Edition999
La plateforme gratuite de diffusion littéraire
 Faire un don
à Edition999
Vous êtes auteur ?
PUBLIER GRATUITEMENT son livre

Accueil > Poésie > Délires nocturnes

Délires nocturnes

Papounet (Auteur)

Nombre de pages en A4 : 66

Publication le 6 août 2021

Les statistiques du livre


154 Lectures
5 Lectures / 31 jours


4.98 /5 sur 1 votants


238 visites

Evaluer le livre


Thème : Poésie

 La quatrième de couverture

Des mots jetés en l’air et qui retombent sur une page...Et voilà le résultat !!

 La première page

Un coin de verdure
Où chante une rivière Accroche aux herbes folles Les rayons de soleil
Qui descendent de la montagne.
Tête nue, bouche ouverte
Je baigne dans la fraîcheur des gentianes.
Étendu dans l’herbe, je dors.
La lumière s’étend Sur mon pâle visage.
Les pieds caressés par les pâquerettes Je sommeille, je me repose.
La nature me berce, j’ai froid.
Je dors sous le soleil
Je ne pense plus, je ne vois plus, Je me sens léger, tranquille Une main sur ma poitrine
Qui cache un trou rouge D’où s’échappe la vie...

Biographie de Papounet

Un crayon s’est invité chez mes doigts et depuis il dirige...

  Signaler un problème avec l'ebook gratuit.

 Autres(s) parution(s) de l'auteur

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

 Dans le même rayon : Poésie

Flamant rose

Il s’agit d’un recueil de poèmes montrant la façon dont l’Homme tente de s’émanciper

LN(MON COEUR)=EXP(AMOUR)

Bonjour, c’est l’histoire d’un jeune élève tombé sous le charme de son professeure de mathématiques depuis sa Seconde, mais il n’a jamais pu lui dire et il n’arrive pas à chaque fois qu’il essaie mais il choisit un jour d’écrire un poème puis plusieurs poèmes (...)

Des dizaines de papiers

Des collègues, des moniteurs par dizaines, Certains, certaines, Tous différents, Apparemment !

RACINES

"Les racines vont vers ce qui est pur". C’est dans cette perspective que l’auteur a tiré au plus profond de son être les émotions les plus pénibles. Un recueil plus douleureux qu’affectueux.