Edition999
La plateforme gratuite de diffusion littéraire

Accueil > Fantastique > The World Renaissance

The World Renaissance

Joker (Auteur)

Nombre de pages en A4 : 182

Les statistiques du livre


228 Lectures
3 Lectures / 31 jours


4 /5 sur 4 votants

455 visites

Evaluer le livre


Thème : Fantastique

 ISBN : 978-2-9558746-1-5  

Version publiée le 20 mai 2017

 La quatrième de couverture

Alors que le démon noir a disparu depuis près d’un millénaire, l’humanité c’est vue dominé par une nouvelle espèce les Exia. L’humanité autrefois si fier, n’est maintenant qu’un rassemblement d’esclaves. Les Clusia si puissants sont à présent en voie de disparition, seul Uzumé en Calbor résiste à la puissance Exia. Mais l’avenir apporte toujours son lot de surprise, de par le passé les humaines dominaient, de par le futur ils se relèveront.

 La première page

Nous sommes le 30 septembre 3812, le monde eut bien changé depuis le schéma géopolitique classique du deuxième millénaire. La planète était à présent gérer et administré quasiment partout pour les plus hautes fonctions par des Exia, qui était à présent la race dominante à l’échelle mondiale. Les êtres humains, Clusia y compris avaient vu
leur proportion passé de quatre milliards d’individu à seulement
deux, pour environ trois milliards d’Exia. Il existait une échelle raciale très marqué entre les Exia et les humains, les Exia dominants tout. Il n’y avait par ailleurs aucune place pour les Clusia restant, vu comme une menace directe par les Exia, ils étaient tous exterminé à vue sans la moindre hésitation. La culture et tout le domaine de l’architecture avait beaucoup évolué, les grands buildings et autre grands centre- ville avaient quasiment disparu de la surface du monde. Un style différent les avait remplacés, les plus puissants Exia aimaient vivre dans de grande forteresse dans un style plus moyenâgeux, mais toujours avec une technologie et un confort de vie inégalé jusqu’à présent dans l’histoire de toute civilisation.

 Pour aller plus loin

( A venir prochainement )

  Signaler un problème avec l'ebook gratuit.

Biographie de Joker

 Ambassadeur Edition999

Bien le bonjour, amis lecteurs, ou simple curieux. Je m’en vais vous faire une brève description du personnage qu’est le mien. Grand passionné de moto, j’aime vivre la vie à fond sans me poser de question. Me direz-vous quel rapport avec la littérature ? Et bien mise à part ce doux et subtil sport...

 Lire son interview

 Autres(s) parution(s) de l'auteur

The World Les Gardiens

Le démon noir est tombé, mais dans son sillage il semble avoir laissé de multiples choses, alliés, ennemies ou ni l’un ni l’autre. Comment le monde va-t-il réussir à gérer l’après démon noir, dans ce chaos d’être surpuissants (...)

2017

The World Le Commencement

Le monde est instable, en proie à de multiples conflits. C’est alors que dans la violence et la barbarie des êtres d’un nouveau genre vont voir le jour. Destiné au meilleur comme au pire, Zamy et Elise font partie de ces nouveaux êtres surnaturels et devront (...)

2016

1 discussion

  • 3 juin 2020, par Jean louis blahay

    Roman nul . Il y a tellement de fautes qu’il est incompréhensibles. A revoir entièrement.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

 Dans le même rayon : Fantastique

Différente du monde entier (Tome 2)

Vous vous souvenez de moi ? Aksel Gaens ? La seule personne sur Terre à avoir ce don. Celui de se métamorphoser.

Miroir

Il se réveille en sueur dans la pénombre de sa chambre, les yeux grands ouverts, le souffle haletant, choqué par son cauchemar. Il cherche nerveusement à tâtons l’interrupteur de sa lampe de chevet qu’il ne trouve pas tant l’obscurité est dense. Voulant sortir (...)

Jeu de Nornes

L’arbre majestueux s’étend à perte de vue. À perte de vue d’homme tout au moins. Son histoire dépasse l’entendement et prend naissance avec l’Univers luimême. Il est l’équilibre des mondes qu’il contemple, (...)

Sang froid

J’ai failli perdre mon sang-froid, me raconta un jour mon vieil oncle Giovanni.