Edition999
La plateforme gratuite de diffusion littéraire

Noir

Julien Jovignot (Auteur)

Nombre de pages en A4 : Nombre de pages

Les statistiques du livre


776 Lectures
0 Lectures / 31 jours


3.99 /5 sur 1 votants

1025 visites

Evaluer le livre


Thème : Fantastique

Version publiée le 3 mai 2005

 La quatrième de couverture

Le noir.
Pas un bruit.
Impossible de savoir si ses yeux sont ouverts ou fermés, pour cela il lui faudrait les toucher, mais il ne le peut pas.
« Je suis où, là ? Est-ce que je dors ? »
Pas moyen de rassembler ses idées.
« Ben... Ouais, je m’appelle Benjamin Mears, ...bon, ...c’est un début. Et je suis où, là ? Et d’abord, comment je suis arrivé là ? »
AOOOOUCH !!!
« Aïe !!! Je sais pas où je suis, mais en tout cas c’est bas de plafond !!! Aïe !!! Après le front, la main ! Pas moyen de se masser la tête ! »
« OOOHHHHEEEEEE !!!!! Y a quelqu’un ? »
Rien.
Le silence...

 La première page

en cours de rédaction

 Pour aller plus loin

( A venir prochainement )

  Signaler un problème avec l'ebook gratuit.

Biographie de Julien Jovignot

Julien Jovignot est un auteur qui a décidé de publier sur Edition999 un ou plusieurs ebooks gratuits. Les Livres "Noir" et "Le caméléon" sont pour l’instant les seuls ebooks gratuits publiés sur le site Edition999.info. La littérature partagée est son objectif. Julien Jovignot fait partager un moment...

 Autres(s) parution(s) de l'auteur

Le caméléon

D’un geste sûr, il sortit son portefeuille de la poche droite de sa veste, c’est là qu’il se trouvait, c’était toujours là qu’il se trouvait. « Tom Mills, 1880 Creston Road » pouvait-on lire sur la carte d’identité, mais cet homme n’était pas Tom Mills, Tom Mills (...)

2005

7 discussions

  • 22 février 2007, par Daniel Fattore

    Difficile de commenter sans déflorer le récit... Juste une invraisemblance, toutefois, à mon avis : si la terre tombe encore sur la bière, c’est que celle-ci n’est pas encore enterrée. Donc on aura sans doute entendu le bonhomme en train de cogner... Par ailleurs, ne pas oublier que de nos jours, on délivre des permis d’inhumer pour des personnes qui sont vraiment mortes.

    Bien envoyé, cependant, avec une chute qui suggère un truc excellent. Et l’alternance entre ce qui se passe et ce qui se dit dans la tête du personnage est pertinente et bien gérée.

  • 21 février 2007, par pauline gonnaud

    génial ! une histoire courte, bien menée, on ne s’ennuie pas, il y a une bonne chute surprenante mais en fait pas tant que ça quand on y repense, ...bref !une histoire comme je les aime...merci

    j’en espère d’autres...

  • 5 avril 2006, par anaïs

    Bravo c’est tres beau
    J’ai beaucoup aimer et je suis vraimen rentrer dedans

    • ^ 7 avril 2006, par Toni

      Sympas et angoissant. Une situation qu’on aimerait pas vivre !

    • ^ 18 avril 2006, par gothika

      si je comprends bien, il a été enterré vivant ? ou alors il est mort ?

    • ^ 19 avril 2006, par Kentuckty

      Il était dans le coma et on l’a cru mort. Donc on l’a enterré mais il sort du coma une fois dans son cercueil, pdt qu’on l’enterre.Tu t’imagine la haine, à quelques minutes près ! A la place du mec j’aurais la rage de pas m’être réveillé plus tôt !

  • 13 avril 2006, par Kentucty

    Bien joué julien l’histoire est bonne et tu te débrouille bien pour écrire. J’ai moins appréçié "le camélélon"et c’est pour ça que je n’y laisserait pas de mot...mais cette histoire la m’a vraiment plut alors si t’en à d’autres ds le genre vas-y hésite pa balance !Sérieux ça m’intéresse.
    à bientt j’espère slt.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

 Dans le même rayon : Fantastique

Liberté

La nuit sera longue… Je le sais… Je le sens… Car je t’attends. Du haut de mon balcon, je me prends à fixer le vague : Rien ne bouge, tout n’est que silence autour de moi. Au dehors, une nuit glaciale. La même qui, depuis quelque temps, a envahi mon cœur… me (...)

Sa robe de pourpre au soleil

Etouffés par la brume, les sons étaient à peine audibles. Etait-ce de la joie ou bien de la peine ? Non, seulement de la terreur. Le soleil s’était presque totalement éclipsé derrière les crocs de la montagne, surmontés d’un filament orange. Un crépuscule violacé (...)

Dans le bleu des souvenirs

Daniel Joël est le directeur de la prison pour jeunes décrocheurs dans le royaume du Cycle d’As et il recueille une elfe chat âgée de deux ans. Au fil du roman vous allez découvrir qu’en plus d’avoir deux oreilles de chat noires Mitzie a une personnalité qui la (...)

Tome 1 : Les enfants du verseau seraient déjà là !

La scène se passe dans le parc du Prieuré. La Prêtresse se repose sous son arbre habituel, (Grande jeune femme drapée de blanc, ses grands cheveux tenus au front par un serre-tête bleu azur). La prêtresse est plongée dans ses habituelles méditations, lorsqu’un (...)