Edition999
La plateforme gratuite de diffusion littéraire

Accueil > Littérature > Méléna. Une histoire du vent.

Méléna. Une histoire du vent.

Djilali Mekrazi (Auteur)

Nombre de pages : 39

 Remercier Djilali Mekrazi

Les statistiques du livre


29 Lectures

5 /5 sur 5 votants

80 visites

Evaluer le livre


Ajouter votre avis pour le livre : Méléna. Une histoire du vent.

Thème : Littérature

( Version du 11 septembre 2021 )

 La quatrième de couverture

Ce livre est la complainte d’un rêve qui s’est enfui pour échapper au réel et ses nombreux tourments. Les mots qui peuvent la décrire n’existent pas encore. Même le chant le plus triste ne pourrait l’approcher.
Tous les deux sont partis, chacun de son côté. Seul le vent qui passe sans jamais s’arrêter parle encore d’eux aux feuillages assoupis quand son humeur est maussade ou son cœur attristé.

 La première page

Le vent.
Plus de vingt fois, j’ai écrit cette histoire fabuleuse mais le vent a refusé de la livrer telle quelle aux rameaux assoupis.
Il voudrait un récit qui s’unit au printemps, au milieu des plantes vertes et des champs colorés, pour venir, élégant dans son habit princier, raconter aux fleurs, séduites par son accent, une histoire charmante qui les fera soupirer d’aise et de parfum.

Parfums suaves.
Un homme solitaire marche dans la forêt sauvage et salue les fleurs rencontrées au chemin. De temps en temps, l’une d’elles l’attire par son parfum suave et il s’arrête à ses côtés le temps que dure le rêve.
Mais que cherche donc cet homme, sans jamais se lasser, parmi les rosiers qui soupirent dans la nuit ? Une fleur exotique au parfum délicat ou un visage voilé au regard innocent ?

Dans un endroit paisible où ses pas l’ont mené, il voit soudain le reflet du rêve insensé. Il remarque tout de suite le visage enchanté, les yeux noirs de jais au regard profond, les mains satinées délicates et soignées.
A son entrée, elle lève la tête pour le regarder. Elle sourit. Le printemps envahit les murs et le plafond, la lumière pénètre, repoussant les cloisons. L’endroit se transforme en une prairie immense de verdure et de chants, de fleurs et de parfums. Il s’arrête, hésitant. L’aurait-elle reconnu par-delà les éons ? Seraient-ils les reliques d’un monde disparu, les rescapés d’une vie ressurgie du néant ?

Les fleurs ont des épines qui finissent toujours par piquer la main douce et câline. Il suffit d’attendre l‘heure où leurs pointes acérées se dressent et se mutinent.

Mais remonte dans ta voiture, voyageur imprudent. Le temps va se gâter. Aussitôt que tu sors, elle efface ta mémoire et elle oublie ton nom. Tu peux t’en aller sans chercher de raisons, sans lui crier ta peine ou lui dire ton tourment.

Le vent siffle dans les feuillages, chuchote dans les buissons ou gémit dans les bois. Il raconte au doux pinson l’histoire de Méléna pour en faire sa chanson.
Va, mon doux pinson, parcours les étendues, les bois et les prairies, les sommets et les versants et chante ma chanson aux feuilles et aux buissons, aux crêtes et aux vallons, aux femmes et aux enfants.

Méléna, tu te meus comme une colombe racée,
Inaudible est le bruit de ton pas élancé.
Le son de ta voix est une douce mélodie,
Sur une plage lointaine dont le nom est caché.
Tes yeux sont noirs de jais, ton visage enchanté,
Tes mains sont satinées, délicates et soignées.

  Signaler un problème avec l'ebook gratuit.

Biographie de Djilali Mekrazi

 Ambassadeur Edition999

Je suis un pilote d’hélicoptère. J’écris depuis longtemps sans jamais avoir publié à part sur des sites web. Je suis né en 1954 à Oued Fodda. J’ai fait l’université puis j’ai suivi une formation de pilote d’hélicoptère à Héli-Union en 1979 (Tarbes). Je suis marié, père de cinq enfants. Actuellement en retraite. Je me consacre à ma deuxième passion : l’écriture.

 Lire son interview

 Autres(s) parution(s) de l'auteur

Parenté des langues européennes, des langues sémitiques et du Berbère.

La lecture de cette liste donne l’impression qu’il s’agit d’un phénomène d’emprunt lexical réalisé à différentes époques. C’est à dire que les langues indo-européennes se sont trouvées au contact des langues afro-asiatiques à plusieurs reprises favorisant ainsi des (...)

2021

Le nostratique

Une présentation concise de la famille hypothétique des langues dite Nostratique.

2021

Méléna du clan des aigles

C’est le début d’une aventure sans précèdent qui va durer deux millions d’années. L’homme vient de quitter le berceau africain, celui dont personne ne sait dire le nom car aucune bouche ne l’a encore prononcé.

2021

Les poèmes oubliés

Des poésies ou ce qui en reste. Des feuilles mortes jonchent le sol. Chacune d’elles était un poème sur la branche encore verte mais l’automne est arrivé pour en dénuder l’arbre et les disperser au gré du (...)

2021

1 discussion

  • 11 septembre, par Djilali Mekrazi

    Le visage de marbre.

    Toi qui m’as pris les yeux
    Tu m’abandonnes en ces lieux,
    Tâtonnant dans ton parvis,
    Livré au vent et à la pluie
    Dans le froid gourd de ta nuit.

    Tu ne peux lever la tête
    Trop occupée à recompter
    Le montant de ta recette,
    Dans ton PC si redouté.

    Durant ces terribles instants
    Tes ongles peints m’ont lacéré,
    Griffé partout et déchiré
    A me faire perdre la raison.

    C’est ta manière d’accueillir
    Celui qui aime ton rire
    Et qui voit toujours en toi
    Une jolie rose en émoi,
    Un astre beau et scintillant
    Un joyau dur, pur et brillant.

    Meurtri, tendu et indigné
    Je recule pour m’éloigner,
    Du marbre froid et rigide,
    De ton beau visage vide
    Dont la voix muette gronde,
    Annonçant la fin du monde.

    MD 06.11.2021

Un message, un commentaire ?

 Dans le même rayon : Littérature

Méléna. Une histoire du vent.

Ce livre est la complainte d’un rêve qui s’est enfui pour échapper au réel et ses nombreux tourments. Les mots qui peuvent la décrire n’existent pas encore. Même le chant le plus triste ne pourrait l’approcher.

Méléna du clan des aigles

C’est le début d’une aventure sans précèdent qui va durer deux millions d’années. L’homme vient de quitter le berceau africain, celui dont personne ne sait dire le nom car aucune bouche ne l’a encore prononcé.

La Maison de Lévis Mirepoix

La maison de Lévis Mirepoix est une famille subsistante de la noblesse française. La première personne célèbre de cette famille est Philippe de Lévis, seigneur de Lévis-Saint-Nom. Il exerce au nom du roi d’importantes fonctions judiciaires et (...)

MARGET ET SON GERFAUT

Si la chance tourne, comme pour venger la mort de Clara, Georges Blin fait sauter les banques de jeux de roulette au casino de Nice. Dérivé par l’idée de se délivrer de la passion du jeu, il part pour l’Islande. Il rencontre Margét d’abord, à Amsterdam, avec (...)