Edition999
La plateforme gratuite de diffusion littéraire

Accueil > Autobiographie - Témoignage - Autofiction > Passe-moi l’avouillette

Passe-moi l’avouillette

Joseph-Victor Marclair (Auteur)

Nombre de pages : 319

 Remercier Joseph-Victor Marclair

 Ce livre a été élu "Coup de cœur des lecteurs Edition999"

Les statistiques du livre


208 Lectures
36 Lectures / 31 jours


5 /5 sur 4 votants

533 visites

Evaluer le livre


Thème : Autobiographie - Témoignage - Autofiction

 ISBN : 9781731086907  

( Version du 22 septembre 2022 )

 La quatrième de couverture

— "Est-ce que l’auteur se lancera dans d’autres aventures ? J’ai dévoré ce livre avec un fou rire à chaque page. Une telle impertinence, un tel don d’observation de nos contemporains, un tel irrespect des corps constitués, ça décoiffe, ça défrise, ça rafraîchit." E.Grandmougin
— "Quelle truculence ! Vous êtes Rabelaisien. Vos personnages sont hauts en couleur, voire rubiconds… In vino veritas, vous balancez sévère ! Vous nous offrez en alternance un roman plein de tendresse, un pamphlet anti-presque-tout et un recueil de dictons de votre cru..." C. Bacro

Les aventures d’enfance, les rencontres simples ou fantasmées, les expériences de vie et les anecdotes piquantes et urticantes de cinq entités « humaines » vont générer un serment d’amitié qui les liera pendant plus de cinquante années. Ils resteront unis face aux « inhumains » d’une société gérée par des prédateurs et d’un système qui part en quenouille. Toutefois, Marie-Félicité face à son curé pervers Arsène Paludupon ménage ses arrières. Jésus-Christ descends de sa croix et va perdre le contrôle. Jean-Lucien proctologue s’investit dans la raie publique... Le texte titube avec une ivresse tendre ou désabusée sur les embardées joyeuses, colériques ou grivoises des citations, anagrammes, oxymores, palindromes et contrepèteries politiques, religieuses géographiques et historiques.

 La première page

Je suis une entité évoluant dans le tout, le rien, et le toujours. Je ne suis ni un dieu, ni un homme, ni un super héros, ni une exception.
Je suis moi et je me marre.
Ma demeure n’est nulle part où l’imagination des
«  inhumains  » est capable de se rendre.
Je suis entouré d’une multitude de mes semblables. Nous coexistons dans la sérénité et nous nous amusons à créer des univers virtuels que nous partageons.
À tort, nous avons matérialisé un seul de ces univers en l’enfermant dans un espace temporel qui allait devenir un piège pour beaucoup d’entre nous. Nous l’avons laissé mijoter jusqu’à maturation pendant quatorze milliards de nos années terrestres. Il a produit de lui-même la baryogénèse, les nucléosynthèses, les isotopes et les atmosphères permettant de générer les éléments appropriés qui deviendront chimiquement les cellules de vie. Cet univers inconfortable et instable contient des milliards de galaxies comme autant de grains de sable répartis dans l’ensemble de celui-ci.

  Signaler un problème avec l'ebook gratuit.

Biographie de Joseph-Victor Marclair

Retraité après 40 années de travail social auprès de personnes défavorisées et stigmatisées, souvent brisées par les harcèlements continus des institués. "Passe moi l’Avouillette" retrace quelques unes des cochonneries institutionnelles dans son texte parodique et pamphlétaire mêlant vécus, fictions et...

 Autres(s) parution(s) de l'auteur

1 discussion

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

 Dans le même rayon : Autobiographie - Témoignage - Autofiction

Ecrivez-moi d’amour...

Mille et une lettres d’amour. Quelques communications téléphoniques… Un Week-end du 7 et 8 mai. De prise de contact. De travail exploratoire. De reconnaissance de l’autre. De connaissance de l’autre. Bref, un week-end bien rempli ! Agnès : Le 9 mai, Mardi (...)

Le combat d’une vie

Depuis ma petite enfance je connais le harcèlement verbal scolaire et discrimination dû à la différence vu par les autres.

Cahier N°13 du journal d’Urane

J’avais de plus en plus mal à la tête et je me suis allongée sur mon lit, en décidant de prendre la chose avec humour. J’ai essayé de regarder mon mal de tête sous un angle humoristique en me demandant ce qu’il signifiait et la réponse est venue rapidement. - « Le (...)

Journal d’Urane Cahier 12

Parfois je regrette le temps d’avant, quand la vie, je ne la vivais pas seulement en noir et blanc. Filer vers l’avenir continue à me faire souffrir. Enfin, tout va bien, tant que ça ne va pas plus mal, je n’ai pas à me plaindre, mais est-ce que tout ira bien (...)