Edition999
La plateforme gratuite de diffusion littéraire

Accueil > Littérature > La longue errance des hélicoptères de légende

La longue errance des hélicoptères de légende

Djilali Mekrazi (Auteur)

Nombre de pages en A4 : 73

Les statistiques du livre


104 Lectures
5 Lectures / 31 jours


5 /5 sur 22 votants

264 visites

Evaluer le livre


Thème : Littérature

Version publiée le 5 août 2021

 La quatrième de couverture

Nomades isolés ou caravanes pressées, nos routes sont jalonnées de haltes sous les palmiers et de rondes autour des puits.
Nos montures sont des hélicoptères de légende qui survolent sans répit les espaces infinis. Le MI-24 et le MI-25 aux ailes déployées, le MI-17 et le MI-8 sobres et endurants, le Kamov puissant, souple et léger et d’autres encore qui perpétuent la longue errance qui ne s’achève jamais.

 La première page

Montagne silencieuse où reposent mes ancêtres, tes crêtes et tes sommets, tes cols et tes versants ont bercé mon enfance. Je me suis assoupi dans le lit douillet de l’herbe odorante et tendre de tes prés. J’ai admiré l’habit de tes pentes colorées, j’ai regardé passer des nuages blancs et gris dans ton ciel éthéré. Ta pluie généreuse a mouillé mon visage et rafraichi mes mains. Sois bénie, terre chaleureuse et douce qui offre au voyageur lassé l’ombre et la lumière.

Les freins lâchés, l’aéronef libéré bondit pour avaler la piste. Des corrections rapides aux palonniers permettent de le remettre dans l’axe car il a tendance à partir à gauche, dans le sens opposé à celui où tourne l’hélice. Il prend de la vitesse. Il accélère. Il cherche désespérément à s’accrocher à la vague aérienne qui manque encore de fermeté. Elle l’agrippe puis le laisse choir. Il se débat dans la zone instable de l’accrochage. Il tressaute comme un esquif malmené par les flots. 
La vitesse requise atteinte, le moniteur tire sur le manche. L’avion quitte la terre ferme comme une feuille de papier désemparée, ballottée par la tourmente. A deux mètres de hauteur, je regarde le sol qui s’éloigne très vite.
Pour la première de ma vie, je viens de quitter le sol. Je n’ai plus rien sous les pieds et le vide ne cesse de se creuser entre moi et mon support habituel. 

J’ai tout le temps vécu collé au sol sans même me poser des questions sur la raison de cette symbiose qui me semblait évidente. L’homme est fait uniquement pour marcher et parfois pour courir mais pas pour voler ni même pour nager d’ailleurs.

Voler c’est prendre appui sur l’air frivole au lieu du sol fidèle, se fier à une masse délétère au lieu d’une assise saine et sure, la plupart du temps digne de confiance. Et c’est justement cette confiance inépuisable qui manque à l’air qui n’offre qu’un appui éphémère dépendant de conditions aléatoires qui peuvent disparaître au moindre caprice des événements.

En fait, ce n’est pas tellement l’air qui devrait susciter cette appréhension puisqu’on n’a jamais vu, de mémoire d’homme, un oiseau, œuvre de la nature savante et infaillible, tomber du ciel et s’écraser au sol. Mais tant d’aéronefs percutent la planète que la cause ne peut se trouver qu’à l’intérieur du cercle vicieux formé par l’homme, la machine et leur environnement.

 Pour aller plus loin

( A venir prochainement )

  Signaler un problème avec l'ebook gratuit.

Biographie de Djilali Mekrazi

 Ambassadeur Edition999

Je suis un pilote d’hélicoptère. J’écris depuis longtemps sans jamais avoir publié à part sur des sites web. Je suis né en 1954 à Oued Fodda. J’ai fait l’université puis j’ai suivi une formation de pilote d’hélicoptère à Héli-Union en 1979 (Tarbes). Je suis marié, père de cinq enfants. Actuellement en...

 Lire son interview

 Autres(s) parution(s) de l'auteur

La cabane du futur

Séléna se couche dans son lit douillet, la couverture aux couleurs vives relevée jusqu’au menton et s’assoupit doucement dans les bras tendres du rêve. Elle lève les bras pour quitter le sol et s’envoler vers le ciel, libre comme l’oiseau et légère comme le vent. (...)

2022

Le cimetière oublié, conte de Lalia.

C’est un conte qui raconte les aventures d’un jeune homme à la force herculéenne. Il part a la recherche de l’ogre qui a tué son père pour se venger de lui.

2021

Le coursier du temps

Le coursier du temps, être énigmatique activant à l’échelle du Cosmos, s’intéresse de près à deux êtres humains qui se reproduisent à intervalles réguliers comme des copies identiques. Dans quel but ? C’est ce que le lecteur découvrira en suivant les aventures (...)

2022

L’écho de la montagne

Cette histoire d’une petite fille éveillée dont le destin a dispersé les rêves et déçu les ambitions aurait pu avoir lieu dans n’importe quelle montagne de ce grand pays qu’on appelle l’Algérie. L’auteur aurait pu la placer dans les monts de l’Ouarsenis, sur une (...)

2022

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

 Dans le même rayon : Littérature

RENAISSANCE

Renaissance - est un parallèle entre la vie et la mort, redonner vie à des images mortes, perdues, oubliées, des souvenirs du passé, c’est aussi une lumière qui redonne vie après une rude épreuve, des blessures du passé, une séparation (...)

Les cours des princes de L’illuzion

Ce livre commence par nous plonger rapidement au coeur de l’Afrique, pour nous faire partager des rites ancestraux à travers un conte où le féérique se mêle au traditionnel. Puis, avec habileté, le conte laisse la place à un style très contemporain pour (...)

Bon Vent

La mer de nuages moutonnait, grasse et lumineuse sur son balcon, qu’il souhaitait déjà être capable de transformer en ponton sculpté de chimères, aux courbes généreuses, affétée juste ce qu’il fallait pour y lover la Nef fabuleuse qui y serait (...)

Un rat de marée

Dans un laboratoire scientifique, plusieurs personnes sont retrouvées mortes d’une manière inexpliquée. La réponse, va s’avérer assez compliquée. Jusqu’à se demander qui est le meurtrier ?