Edition999
La plateforme gratuite de diffusion littéraire

Accueil > Fantastique > Auto-stop

Auto-stop

Denis "G." Cuart (Auteur)

Nombre de pages : 4

 Remercier Denis "G." Cuart

Les statistiques du livre


631 Lectures
7 Lectures / 31 jours


3.99 /5 sur 1 votants

877 visites

Evaluer le livre


Thème : Fantastique

( Version du 15 septembre 2006 )

 La quatrième de couverture

Lorsque François vit cette affiche, son sang ne fit qu’un tour. Il réalisa qu’au lieu de se la couler douce à Kerlerquy, il allait assister au meilleur festival rock de Bretagne. C’était un grand fan de rock and roll depuis toujours, alors les autres projets... pas importants. Valdrock,ce nom ne lui disait rien, mais les reprises notamment de KISS et d’AC/DC...

 La première page

en cours de rédaction

  Signaler un problème avec l'ebook gratuit.

Biographie de Denis "G." Cuart

Fan de Stephen King, je me suis mis à écrire il y a peu. J’ai aujourd’hui à peu près 17 printemps, et c’est pour moi un véritable plaisir de voir mes nouvelles sur un site Internet. A l’heure ou j’écris ces lignes, il y en a déjà une, mais j’espère que d’autres vont...

 Autres(s) parution(s) de l'auteur

Passé/Futur/Présent

Il y a de cela presque vingt ans, j’ai commis un double meurtre. Je n’ai jamais été suspecté, jamais condamné. La police de l’époque en avait conclu à une fugue ou un crime de rôdeur. En fait, ils piétinaient totalement. Ces deux jeunes gens, je les ai tués - du (...)

2006

Renseignement Fatal

Je suis ce que l’on pourrait appeler un apprenti écrivain , produisant quelques nouvelles lorsque j’ai du temps libre. Mais aujourd’hui, ce n’est pas vraiment une nouvelle de mon cru que je viens vous (...)

2006

LES BOGEYMEN

Ça y est. Ce que je redoutais depuis longtemps est arrivé. Je suis en train de devenir l’un d’eux. Toute ma vie je me suis protégé d’eux, ne supportant aucun contact avec eux. Ils m’ont dit que j’étais paranoïaque, ils m’ont dit que je perdais totalement la boule, (...)

2006

Dépression

« - I should have been stronger, but this lady made me weaker / She made me fuckin’ tired, hey, barman, gimme some shooters... » Fredonnant dans sa voiture, Béa Judène était satisfaite.

2006

1 discussion

  • 7 juillet 2007, par embla

    Une bonne histoire, prenante, et bien rythmée, une seule chose cependant la fin vient trop vite. A mon avis il aurait peut etre fallu un peu plus developper le basculement dans la folie/ insolation.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

 Dans le même rayon : Fantastique

L’Ange de pierre

Par une lourde chaleur d’été, David, employé modèle dans une importante fiduciaire de la ville, terminait de classer les documents destinés aux archives. Le ventilateur, bruyant, brassait désespérément l’air chaud à travers ses pales mais ne parvenait pas à apaiser (...)

Vendredi 13

Elle courait dans le noir, poursuivie par une quelconque créature, elle courait et courait de plus en vite. Pourquoi cette créature la rattrapait ?? « Non vas-t-en !!! Qu’est-ce que tu veux ? Arrêtes... » La jeune fille criait mais la créature s’en fichait, il (...)

Malheurs

Que peux t-il bien arrivé dans la vie d’une personne atteint mentalement ? C’est l’histoire d’un homme ordinaire qui devient du jour au lendemain fou. B.M

Tuliballe : épilogue

Au collège, Gédéon Creil fait la connaissance de Geoffroy Barillé, un adolescent fragile et timoré de treize ans. Tous deux partagent le même engouement pour les univers fantastiques et deviennent inséparables.