Edition999
La plateforme gratuite de diffusion littéraire

Accueil > Fantastique > Un foutu mal de crane

Un foutu mal de crane

Kenji Sale (Auteur)

Nombre de pages : Nombre de pages

 Remercier Kenji Sale

Les statistiques du livre


660 Lectures
3 Lectures / 31 jours


5 /5 sur 5 votants

1311 visites

Evaluer le livre


Thème : Fantastique

( Version du 6 mai 2005 )

 La quatrième de couverture

La porte de l’ascenseur résonna douloureusement encore longtemps après s’être fermée, dans un crâne où un tout n’était que souffrance lancinante et répétitive. Cette migraine le torturait depuis maintenant une heure, qui semblait à Harry une éternité bien longue. La porte-tambour de l’ascenseur avait alors fait place à un grondement régulier et étrangement bienfaiteur. Il n’y avait malheureusement que huit étages à monter. L’accalmie fut courte ; la porte s’ouvrit dans un fracas épouvantable, et Harry reprit vite conscience de la soirée et sûrement même de la nuit horribles qu’il allait passer, mais il ne savait pas encore à quel point ! Il n’attendit pas l’ouverture complète des portes et s’engouffra précipitamment dans l’espace alors qu’elles s’ouvraient encore, comme pour échapper au vacarme qui lui était maintenant de plus en plus insupportable. Il s’engagea d’un pas décidé dans le couloir. Long, éclairé d’une lumière blanche artificielle et puissante, ce fut comme un flash, il plissa les yeux jusqu’à ce que tout ne devienne autour de lui qu’un voile épais et flou. Il connaissait par cœur...

 La première page

en cours de rédaction

  Signaler un problème avec l'ebook gratuit.

Biographie de Kenji Sale

Kenji Sale est un auteur qui a décidé de publier sur Edition999 un ou plusieurs ebooks gratuits. Le Livre "Un foutu mal de crane" est pour l’instant son seul ebook gratuit publié sur le site Edition999.info. La littérature partagée est son objectif. Kenji Sale fait partager un moment de son univers...

 Autres(s) parution(s) de l'auteur

6 discussions

  • 18 décembre 2005

    Super ! La fin est hilarante, l’histoire trés bien menée

    • ^ 22 janvier 2009, par kenji

      Oui pas transcendant le sujet,, l’idée m’est venue en 5 minutes, et je l’ai quasiment écrite d’une traite. Après il s’agissait d’un coup d’essai, rien de bien sérieux ! Mais j’ai apprécié l’écrire, et les commentaires sont très sympas et encourageants ! Merci !!

  • 19 décembre 2005

    felicitation pour cette nouvelle tres bien construite, haletante jusqu’au bout...du grand art

    • ^ 22 janvier 2009, par kenji

      Merci pour le commentaire..

  • 16 mars 2008, par tonio

    Rien à dire..du grand art. On sent même un peu de King derrière ça !! Génial !

    • ^ 22 janvier 2009, par kenji

      Merci Tonio.. Je n’étais pas venu là depuis des lustres, et je n’avais à l’époque pas de commentaires à commenter... Merci en tout cas, meme si j’ai écrit cette nouvelle très jeune et que j’en rougis un peu quand je la relis, je ne la proposerai plus maintenant ! Mais ce fut un de mes meilleurs 1ers essais, et je ne cache pas que j’aime l’écriture de King, et je suppose que ça transparait dans la mienne, surtout si jeune !
      Merci encore !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

 Dans le même rayon : Fantastique

OFFRE FANTASMES

Michel lisait un magazine quand une enveloppe glissa sous sa porte d’entrée. Surpris, il se leva et courut pour regarder par l’œil-de-bœuf. Personne dans la cage d’escalier déformée par le verre. Il se baissa et ramassa l’enveloppe. Aucune notification de (...)

Destruction d’une âme

J’entendis des crissements de pneus, des cris de passants. Je sentis ma cage thoracique se faire broyer par la voiture et je vis ma main baignée dans le sang. J’avais envie de vomir et souffrais infiniment. Mes yeux se fermèrent ... Je me réveillais, (...)

Le miroir

Gorgui sortit de la douche, se nettoya calmement, en chantonnant, le corps avec sa serviette. Il sortit son plus beau costume qu’il déposa sur le lit. Après s’être habillé comme pour un grand jour, Gorgui se dirigea vers le grand miroir qui se trouvait accroché (...)

RACINES

La vie reprend difficilement ses droits sur notre planète. Peut-être même ma race va-t-elle s’éteindre. Après le passage de l’Homme, seule une petite dizaine d’entre nous a survécu au massacre et nous pleurons nos morts dont les restes aux grotesques formes (...)