Edition999
La plateforme gratuite de diffusion littéraire

Accueil > Littérature > Z’avez pas vu le wapiti ?

Z’avez pas vu le wapiti ?

Antoine Ragondin (Auteur)

Nombre de pages : 243

 Remercier Antoine Ragondin

Les statistiques du livre


619 Lectures
13 Lectures / 31 jours


4.9 /5 sur 80 votants

659 visites

Evaluer le livre


Thème : Littérature

 ISBN : 13456-56743-2  

( Version du 17 janvier 2019 )

 La quatrième de couverture

Les bestioles sont partout. Ou volant, ou courant, ou nageant, ou marchant, ou rampant, ou se tortillant, ou dansant le quadrille. Que veulent-elles ? On ne sait pas. Elles ne disent rien ; elles ne s’expliquent pas ; elles attendent. Qu’attendent-elles ? Là encore, on ne sait pas. Leur silence agace, à la fin. Et inquiète. Ne dirait-on pas qu’elles nous cachent quelque chose ? Ou qu’elles fomentent, mine de rien, un mauvais dessein ? Le principe de précaution recommande d’en finir une bonne fois pour toutes avec elles...

 La première page

Il va de soi (mais il est des évidences qu’il n’est pas inutile de répéter, tant on prend de plaisir à le faire – pourquoi se priverait-on d’une satisfaction aussi peu onéreuse ?) ; il va de soi qu’on ne discourra pas ici sur l’Abeille Bourbon, l’Abeille Flandre, l’Abeille Languedoc, non plus que sur l’Abeille Liberté.
Ce n’est pas que l’envie nous en manque (l’éclectisme n’est pas pour nous effrayer), mais ces quatre abeilles-là ne sont pas des hyménoptères et, conséquemment, sortent du cadre strict de nos préoccupations animalières.

  Signaler un problème avec l'ebook gratuit.

Biographie de Antoine Ragondin

 Ambassadeur Edition999

Titulaire de la chaire de Prospective yaourtière de l’Université de Sofia, docteur honoris causa de l’École Supérieure de Trampoline de San Diego, naturaliste in partibus et polyglotte mondain, je pratique aussi sur mes heures de loisir la littérature instinctive et animalière. Et je ne m’en porte pas...

 Lire son interview

 Autres(s) parution(s) de l'auteur

12 discussions

  • 19 janvier 2019, par Jeanne

    Impressionnant votre livre ! Et d’un humour irrésistible. Je poursuis ma lecture avec jubilation.

    • ^ 20 janvier 2019, par Antoine

      Méfiez-vous de la jubilation : elle peut entraîner des problèmes digestifs.

  • 19 janvier 2019, par Porphyre

    Impressionnant. Et drôle, très drôle. Et quelle écriture ! Un vrai régal.

    • ^ 19 janvier 2019, par Antoine

      Heureux de vous avoir autant régalé. Merci pour votre sympathique commentaire.

  • 18 janvier 2019, par Alexandre

    C’est ABSOLUMENT génial ! Je ne me suis jamais autant amusé à la lecture d’un livre. A quand le tome 2 ?

    • ^ 19 janvier 2019, par Antoine

      Merci pour votre enthousiasme. Le tome 2 est en préparation et paraîtra un jour ou l’autre, si le premier rencontre un succès suffisant. Bien à vous.

  • 18 janvier 2019, par Vespucci

    Très, très drôle. Comme écrivait Jules Renard à propos d’Alphonse Allais, vous êtes un grand écrivain !

    • ^ 19 janvier 2019, par Antoine

      C’est plutôt vous qui êtes un grand lecteur ! Merci beaucoup.

  • 18 janvier 2019, par Jean-Baptiste

    Quand on allie l’esprit et l’intelligence, l’érudition et l’humour, le style et la fantaisie, on obtient quoi ? Un wapiti ! Merci pour cet excellent moment de lecture.

    • ^ 19 janvier 2019, par Antoine

      Le Wapiti vous remercie et vous salue bien bas !

  • 18 janvier 2019, par Amalia

    Je viens de terminer votre ouvrage (proprement inclassable) et vous m’avez mis du rire au coeur, un rire qui me fera du profit, j’en suis sûre, parce que je garde précieusement votre livre pour y revenir souvent. Je vous avoue que je ne sais pas ce qui chez vous est le plus digne de louange : votre érudition, votre écriture, votre humour ou votre invention. Allons, ne chipotons pas, les quatre sont admirables, et je guetterai le tome 2 avec vigilance. PS : J’ai commis moi aussi quelques textes sur ce site. Le dernier en date va être publié aujourd’hui vendredi, et quelque chose me dit qu’il pourrait vous amuser et vous plaire. Si le coeur vous en dit ("Lafcadio" d’Amalia Aguirre)...

    • ^ 19 janvier 2019, par Antoine

      Merci beaucoup, Amalia. Je ne manquerai pas d’aller lire vos textes et vous donnerai mon sentiment. Bien à vous.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

 Dans le même rayon : Littérature

Kinoko Legend 2

Les exploits de Ciruela* s’étaient répandus de parts et d’autre sur la planète Fidji. Les habitants lui étaient fort reconnaissants d’avoir sauvé le Kinoko, leur dieu protecteur, il y avait maintenant quinze ans de cela. Grâce à elle, tout le monde vivait en paix (...)

Le prodige qui s’avilit

Les personnes prodiges qui s’avilissent sont celles qui « sont l’ouvrage de la main des hommes. Elles ont une bouche et ne parlent point, Elles ont des yeux et ne voient point, Elles ont des oreilles et n’entendent point, Elles ont un nez et ne sentent point, (...)

Les miroirs de Belle

Il regrette la soumission des femmes pas assez libérées, parle de l’Amour, de l’amitié, du viol, de l’inceste, de l’homosexualité, de la franc-maçonnerie, de l’Australie, de Mai 68, de l’anarchie de la politique. il est un souvenir de ma jeunesse (...)

Nory le criminel, le fils de putasse « la collaboratrice d’une taupe »

Nory le criminel est une histoire d’une mère qui était épouse d’un officier des forces navales, son fils a écopé 15 ans de taule, alors que sa mère est divorcée et est devenue vendeuse de ses charmes, un américain l’a coursée après un voyage à Miami puis à (...)