Edition999
La plateforme gratuite de diffusion littéraire
Faire un don
à Edition999
Vous êtes auteur ?
PUBLIER GRATUITEMENT son livre

Accueil > Saga > Peux-tu me dire papy ? Episode 1

Peux-tu me dire papy ? Episode 1

Gilbert Grevisse (Auteur)

Nombre de pages en A4 : 7

Publication le 16 novembre 2019

Les statistiques du livre


256 Lectures
5 Lectures / 31 jours


5 /5 sur 5 votants


414 visites

Evaluer le livre


Thème : Saga

 La quatrième de couverture

Quand tu étais petit, comment cela était chez ton papy à toi ?
Oh là, là ! Eh bien ! Viens assieds-toi près de moi ; je te prie d’éteindre ton "smart phone", évitons de confondre les états d’esprit !

 La version Audiolivre

Livre audio à écouter/télécharger gratuitement - Lu par un lecteur numérique
Peux-tu me dire papy ? Episode 1 - Audiolivre
Edition999/Gilbert Grevisse

 La première page

C’est bien de questionner, ce genre de conversation ne se fait sagement que sur demande, il faut savoir que les turbulences de la vie quotidienne éloignent de très loin le passé aux adultes.
Tu as 16 ans, ta curiosité me fait plaisir, c’est justement l’âge ou l’on cherche à connaître ses propres racines. L’homme qui était mon grand-père à moi, c’était un homme de la campagne d’une constitution solide... et il le fallait à cette époque, la modernité n’avait pas encore jeté son dévolu sur cette espèce si particulière... Manches retroussées en plein labeur, ces hommes on les confondait avec leurs chevaux, mouches et sueurs en commun… c’était le symbole de l’activité essentielle à la campagne, rien d’autre ne se serait permis d’entacher cette identité !
La modernité tenue à l’écart devait mettre à l’étude la bonne façon de s’infiltrer dans ce fief... aux mille et une nuits !

Biographie de Gilbert Grevisse

 Ambassadeur Edition999

Originaire des Ardennes ; Je vis au pays Basque ! J’ai 82 ans ; Suite à un AVC, en thérapie par l’écriture J’ai pris la plume et y ai pris goût ; De nature A rendre services, j’aimais partager mes qualités Sportives ; (Moniteur d’EPS) Désormais cela fait place A la « nostalgie » ce besoin de partager je...

 Lire son interview

  Signaler un problème avec l'ebook gratuit.

 Autres(s) parution(s) de l'auteur

Tome 2 : Les enfants du verseau seraient déjà là !

Puisque un Sage aurait dit « Reposes toi sous un tilleul son haleine fortifie ta paix intérieure !

2015

Evangélique AYA - Chapitre 33

Bonjour Yves, je te trouve sérieux et penseur... cela a l’air sérieux ! Bonjour Prêtresse, oui je pensais à ce que tu me dis, sur la vie, l’âme, l’esprit, le corps, la loi des contraires, le monde parallèle, (...)

2020

Peux-tu me dire Papy - Episode 7

Papy, le président vient de dire que l’on est en guerre, c’est impressionnant, toi Papy tu connais bien ça... qu’en dis-tu ?

2020

Evangélique AYA - Chapitre 32

– Bonjour Yves, je te vois effondré que se passe-t-il ? Bonjour Prêtresse, eh bien je suis abasourdi ! Tu m’as parlé de nos anciens qui croyaient que la terre était plate et voilà qu’à la "télé" on nous montre en conférence un groupe de personnes faisant une thèse (...)

2020

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

 Dans le même rayon : Saga

Aya en convalescence... Chapitre 2

La Prêtresse Aya sur son banc sous le Tilleul retrouve la sérénité de « sa paix intérieure » Qui lui avait tant manqué ! Car sa dernière mission ne lui accordait pas de répit, ni la possibilité de se d’étendre, son engagement naturel sans limites, dans des foyers (...)

Aya en convalescence... Chapitre 13

Assis sur le banc, Yves voit venir la Prêtresse, avec plaisir… Bonjour Prêtresse, je te trouve en belle forme aujourd’hui !

Chapitre 19 - Métamorphose

Je m’appelle Déborat Meunier. Je me trouvais dans le cimetière de Créteil, les hommes des pompes funèbres s’activaient auprès du cercueil de mon mari le docteur David Meunier.

Aya en convalescence... Chapitre 37

La Prêtresse arrive et voit Yves très songeur sur le banc ! -Bonjour Yves, je te vois plonger dans de grandes réflexions !