Edition999
La plateforme gratuite de diffusion littéraire
 Faire un don
à Edition999
Vous êtes auteur ?
PUBLIER GRATUITEMENT son livre

Accueil > Littérature > L’épaisse et le pigeon idiot

L’épaisse et le pigeon idiot

Évelyne Thinet (Auteur)

Nombre de pages en A4 : 233

Publication le 24 septembre 2022

Les statistiques du livre


245 Lectures
42 Lectures / 31 jours


5 /5 sur 2 votants


380 visites

Evaluer le livre


Thème : Littérature

 ISBN : 978-2-9563503-5-4  

 La quatrième de couverture

Une enquête hors norme, mais le crime appartiendrait il la normalité ? Des chemins de vies qui se croisent sans se rencontrer et pourtant ! Elle s’empêchait de savoir, d’entendre et de voir que l’on lui faisait du mal. Elle s’empêchait sans cesse de saigner. Elle poursuit le cours de son existence, c’est une bombe à retardement. Pourquoi ? Lui, balloté de foyers en familles d’accueil, malmené et abusé gravement, foudroie les enquêteurs et le profileur Hartale dans la sidération. Il hausse les épaules, cet homme qui s’accuse et interpelle avec cette phrase obsédante :
« Il faut comprendre, je n’étais pas leur gosse. C’est normal ! »

 La première page

Leguéneau Éléonore. Je m’appelle Leguéneau Éléonore. J’ai soixante-quatre ans, l’arthrose m’oblige à porter un soutien-gorge s’attachant devant. Mes articulations rouillent et me cisaillent de déferlantes douloureuses. C’est fou, en mettant ce soutien-gorge, le temps d’avant surgit. Les dates, mon âge, la présence de mes frères et sœurs, tout est passé à la trappe de l’oubli. Seule la honte d’être moi demeure et pourtant j’étais une élève surdouée, avec un an ou deux d’avance.
Oui ce temps d’avant, un hier sans enfance !
Éléonore, quel prénom ! Tout cela pour honorer une arrière-grand-mère soi-disant argentée. J’écoutais, abasourdie, les délires familiaux avec mes culottes usées jusqu’à la transparence dont l’élastique rendait l’âme, avec mon soutien-gorge ne soutenant plus rien, tant il avait œuvré. Il se trouvait affublé d’épingles à nourrice. La culotte et le soutien-gorge d’une couleur mourante dans le doute absolu de la réalité de l’inexistence. Pas le gris, plutôt le sale, mais lavé.
J’ai vécu l’enfance, l’adolescence et une partie de ma jeunesse terrorisée par les visites médicales. - Mesdemoiselles, un peu de silence, s’il vous plaît ! Demain, je vous le rappelle, vous avez la visite médicale. Le regard de la surveillante déferlait sur les rangées des collégiennes bien alignées. Un bataillon de femelles gloussant toutes habillées de la jupe et du gilet bleu marine, des chaussures noires vernies, du chemisier blanc et des chaussettes blanches sauf pour moi.
Je me présentais seule à oser ma particularité dans cette meute vaginale, j’affichais un blanc cassé et mes chaussettes boulottaient sur mes chaussures noires.
Chez nous l’élastique était maudit. J’étais rentrée à la maison, la boule au ventre. La honte recommençait ses ravages.

Toujours en recherche de l’intime de soi, il ne s’agit pas d’une enquête policière. Rencontrer les tourments de l’Homme en devenir d’Humain, marchant péniblement sur son chemin à destination de l’Humanité. Née en 1950, les personnes de ma génération y retrouveront peut-être un parfum d’antan. Les plus jeunes apprécieront peut-être que le présent se définit avec l’empreinte du passé. Après on vit, on fait comme on peut.

Biographie de Évelyne Thinet

 Ambassadeur Edition999

Enseignante retraitée, j’ai 68 ans. Inconnue, parrainée par ma passion de l’écriture. Mariée depuis 50 ans, je suis mère de deux enfants et grand-mère de quatre petits-enfants. C’est tout et c’est énorme. Je lis énormément : littérature, policiers, philosophie et sociologie. J’adhère totalement à l’esprit...

 Lire son interview

  Signaler un problème avec l'ebook gratuit.

 Autres(s) parution(s) de l'auteur

Le cri silencieux de Mathilde

Mourir est peut-être le seul savoir que tous les hommes de la planète partagent. C’est le savoir du patrimoine de notre humanité en construction. C’est donc un trésor inestimable, chaque individu est responsable de sa vie et se doit d’être un passeur de (...)

2018

Coupable d’écrire

Debout, vigilants, parce que nous sommes dans l’insoutenable fébrilité de l’être à vouloir demeurer dans la crédulité... Vouloir croire à tout prix alors que le savoir est là, mais sait-on jamais ?

2018

Dans la série Miline RA conte : La famille Tambour Tome 2

William Tambour vit l’arrivée de l’année 2020 avec la Covid. Sa dernière année d’école élémentaire est « covidée » avec une maitresse anti Pokémon, anti récré, anti... L’année 2020 c’est l’année du dico et des mots barbares, c’est l’année du confinement et de la plus (...)

2021

Dans la série Miline RA conte : La famille Tambour Tome 1

Dans la série Miline RA conte, William Tambour, petit garçon de neuf ans se souvient . C’était avant l’arrivée du virus, la Covid, oui AVANT LA COVID... Une super famille l’entoure, les tribulations de cette famille révèlent l’essentiel d’ÊTRE ENSEMBLE. On vit (...)

2021

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

1 discussion

  • 26 octobre 2022, par Benoit

    Pour commencer, quelle belle idée ces titres de chapitres ! C’est si compliqué de trouver des idées aussi simples que géniales ! J’adore !

    Sinon, j’espère que l’inspecteur Hartale aura d’autres enquêtes car on sent qu’il a encore beaucoup de choses à nous dire... il a une façon d’enquêter toute personnelle, sans en avoir l’air, tout en intellect.
    J’aime beaucoup cette façon d’écrire, on ne sait pas vraiment si Hartale se parle à lui-même ou si l’auteure nous adresse directement la parole :
    "-Pourquoi chercher des concordances malsaines ?
    (...)
    - Pourquoi cette obsession d’un lien ?
    (...)
    - Qu’était-elle allée lui dire ?
    Qu’est-ce qui l’avait mis autant en rage ?"

    Parfois, les phrases claquent, sans verbe ni artifice :
    "C’est ce qu’elle a déclaré !
    Des lettres courrier !
    (...)
    Le facteur ?
    Dans quel but ?

    Cette écriture ciselée, tout en retours à la ligne, est fine et précise et donne beaucoup de rythme à ce thriller.

    Alors, une seule conclusion possible : vivement la prochaine enquête d’Hartale !

 Dans le même rayon : Littérature

Religion Prétendue Réformée : Trois histoires vraies

Trois articles tirés des archives sur les protestants des XVIIe et XVIIIe siècle : Profession de foi, Abjuration et Sépulture.

Une vie en enfer

Marry était une enfant comme une autre. Malgré sa famille, malgré son lieu de vie, malgré tout les drames qu’il se passait dans sa ville, elle avait tout pour être heureuse. Jusqu’à un évènement, un coup de feu, qui bouleversera sa vie à (...)

Ballade en Vercors

Récit d’une expédition transgressive dans le massif du Vercors où se mêlent fantasmagorie et caricature sociale.

HABEMUS PAPAM ?

L’élection du Pape est-elle si simple ?