Edition999
La plateforme gratuite de diffusion littéraire

Accueil > Littérature > l’arpenteur magnifique ou les carnets de voyages d’un griffon

l’arpenteur magnifique ou les carnets de voyages d’un griffon

Philippe Azduin (Auteur)

Nombre de pages : 130

 Remercier Philippe Azduin

Les statistiques du livre


328 Lectures
2 Lectures / 31 jours


4.98 /5 sur 1 votants

385 visites

Evaluer le livre


Thème : Littérature

( Version du 2 décembre 2012 )

 La quatrième de couverture

Témoignage imaginaire sur un frère disparu... l’arpenteur est un pamphlet au silence, un poème brut sur l’impossible réconciliation avec la vie, avec soi. Il est l’expression de carnets de voyages révélés à la lumière d’un rêve.

 La première page

en cours de rédaction

Info ! Les formats Epub et Kindle ne sont pas disponibles actuellement.

  Signaler un problème avec l'ebook gratuit.

Biographie de Philippe Azduin

Peintre et auteur, j’ai découvert ce récit récemment et me suis persuadé qu’il offrirait une facette différente de mes univers habituels, je suis donc heureux de présenter un texte qui me tient à cœur sur ce site étant à l’affût du mot et de l’expression qui marque dans toute la mesure du...

 Autres(s) parution(s) de l'auteur

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

 Dans le même rayon : Littérature

Contes de Noel

Contes de Noel québécois.

Où seras-tu, hier ?

David et Lizzie se sont connus à l’université. Quelques années plus tard, ils se sont retrouvés fortuitement. L’amour a fait le reste. Ils se sont mariés et vivent une vie normale à Londres. Un matin, David se réveille dans une chambre d’hôtel à New York ! Lizzie (...)

PENSE-BETE

Avec ce livre, on entre dans l’antre du bizarre, mais est-ce que ces écrits sont destinés à faire travailler les zygomatiques ou à rendre les neurones plus élastiques ? Et si la bêta-physique était un art correspondant presque essentiellement à une interrogation (...)

Réflexions oisives sur le monde

Il arrive souvent que l’on se trompe sur les individus. Les gens sont rarement conformes à l’idée que l’on se fait d’eux car derrière l’apparence, il y a toujours le moi indéfinissable.