait été riche ; mais une série de malheurs l’avait réduit à la misère.

Les contemplations

Un jour je vis, debout au bord des flots mouvants, Passer, gonflant ses voiles, Un rapide navire enveloppé de vents, De vagues et d’étoiles ;

Le Temps retrouvé - Partie 2

En roulant les tristes pensées que je disais il y a un instant j’étais entré dans la cour de l’hôtel de Guermantes, et dans ma distraction je n’avais pas vu une voiture qui s’avançait ; au cri du wattman je n’eus que le temps de me ranger vivement de (...)