Edition999
La plateforme gratuite de diffusion littéraire

Accueil > Littérature Erotique > Les étrangers de Lisbonne

Les étrangers de Lisbonne

Bernard Tellez (Auteur)

Nombre de pages : 90

 Remercier Bernard Tellez

Avertissement : des scènes ou des propos peuvent heurter la sensibilité des lecteurs

Les statistiques du livre


789 Lectures
32 Lectures / 31 jours


4.98 /5 sur 1 votants

1423 visites

Evaluer le livre


Thème : Littérature Erotique (Interdit aux moins de 18 ans)

( Version du 3 juillet 2021 )

 La quatrième de couverture

Gilbert rejoint Nara, à Lisbonne. Sa situation l’oblige à prendre soin d’elle, afin de déjouer les circonstances dans lesquelles elle vit. Dans leur cavale pour échapper aux balles qui sifflent, séparés jadis par la vie, ils se souviennent, se sauvent et osent un nouveau départ. Si leur vécu a changé, certes ; entre Lisbonne et Genève, ils relèguent leur passé respectif, se lancent sur les routes pour tenter de vivre la nouvelle chance qu’ils se donnent.

 La première page

Dans l’inextricable lacis des ruelles de la « ville blanche », des voies en apparence sans issues qui débouchaient par surprise sur des places pavées, ombragées, entourées d’immeubles à façades ocre blanchies par le soleil, j’avais pour seul prétexte de rechercher l’hôtel où logeait Nara. J’errai longtemps dans les rues… En croisant des piétons qui venaient vers moi, j’apercevais aussi aux balcons des étages des visages qui observaient ceux qui passaient, des lisboètes en train de prendre l’air sur le seuil de leur boutique, certains en grande conversation avec d’autres habitants de la ville. Je n’aimais pas être vu, avec pour seul critère d’être identifié. Mais je lisais, malgré moi, à l’expression de certains regards, qu’on me prenait pour un étranger. Je sentais que je n’étais pas d’ici, que je ne pouvais pas être d’ici, de cette ville, d’aucun coin de cette ville. J’étais presque venu là, par erreur. J’avais l’air d’un intrus en visite qui n’en pensait pas moins, d’un inconnu qui saisissait en filigrane, d’un bref regard, ce qui permettait d’être remarqué, ciselé, voire découpé au scalpel, sans ignorer qu’il aurait le même état d’esprit. Je m’arrêtais, de temps à autre, en observant alentour. Je n’avais pas vraiment l’impression d’être suivi, mais la vue d’individus aux yeux égrillards, caustiques, qui me dévisageaient avec insistance ou arrogance, ceux à l’aspect farouche ou mécontent, déambulant comme par hasard dans ma direction, me donnaient à croire que je n’étais pas au bon endroit. Je devais me méfier si je voulais continuer à marcher dans les ruelles de la ville haute. Cette incitation m’inspirait que quiconque s’en prendrait à moi, aurait droit à une réaction hostile de ma part, voire à la leçon qu’il méritait.

  Signaler un problème avec l'ebook gratuit.

Biographie de Bernard Tellez

Originaire du Midi de la France, après avoir vécu en Asie et en Australie, en qualité d’enseignant, l’auteur réside à présent dans sa ville natale. La vocation d’écrire vaut pour lui comme une magnifique utopie qui peut servir d’exutoire, de garde-fou aux problèmes existentiels, voire à toute asphyxie...

 Lire son interview

 Autres(s) parution(s) de l'auteur

La licorne du pianiste

Sur un banc du lac de Côme, un pianiste compositeur rencontre une gamine qu’il initie au chant : Georgia. Elle a le don de la voix. Dans une salle d’Amsterdam, c’est un triomphe. A près plusieurs tournées en Europe du Nord, au cours d’un voyage au Mexique, elle (...)

2022

L’ADOLESCENTE ET MONSIEUR JEAN

Un vieil homme promenant son chien, rencontre une adolescente dans la rue. La nostalgie du souvenir agit sur elle, l’émeut et la séduit à cause du chien qu’il tient en laisse. Ils se rencontrent plusieurs fois et parviennent à sympathiser, au point que (...)

2022

L’employée de caisse et Mr. Gilbert

Ce texte peut ou ne peut pas être le goût des choses de la vie... La narratrice, Nathalie, rencontre Mr. Gilbert et sa vie va changer... Elle est étudiante, elle exerce un emploi, et si elle a parfois des idées biscornues, son petit ami Christian a du mal à (...)

2021

Tempo d’exil

Ce texte retrace un déplacement géographique, en France, puis dans Toulouse, avant un départ pour le Canada. Il évoque l’errance intérieure d’un homme aux brusques énervements, au regard acide sur une société distincte, (...)

2021

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

 Dans le même rayon : Littérature Erotique

My bittersweet obsession

PREMIER TOME Un cocktail de romance fantastique et de culture pop avec une pointe de caractère et d’érotisme. Swan Blake a dix ans lorsqu’un homme inconnu, aux allures chevaleresques, lui offre un médaillon pour son anniversaire. Sa vie sera à jamais marquée (...)

Mémoires de Fanny Hill, femme de plaisir

Voyez cette fille de campagne : que ses regards sont innocents ! que ses habits sont propres quoique unis ! N’êtes-vous pas indigné de voir la maquerelle qui n’oublie rien pour la débaucher ?

BARNABE

Quand on a la chance de croiser quelqu’un qui aime le sexe pour le sexe.

La Fête au village

Érotisme. 1945. Morale et vertu en attente d’un beau mariage sont une préoccupation essentielle des familles. Les adolescentes sont très surveillées.