Edition999
La plateforme gratuite de diffusion littéraire

Accueil > Fantastique > Rencontre avec le King

Rencontre avec le King

Thomas Desmond (Auteur)

Nombre de pages : Nombre de pages

 Remercier Thomas Desmond

Les statistiques du livre


767 Lectures
9 Lectures / 31 jours



877 visites

Evaluer le livre


Thème : Fantastique

( Version du 13 mai 2005 )

 La quatrième de couverture

Désert du Nevada, USA, 2800 mètres, atmosphère terrestre

Quand la poignée d’ouverture de son parachute se bloqua, Didier poussa un petit cri de chaton et se mit à mouiller son pantalon en acrylique - cinq $ de caution ! fumiers de ricains ! - tout en fixant le sol se rapprochant à plus de 300 km/h. Autant dire que ses Nike à coussins d’air n’allaient pas réussir à le faire rebondir un peu plus loin.
Le vent fouettait ses joues avec violence et l’étouffait. Un brusque courant d’air le fit tournoyer comme une toupie et son estomac se souleva.
Je reprendrais bien un peu de pancakes pour finir ma moutarde !
Une nausée dantesque le prit et les restes de son copieux déjeuner à demi-digéré s’envolèrent aux quatre vents, traçant dans le ciel quelques belles arabesques du plus bel effet abstrait. Une œuvre vivante et éphémère, pensa-t-il brièvement. Après quelques distorsions, il réussit à se stabiliser en position verticale, dans l’attente du choc fatal.
Ses hurlements étaient vains, perdus dans les airs tels des postillons d’éternuements lors d’un tour de grand huit. Il pensa à tous ces survivants de la mort qui avaient déclaré avoir vu leur vie défiler devant leurs yeux en quelques secondes. Ce ne fut pas son cas. Il pensa à ses beaux-parents et à sa femme. Merci la petite famille pour le voyage hautes-sensations, on s’en souviendra de celui-là, dommage qu’on n’ait pas filmé !
Pourquoi avait-il accepté ce cadeau à la con ? Après la descente...

 La première page

en cours de rédaction

  Signaler un problème avec l'ebook gratuit.

Biographie de Thomas Desmond

1981 Naissance à Casablanca. Je n’y reste qu’un an, avec pour me tenir compagnie mon père architecte, ma mère infirmière et ma nounou fatima. Aucun souvenir du pays ni de la langue... 1982 Retour en France, à Luynes (12km de Tours) dans la ville natale paternelle. Malgré le changement de climat tout...

 Autres(s) parution(s) de l'auteur

Un jeu d’enfant

Ils avaient repéré la maison la semaine précédant le casse. Henry, le cerveau, ou disons, le moins bête des deux, avait préparé le coup comme d’habitude : n’importe comment. Mais il ne s’en doutait pas, car toutes ses connaissances en matière de délits provenaient (...)

2005

Voyage dans l’eau delà

Le jour où des savants découvrirent dans de très vieux écrits de Léonard de Vinci l’incroyable formule qui permettait d’ouvrir une porte entre notre monde et celui de l’au-delà, deux milliards d’êtres humains se portèrent volontaires pour être les premiers à passer (...)

2005

OFFRE FANTASMES

Michel lisait un magazine quand une enveloppe glissa sous sa porte d’entrée. Surpris, il se leva et courut pour regarder par l’œil-de-bœuf. Personne dans la cage d’escalier déformée par le verre. Il se baissa et ramassa l’enveloppe. Aucune notification de (...)

2005

1 discussion

  • 17 février 2007, par Denis "G." Cuart

    Génialissime !!! J’ai adoré comment vous reprenez les rumeurs colportées pour en faire une nouvelle aussi bonne... Seul bémol, pour ceux qui ne connaissent pas cette époque : QUI EST CET AMI ????
    4 étoiles !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

 Dans le même rayon : Fantastique

Auto-stop

Lorsque François vit cette affiche, son sang ne fit qu’un tour. Il réalisa qu’au lieu de se la couler douce à Kerlerquy, il allait assister au meilleur festival rock de Bretagne. C’était un grand fan de rock and roll depuis toujours, alors les autres projets... (...)

Un vol bien ordinaire

Un procès parmi d’autres débuta à la cour de G. Le chef d’accusation portait sur une plainte pour vol de bagages. Des objets de luxe avaient disparu aux postes de dépose et d’indexation de l’aéroport H. A la barre, une vingtaine de prévenus ne cessait de se (...)

ARPEGUD I

ARPEGUD est un roman fantastique, une fresque émouvante établie toutefois sur une idée de départ plus réelle et plus poignante…

L’homme au sept couleurs

Ce matin-là, après un réveil tardif, je jetai un coup d’œil par la fenêtre de la cuisine, tout en préparant mon café. Le temps était maussade et de fines gouttelettes de pluie projetées par des rafales de vent s’accrochaient désespérément aux (...)