Edition999
La plateforme gratuite de diffusion littéraire
Faire un don
à Edition999
Vous êtes auteur ?
PUBLIER GRATUITEMENT son livre

Traumas

Lionel J.Meerson (Auteur)

Nombre de pages en A4 : 378

Publication le 1er février 2008

Les statistiques du livre


1198 Lectures
3 Lectures / 31 jours


3.4 /5 sur 5 votants


1578 visites

Evaluer le livre


Thème : Fantastique

 La quatrième de couverture

Nathan Storh referma le dossier des derniers cas pathologiques rares et soupira. Douze heures de travail et il ressentait déjà la fatigue d’un homme qui en avait trop fait. Lui, qui une année plus tôt pouvait encore travailler seize heures d’affilées sans sourciller.
Il n’affichait qu’une bonne quarantaine et ne faisait pas l’âge de ses artères, il était encore sportif et svelte. Enfin si on peut appeler sportif un type qui couvre deux bornes à pied jusqu’à son cabinet tous les matins, quant à la ligne… pour la conserver il s’efforçait de ne pas trop manger de sucreries. Il se leva, et ne put s’empêcher de jeter un dernier coup d’œil sur les dossiers posés sur le bureau en imitation acajou ;
« Cas pathologiques ; Claustrophobies, arachnophobie, agoraphobie, et des phobies non répertoriées, linophobie, pantaphobie, gastrophobie et mille autres maladies et déviations psychiques qu’il côtoyait journellement. Il se cala plusieurs dossiers sous le bras afin de pouvoir continuer à les étudier à la maison. Il savait ce qu’il risquait, mais c’était plus fort que lui, ses cas pathologiques le suivaient partout, comme s’ils étaient à lui, sa propriété, son péché mignon.

 La première page

en cours de rédaction

Biographie de Lionel J.Meerson

Lionel.J Meerson commence sa carrière comme maquettiste dans une maison d’édition, puis entreprend une étude de l’histoire de l’art et un travail pictural et littéraire qui se poursuivront conjointement durant des années. Sa passion de la science fiction et des univers parallèles l’amènera à étudier la...

  Signaler un problème avec l'ebook gratuit.

 Autres(s) parution(s) de l'auteur

La guerre de Silbbus

Ce troisième volet voit naître l’intense désespoir que suscite le retour du Vactarh, mais là encore Silbbus devra donner tout ce qu’il a... et même parfois transgresser les règles. Le duc sera emporté lui aussi vers le tourbillon événementiel, son transfact le (...)

2012

Chroniques des Phrégïas—Vactarh

Vactarh Le duc Siân recrute ses alliés au fil du pèlerinage qui l’amènera sans doute à la gloire... ou à la mort. Le royaume de Caldénée est exsangue, Tallârk, son ennemi triomphe.

2012

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

1 discussion

  • 20 mars 2008, par Gilbriz de Warbatijn

    Roman traumatisant de par sa longueur excessive. Le lecteur s’en extirpe avant la fin, torturé par une indigestion littéraire. Quant au style, il manque cruellement de maturité, et confère la dérangeante impression que l’auteur n’est pas suffisamment armé pour affronter un lectorat adulte. Plus de rigueur et de majesté conféreraient au récit une plus grande envergure. De plus, les énumérations intempestives et le manque de connecteurs logique conduisent à un ensemble plutôt insipide. De surcroît, l’originalité employée dans cette oeuvre, et qui devrait rendre attractive tout ouvrage qui se respecte, produit dans ce cas-ci l’effet inverse, et donne à l’action un caractère trop invraisemblable et difficile à avaler. Cependant, les efforts fournis pour engendrer ce roman ne sont pas à négliger. Le lecteur sent parfois une rélle volonté de séduire, et a envie de se plonger dans l’histoire narrer. Un conseil : acquérez plus de maturité pour progresser, et donner de l’étoffe à votre récit.

 Dans le même rayon : Fantastique

Joyeux anniversaire Martha !

Marcloux dans le borinage, octobre 2003. en cette fin de journée maussade, le vieil homme s’affairait au rangement de sa boutique. Elle se situait sur la place du village, et rien n’y avait changé depuis sa création cinquante ans plus-tôt. La peinture de (...)

Tome 5 : Les enfants du verseau seraient déjà là !

La Prêtresse Aya rejoint les enfants bien installés dans l’herbe du parc ; Ah ! Ce parc se dit elle c’est une œuvre des plus parfaite… ce parc a une âme qui festoie copieusement a chaque saison de l’année et qui fait de nous des heureux invités ! Bonjour les (...)

La Montre

Londres, 18 septembre 1976. L’inspecteur Dutrouve, de passage pour quelques jours dans la capitale londonienne, se baladait tranquillement sur Trafalgar-Square. Il s’arrêta pour déposer 25 cents dans un distributeur de journaux, et tendit le (...)

Peur

Je me réveillai en sursaut et constatai que j’étais toujours dans l’avion. J’éprouvai un soulagement, je me rappelle encore du cauchemar que j’avais fait : l’avion traversait un énorme nuage noir et la foudre l’avait frappé. Mais cela n’était qu’un cauchemar, (...)