Edition999
La plateforme gratuite de diffusion littéraire

Accueil > Fantastique > Aeden : bienvenue à Tuliballe !

Aeden : bienvenue à Tuliballe !

Ludovic Careau (Auteur)

Nombre de pages en A4 : 250

Les statistiques du livre


778 Lectures
3 Lectures / 31 jours


4.56 /5 sur 9 votants

1271 visites

Evaluer le livre


Thème : Fantastique

Version publiée le 20 février 2015 - (Premère publication sur Edition999 le 26 janvier 2015)

 La quatrième de couverture

Gédéon est un môme de onze ans, rouquin et chétif. Vivant seul avec sa mère, moqué par ses camarades de classe, renfermé, le garçon ira se réfugier dans un monde onirique assez singulier, un ancien quartier de la ville, disparu depuis, que ses habitants nomment Tuliballe mais que le gamin appelle "Aeden"...

L’interview de Ludovic Careau

 La première page

en cours de rédaction

 Pour aller plus loin

( A venir prochainement )

  Signaler un problème avec l'ebook gratuit.

Biographie de Ludovic Careau

Né en 1970 à Angers (Maine-et-Loire). Ludovic Careau s’inspire de toute une littérature fantastique qui le précède. Un genre quelque peu méprisé en France mais apprécié dans les pays anglo-saxons. Il aime par dessus tout la littérature fantastique du XIXe siècle et du début du XXe siècle avec des noms...

 Lire son interview

 Autres(s) parution(s) de l'auteur

La maison des Feux Follets : suite et fin

Marc Merray, fonctionnaire sans histoire, était loin d’imaginer que son emménagement dans leur nouveau domicile, situé au cœur d’un quartier paisible d’Angers, au numéro 26 de la rue des Feux Follets, les affecterait à ce point, sa compagne Élise, leur fille (...)

2021

La maison des Feux Follets : première partie

Marc Merray, fonctionnaire sans histoire, était loin d’imaginer que son emménagement dans leur nouveau domicile, situé au cœur d’un quartier paisible d’Angers, au numéro 26 de la rue des Feux Follets, puisse à ce point les affecter, sa compagne Élise, leur fille (...)

2021

La colère d’Esus : première partie

En l’an 1605, proche du village de Candé, une énorme faille terrestre s’est entrouverte, libérant ainsi des forces du mal vieilles de plusieurs milliers d’années. Des créatures maléfiques, commandées par un ancien dieu sanguinaire répondant au nom d’Esus, essaiment (...)

2020

Tuliballe : épilogue

Au collège, Gédéon Creil fait la connaissance de Geoffroy Barillé, un adolescent fragile et timoré de treize ans. Tous deux partagent le même engouement pour les univers fantastiques et deviennent inséparables.

2016

6 discussions

  • 16 février 2015, par Jean-Michel

    Une nouvelle version a été publiée ce jour.
    Merci à l’auteur et bonne lecture à tous.

    • ^ 27 avril 2015, par saigne

      Aventure surprenante très bien écrite.
      J’ai passé de bons moments de lecture.
      A conseiller de 7 à 77 ans

    • ^ 28 avril 2015, par Ludovic Careau

      Merci pour votre commentaire. Il me touche beaucoup. Je suis actuellement en train d’écrire la suite et espère pouvoir le partager très bientôt...

    • ^ 28 avril 2015, par Ludovic Careau

      Oops ! "la partager" et non "le partager" ! Pardon pour cette faute.

  • 19 février 2015, par Ludovic Careau

    A la lecture du roman, vous risquez d’être surpris en constatant qu’il manque un chapitre XVII. En effet, le chapitre XVI est directement suivi du chapitre XVIII. Il s’agit juste d’une erreur de numérotation. Le contenu n’en n’est pas impacté.
    Bonne lecture !

    Ludovic Careau (auteur)

    • ^ 20 février 2015, par Jean-Michel

      Bonjour,
      Suite à votre livraison, la correction est effectuée.
      Bonne lecture à tous.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

 Dans le même rayon : Fantastique

Le Dernier Sabbat

L’aventure débute à Montréal, de nos jours. Henri de Voragine rencontre Adeline Bisclavret, qu’il ne connaissait pas.

Code 12 Alexandrin

Le 8 septembre 2062, Simquia, une jeune orpheline de huit ans se dirige vers un nouvel institut, Code 12 Alexandrin et se fait inscrire dans cette école. Elle y apprend à écrire des sonnets à effectuer des missions d’espionnage pour sauver des animaux (...)

Je ne suis pas celui que vous croyez !

Petit Robert trépignait d’exultation. Sous peu, les derniers rayons du soleil s’effaceraient derrière la ligne sombre de l’horizon, et la nuit étalerait son règne sur la nature et les hommes. Dans ce milieu paysan, on se couchait comme on se levait, au rythme (...)

Lac

Il finit par la retrouver, non qu’elle ait répondu à ses appels mais parce qu’une silhouette diffuse se détachait par endroit de la brume. Il l’avait reconnu, plus par instinct que par mémoire. Elle portait une chemise blanche, sûrement celle qu’elle met pour la (...)