Edition999
La plateforme gratuite de diffusion littéraire

Accueil > Saga > Peux-tu me dire Papy - Episode 6

Peux-tu me dire Papy - Episode 6

Gilbert Grevisse (Auteur)

Nombre de pages : 3

 Remercier Gilbert Grevisse

Les statistiques du livre


117 Lectures
12 Lectures / 31 jours


4.98 /5 sur 1 votants

182 visites

Evaluer le livre


Thème : Saga

( Version du 23 juin 2020 )

 La quatrième de couverture

Papy, tu viens de faire 87 ans, te souviens-tu quand tu avais mon âge ?

Bien sûr que oui mon gamin ! D’ailleurs je n’avais pas ta chance, l’espérance de vie de cette époque ne m’a pas donné la chance de dialoguer avec une personne de mon entourage de 87 ans !

 La version Audiolivre

Livre audio à écouter/télécharger gratuitement - Lu par un lecteur numérique

 La première page

J’étais de cette génération d’enfants dont les parents jeunes adultes devaient quitter les chaumières paysannes pour aller travailler à la ville !
Mon gamin, si je me souviens lorsque j’avais ton âge ? Bien sûr ! A 16 ans, j’étais à l’usine comme tous mes copains du quartier, on sortait de la dernière guerre, tout était à refaire ! Il y avait du travail partout, on avait le choix, la main-d’œuvre était en manque, les compétences diplômées importaient peu ! On se donnait le mot, on changeait ou allait là, où cela payait quelques centimes de mieux ! A l’embauche la question que l’on te posait « Que sais-tu faire ?)… Ma réponse « je suis apte à tout » ! Cela devait faire l’effet d’un défi… « Alors viens pointer lundi à 6 h 30 » !
Aisément, de cette façon j’ai changé d’usines et d’entreprises, après avoir obtenu un bon niveau de compétence dans chacune, je changeais avec discernement de spécialité pour apprendre autre chose... Ce fut pour moi un régal jusqu’au service militaire ! Il y avait des offres d’embauches partout... Ce n’est plus hélas le cas maintenant !

  Signaler un problème avec l'ebook gratuit.

Biographie de Gilbert Grevisse

 Ambassadeur Edition999

Originaire des Ardennes ; Je vis au pays Basque ! J’ai 82 ans ; Suite à un AVC, en thérapie par l’écriture J’ai pris la plume et y ai pris goût ; De nature A rendre services, j’aimais partager mes qualités Sportives ; (Moniteur d’EPS) Désormais cela fait place A la « nostalgie » ce besoin de partager je...

 Lire son interview

 Autres(s) parution(s) de l'auteur

Tome 2 : Les enfants du verseau seraient déjà là !

Puisque un Sage aurait dit « Reposes toi sous un tilleul son haleine fortifie ta paix intérieure !

2015

Evangélique AYA - Chapitre 33

Bonjour Yves, je te trouve sérieux et penseur... cela a l’air sérieux ! Bonjour Prêtresse, oui je pensais à ce que tu me dis, sur la vie, l’âme, l’esprit, le corps, la loi des contraires, le monde parallèle, (...)

2020

Peux-tu me dire Papy - Episode 7

Papy, le président vient de dire que l’on est en guerre, c’est impressionnant, toi Papy tu connais bien ça... qu’en dis-tu ?

2020

Evangélique AYA - Chapitre 32

– Bonjour Yves, je te vois effondré que se passe-t-il ? Bonjour Prêtresse, eh bien je suis abasourdi ! Tu m’as parlé de nos anciens qui croyaient que la terre était plate et voilà qu’à la "télé" on nous montre en conférence un groupe de personnes faisant une thèse (...)

2020

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

 Dans le même rayon : Saga

Chapitre 4 - Des fleurs pour Nathalie

Nathalie, au volant de sa Renault, qui avait été neuve dans les années 70, entre à l’hôpital d’Aix en Provence.

Aya en convalescence... Chapitre 49

Bonjour Yves, que va-t-on détailler cette fois-ci ? Bonjour Prêtresse, j’ai trouvé curieux l’autre jour que tu dises que peut- être la terre ne serait pas encore adulte.

Vivier Danger Tome 2

Les faits remontaient à trois ans, mais il se rappela l’épisode avec une netteté incroyable. Ses yeux roulèrent dans leurs orbites et ses pupilles se fermèrent. Il était dans ce cimetière désert, debout. Il revivait les évènements. Comme les pièces d’un puzzle (...)

Evangélique AYA - Chapitre 8

– Bonjour Yves, tu me sembles bien soucieux, est-ce important ?... Bonjour Prêtresse, je repensais au temps des enfants du "groupe" tu leur avais dit,