Edition999
La plateforme gratuite de diffusion littéraire

Accueil > Policier et suspense > A travers le crépuscule

A travers le crépuscule

Mauritania (Auteur)

Nombre de pages en A4 : 59

Les statistiques du livre


1153 Lectures
7 Lectures / 31 jours


4.33 /5 sur 6 votants

1736 visites

Evaluer le livre


Thème : Policier et suspense

Version publiée le 8 mars 2015

 La quatrième de couverture

Dans ces ’’folles années’’ de 1920, un yacht de croisière se perd dans le bleu de la méditerranée. Dans leurs crinolines qui fredonnent sur les ponts passerelles les belles dames et les gentilles demoiselles aguichent les galants... Mais ne dit on pas que dans la brume du large, il peut se passer tant de choses... A travers le Crépuscule.

 La première page

Prologue de (votre) livre : Commençons par le préambule des événements qui m’ont amené à vous décrire cette invraisemblable histoire déjà lointaine de ce yacht nommé ” CREPUSCULE”.
A l’époque lors de mes pérégrinations dans un certain centre de recherche sur les maladies tropicales à BoboDioulasso.

J’eus le bonheur de côtoyer un ami hindou, qui m’initiait en dehors de nos recherches parasitaires à la cuisine indienne et en particulier à ce carry Hindou si réputé.

Pendant qu’il m’enseignait les secrets culinaires de ses plats. Il me parlait d’une histoire bizarre que son grand père avait annotée dans son carnet, lors de son retour en Inde dans les années 1900.

Évidemment la vie à Bobo- Dioulasso, nous avait séparée pour un court moment.

Mais le hasard avait voulu nous rapprocher lors de mon départ définitif du Burkina-Faso sur le tarmac brûlant de l’aéroport je le retrouvais cet ami Hindou.

En attendant cet avion qui tardait à venir, il profita de notre dernière rencontre pour me rappeler l’histoire de son aïeul.

 Pour aller plus loin

( A venir prochainement )

  Signaler un problème avec l'ebook gratuit.

Biographie de Mauritania

A la retraite en nouvelle Calédonie, après une carrière dans la santé en outre mer dans la lutte contre les maladies tropicales... j’interfère parfois dans mes essais de romans car les souvenirs sont comme les marées qui reviennent sans...

 Autres(s) parution(s) de l'auteur

Banni

Dans un moyen age ravagée par l’inquisition, Amic un jeune cathare doit découvrir les acteurs de mystérieux enlèvements d’enfants et empêcher le roi Saint Louis d’être la cible d’assassins venus d’orient. Enchaîné, marqué au fer rouge il devra se débattre dans (...)

2015

Une ombre dans le noir

Ce petit essai, résume une histoire simple, lugubre, et jusqu’à ce jour incompréhensible. J’ai voulu traiter ces phénomènes d’une façon légère. Mais cela me restera " Comme une ombre dans le noir.

2014

Moctar le Maure

Le vent du désert pourra toujours souffler, les dunes pourront changer de couleurs et de place rien n’y fera les caravanes de dromadaires continueront à tracer leurs chemins. Dans ce pays ou vie Moctar, le berger Mauritanien, l’océan,le sable et les palmeraies (...)

2015

La paroisse des impies

Écoutez, écoutez, le vent du désert nous parle mais on ne le comprend toujours pas. Peut-être raconte-t-il l’histoire d’Akhenaton et de la belle Tadoupika qui n’adoraient qu’un seul dieu : Aton.

2015

4 discussions

  • 2 mars 2018, par mauritania auteur du livre

    Bonjour Chère lectrice,
    Pour répondre à la lectrice qui fait qq commentaire sur ""A travers le Crépuscule’’ et dont je l’a remercie ... Il m’est difficile de contrôler à partir du nord de la Nouvelle Calédonie les éditeurs payants à qui j’ai envoyé mes livres pour toutes les corrections et que j’ai payé évidemment pour ce travail.
    Dotant que ces livres vendus sur certains sites bien connus rapportent de l’argent.... sauf à moi évidemment malgré mes ruptures légales de contrats ces livres peuvent être encore achetés sans mon autorisation.
    Désappointé et carrément écœuré j’ai donc décidé de les mettre en lecture libre pour éviter que les personnes achètent mes livres non corrigés et que cela rapporte en plus à des gens peu scrupuleux .
    Cordialement
    MAURITANIA

  • 1er mars 2018, par vialan isabelle

    L’intrigue m’a intéressée ce qui m’a permis de poursuivre ma lecture car j’ai été très gênée par la mise en page, l’absence de signes typographiques adéquats pour les dialogues et les nombreuses erreurs lexicales et grammaticales. Mais il y sans doute une explication à cela.

  • 10 mars 2015, par Mauritania

    Bonjour,

    En tant qu’auteur de ce manuscrit,j’ai voulu mettre en exergue l’insouciance des êtres humains.Et surtout leur désir de vivre cela malgré les terribles menaces qui peuvent peser sur chacun d’eux.
    Vous verrez si vous le lisez,que les désirs sont exacerbés par l’ambiguïté des situations.
    Ce manuscrit aurait pu être classé dans la rubrique ’’ Fantastique’’, mais tous les personnages ployant sur le fardeau de leur addiction restent des humains. C’est pour cela que ce manuscrit est classé dans la rubrique ’’Policier’’.
    Quelque part, il se rapproche d’un autre roman ’’ Au fond du Marais’’
    Bonne lecture si l’envie vous tente...
    MAURITANIA

    • ^ 17 janvier 2016, par Marelon

      Bonjour,

      J’ai bien aimé un vrai roman policier de l’intrigue des meurtres de l’amour aussi, et de plus sur un bateau ...
      Pas mal, pas mal.
      PS ;Rien avoir avec mort sur le NIL

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

 Dans le même rayon : Policier et suspense

Même les pierres versent des larmes

John Barnes va connaître l’enfer. Et pourtant il avait pensé que celui-ci c’était déroulé quinze ans plus tôt, ce fameux 11 septembre 2001 lorsque les tours du World Trade Center s’effondrèrent, ensevelissant des milliers de victimes, dont sa femme. Quand (...)

Le masque ou la plume

Il s’agit un roman polyphonique à suspense. L’idée est née en repensant au film « le cercle rouge » de Melville, film qui débute par une citation empruntée à Bouddha : « Quand des hommes, même s’ils l’ignorent, doivent se retrouver un jour. Tout peut arriver à chacun (...)

Naissance d’un Tueur

L’adrénaline est la drogue de ce tueur. S’il devine que vous avez des frissons, de l’angoisse, de la peur, votre vie ne tient plus qu’à un fil.

Des pruneaux pour des prunes

C’était la deuxième fois, que je voyais Nath... sans son sourire. Cette brunette, c’est un bonheur ; la plupart du temps, une nuée de regards gravitent autour de son jeans. C’est vrai qu’elle attire Nath. Environ trente-cinq ans, les cheveux noirs, courts, (...)