Edition999
La plateforme gratuite de diffusion littéraire
 Faire un don
à Edition999
Vous êtes auteur ?
PUBLIER GRATUITEMENT son livre

Accueil > Littérature > La révolte du pauvre

La révolte du pauvre

Dr Mohamed Sellam (Auteur)

Nombre de pages en A4 : 92

Publication le 27 septembre 2010

Les statistiques du livre


862 Lectures
1 Lectures / 31 jours


4.5 /5 sur 4 votants


933 visites

Evaluer le livre


Thème : Littérature

 La quatrième de couverture

J’ai le plaisir de présenter ce nouveau roman au public tunisien,dont la prise de conscience pour la liberté et la justice se développe et s’affirme de jour en jour,surtout au lendemain du changement politique instauré au sein du pays. En vérité,ce n’est pas un changement,mais plutôt une restauration,une réhabilitation des acquis de la nation,une concrétisation réelle des valeurs humaines pour lesquelles nos martyrs se sont sacrifiés sur le champ de bataille et qui demeurent pour nous les vrais piliers de la démocratie,de la liberté et de la justice. Les événements de ce roman,qui s’étaient passés aux environs des années 1985,sont authentiques et ne sont guère le produit de mon imagination :aussi ai-je tenu à ce que la vérité des choses reste telle qu’elle est, sans falsification ni mystification. Les personnages sont des figures réelles,empruntées à celles qui peuplent notre société d’hier et d’aujourd’hui:les contours psychologiques,les habitudes,les manies ,les tares et les vices sont rapportés au lecteur avec fidélité pour lui permettre d’en saisir la portée et d’en méditer les conséquences. Ce roman ,au même titre que ceux que j’ai écrits durant les années passées,se veut être avant tout un fidèle miroir reflétant la réalité si tristement sombre d’avant l’avènement historique du nouveau régne. J’espère avoir accompli ce pénible devoir

 La première page

en cours de rédaction

Biographie de Dr Mohamed Sellam

L’auteur,après avoir été promu bachelier, s’est inscrit à l’Université d’Aix-En-Provence,où il a décroché un DEUG ,puis une Maitrise en Histoire de l’Art,ce qui lui a permis de s’inscrire à l’Université de Bordeaux ,où il a réussi à obtenir un Doctorat de 3éme Cycle (sa thèse ayant porté sur la Poétique de...

  Signaler un problème avec l'ebook gratuit.

 Autres(s) parution(s) de l'auteur

Les soupirs de la nuit

Le roman que l’on va lire est un roman inspiré des faits sociaux authentiques:le lecteur y trouvera de quoi satisfaire pleinement sa curiosité,toujours avide déjà de faits réels et pittoresques,pris dans un contexte social déterminé,sans fard ni fioriture (...)

2011

Les Horizons Obscurs

Notice sur LES HORIZONS OBSCURS. Ce roman est une symphonie de la douleur et de la mort ;c’est une fresque vivante où le mal et le bien s’affrontent avec violence.. Le principal protagoniste,ambitieux et arrogant ,devenu un homme important,après s’être (...)

2011

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

 Dans le même rayon : Littérature

La vie d’un délinquant interne

Zeta, un jeune homme inscrit dans un collège, tombe amoureux d’une fille nommé Céleste, il doit choisir entre l’amour ou l’école, apprès, il ne lui arrivera que des problèmes

La rapsodie des cloportes

C’est un pavé jeté dans l’eau déjà bien agitée de la mare, sous un ciel ténébreux et menaçant, et dont le choc éclabousse de paillettes piquantes les visages des promeneurs arrêtés, sans salir de boue leurs vêtements... Lancé assez fort, afin que se dispersent à la (...)

Les poissons rouges n’ont pas de pyjama

Un adolescent intrépide, bien parti pour tomber dans la délinquance, mais le destin veille. La gentillesse d’une famille va le remettre petit à petit sur le droit chemin, après qu’il eut connu diverses mésaventures causées par son imprudence. Et c’est au terme (...)

Vaine illusion

Si la vie porte le manteau de la survie et qu’une once de soleil ponce l’horizon pour y poindre, c’est parce qu’au fond de l’océan, lit nuptial de l’espoir, la dernière couche vivante de l’amour existe encore. Mais elle tend à (...)