Edition999
La plateforme gratuite de diffusion littéraire

Accueil > Fantastique > Le coursier du temps

Le coursier du temps (2021)

Djilali Mekrazi (Auteur)

Nombre de pages : 44

Les statistiques du livre


19 Lectures

5 /5 sur 2 votants

66 visites

Evaluer le livre


Ajouter une critique

Thème : Fantastique

( Version du 5 juin 2021 )

 Le mot de Djilali Mekrazi pour Le coursier du temps

La suite de Méléna.

Dans la turbulence primordiale engendrée par la fécondation de l’œuf cosmique, Ulm émerge des vibrations infinitésimales des cordes fugitives qui reflètent la matière, le temps et l’espace. D’où vient-il ? Des portes de l’espace ou de celles du temps ? Des puissances invisibles qui gèrent l’univers derrière le gouffre insondable du néant ?
Ulm est une manifestation du temps, une sorte de régulateur cosmique des phases temporelles qui s’alignent selon un réseau qui va du passé au futur en se fixant aux anneaux du présent. Car le seul le présent émerge de l’océan tumultueux du temps comme un havre de paix sur une île fugitive.

 Quatrième de couverture

L’image tridimensionnelle de Méléna se matérialise sans bruit à l’intérieur du vaisseau en perdition exactement derrière les pupitres de commande de la cabine de pilotage. Les astronautes se retournent d’un seul coup car ils ont senti une présence dans leur dos. Ils mettent tout de même un certain temps pour comprendre la nature du phénomène. L’apparition se tient debout à quelques centimètres au-dessus du plancher. Elle sourit mais les aliens peuvent-ils comprendre la signification du sourire ? Elle lève les mains, les paumes tournées vers ces êtres d’un autre monde en signe de salut et de paix.

Aussitôt, les générateurs tachyoniques dédiés à la communication interstellaire deviennent opérationnels. VOIX demande l’autorisation de contacter la planète mère. Le Commandant acquiesce à contrecœur. Il se rend compte que l’être qui les tient à sa merci va aussitôt localiser la destination du faisceau tachyonique mais peut-il s’opposer à un pouvoir qui joue avec le temps ?

Il peut ordonner l’autodestruction du vaisseau pour protéger sa planète mais il est convaincu que ce sacrifice ultime ne lui servirait à rien. En tout cas, pas avec une menace de cette envergure.

  Signaler un problème avec l'ebook gratuit.

Biographie de Djilali Mekrazi

 Ambassadeur Edition999

Je suis un pilote d’hélicoptère. J’écris depuis longtemps mais sans jamais avoir publié à part sur des sites web. Je suis né en 1954 à Oued Fodda. J’ai fait l’université puis j’ai suivi une formation de pilote d’hélicoptère à Héli-Union en 1979 (Tarbes). Je suis marié, père de cinq enfants. Actuellement en retraite. Je me consacre à ma deuxième passion : l’écriture.

 Lire son interview

 Dernières parutions de l'auteur

Méléna

Méléna n’est plus là pour vous dire son récit. Depuis longtemps sa voix s’est perdue dans l’oubli. Le vent l’a recherchée dans les bois frémissants, sur les dunes fuyantes et les monts réticents. Nulle part il n’a trouvé l’empreinte de ses (...)

2021

L’histoire du vent

Une histoire racontée par le vent à ceux qui savent l’entendre.

2021

Aram Gulash : Hala des cèdres

Une histoire d’internautes. Réalité ou fiction ? En ce qui me concerne, j’ai toujours des doutes sur la véracité de ce récit. Aram a peut-être vécu, comme tous les internautes, une rencontre qui a mal tourné. C’est une chose qui arrive souvent. Mais la suite me (...)

2021

Un message, un commentaire ?

1 commentaire

  • 6 juin, par Djilali Mekrazi

    J’ai toujours rêvé d’écrire un livre de science-fiction. J’ai lu beaucoup de livres de la fameuse collection Anticipation comme l’autoroute sauvage ou le temple du passé. Mon premier livre fut la nébuleuse d’andromède qui m’a captivé alors que j’étais au collège. Je ne l’ai pas lu en entier à l’époque mais il m’a laissé une sensation inoubliable du vide cosmique noir et effrayant.

    Le livre du coursier du temps est la suite de Méléna. Je ne sais pas comment ce récit, qui a débuté comme un poème en prose chantant les louanges et les atours d’une femme, s’est transformé de cette manière. J’avais parlé, sans y faire attention, d’un coursier du temps chevauché parfois par un poète perturbé par ses sentiments profonds à l’égard de Méléna. Une manière de décrire son instabilité et son imagination délirante.

    Ce n’est que plus tard que j’ai eu l’idée d’introduire le coursier du temps en tant que "personnage" principal dans cette histoire qui, autrement, n’aurait pu aboutir, faute de consistance réelle. Ulm est apparu pour sauver la mise. Cette histoire simple s’est compliquée quand j’ai voulu jouer avec le temps. Quelquefois des contradictions ou des paradoxes qu’il fallait résoudre absolument surgissaient dans le récit.

    Voilà, Ce n’est qu’un essai. je vous souhaite quand même une bonne lecture. Ce n’est pas lourd et Il y a peut-être des choses intéressantes

 Dans le même rayon : Fantastique

Le masque de Dimitri Semionovitch

J’ai autrefois beaucoup lu les romans de Léon Tolstoï et de Dostoievski, et j’en ai retenu l’atmosphère de la Russie tsariste du XIX° siècle. J’ai également songé à Jean Lorrain et sa nouvelle "Les trous du (...)

La colère d’Esus : première partie

En l’an 1605, proche du village de Candé, une énorme faille terrestre s’est entrouverte, libérant ainsi des forces du mal vieilles de plusieurs milliers d’années. Des créatures maléfiques, commandées par un ancien dieu sanguinaire répondant au nom d’Esus, essaiment (...)