Edition999
La plateforme gratuite de diffusion littéraire

Accueil > Littérature Erotique > Ecrire un livre érotique

Ecrire un livre érotique

Michel Canal & Alfred Anchetain (Auteur)

Nombre de pages : 43

 Remercier Michel Canal & Alfred Anchetain

Avertissement : des scènes ou des propos peuvent heurter la sensibilité des lecteurs

Les statistiques du livre


1062 Lectures

5 /5 sur 6 votants

1960 visites

Evaluer le livre


Ajouter votre avis pour le livre : Ecrire un livre érotique

Thème : Littérature Erotique (Interdit aux moins de 18 ans)

( Version du 15 mai 2021 )

 La quatrième de couverture

Vous lisez avec délice une nouvelle ou un roman érotique, et vous voudriez faire pareil, ou alors cela ne vous plaît pas et vous voudriez écrire autrement ! Alfred Anchetain et Michel Canal, auteurs bien connus du site Éditions 999, vous livrent leurs secrets.
Le premier, Alfred, a opté pour des fictions, le second, Michel, pour raconter l’expérience qu’il a eue avec Claire. Il n’y a pas points de vue plus opposés, et pourtant l’un et l’autre se classent en tête des classements. N’y aurait-il aucune « recette » ? Si, un récit soigné, avec une vraie histoire, qui tienne le lecteur en alerte, bavant ou pas ! Car l’érotisme éveille en nous une des forces les plus profondes, la sexualité. Mais celle-ci ne saurait être attrayante sans le jeu. L’érotisme est le piquant d’une relation, celle qui lui permet de surmonter les aléas de la vie.
« Les livres érotiques ont pour but premier de s’échapper de son quotidien à travers une fiction qui émoustille... Ils font vivre par procuration des histoires fortes qui éveillent les sens et stimulent l’imagination », disait Lucie Kosmala.
À vos plumes, n’hésitez pas à libérer votre être intérieur, la Bête qui est en vous !

 La première page

Alfred Anchetain :
Michel, puisque vous me proposez de commencer, je vais dire pourquoi j’ai écrit des textes érotiques. Je ne prétends pas avoir une méthode absolue, mais elle doit plaire, vu les scores de mes textes. Plusieurs facteurs m’y ont poussé. D’abord l’âge. J’ai écrit beaucoup de textes sérieux et je me suis dit « Si je ne m’amuse pas maintenant, je ne le ferai jamais ». Le second est une réaction : j’ai lu tellement de mauvais textes, choquants ou sans intérêt, que j’ai voulu m’en démarquer, avec des récits pudiques. Ceci va au point que, dans L’eunuque et le vizir, je n’évoque aucun organe ni fonction sexuelle. Même le mot « fesse » est banni.
J’ai cherché à raconter de vraies histoires, le sexe y a une part majeure, mais ce n’est pas la seule. Il y a, pour chacune, une construction avec un début, un déroulement et une fin. Même si je mets en scène des personnages fictifs, comme des vampires (dans ma nouvelle Drac’ aux petites dents, dans le recueil Enlève le haut…), je tâche de raconter des histoires qui pourraient nous arriver à tous. Je lis trop de textes peu ou pas crédibles, car les conduites sexuelles sont outrées ; elles ne font pas partie de notre quotidien. Certes, j’ai fait plusieurs nouvelles où mes personnages sont dans un cadre extrême (comme Sexe et soumission, dans le même recueil, inspiré par Histoire d’O), mais j’explique pourquoi ils en sont arrivés là. On part, là encore, du réel, du quotidien. Certes, dans Ma rencontre avec Claire, je raconte une histoire rocambolesque, mais c’est la vôtre, votre expérience personnelle, dont je me suis inspiré et qui, en quelque sorte, me sert de caution.
Un récit érotique doit exciter, certes, mais pas dans un but « éjaculatoire », si je puis dire, comme les vidéos pornographiques qu’on voit trop souvent sur Internet.

  Signaler un problème avec l'ebook gratuit.

Biographie de Michel Canal & Alfred Anchetain

 Ambassadeur Edition999

 Lire son interview

 Autres(s) parution(s) de l'auteur

1 discussion

  • 15 mai, par Michel CANAL

    Mon plaisir a été renouvelé en relisant ce que fut cette expérience de confrontation d’idées, à la fois sur nos écrits respectifs et sur la manière de concevoir des écrits érotiques, un genre devenu plus fréquent, surtout pour les auteurs "femmes", depuis la deuxième moitié de 20ème siècle.
    Mais je vois dans cette expérience — enrichissante à plus d’un titre — une initiative (qui fut un plaisir) de pionniers qui mériterait de faire école sur cette plate-forme mise à la disposition des auteurs. Ce serait une manière de ne pas rester dans son coin, de créer du lien entre auteurs, de s’enrichir mutuellement.
    Merci Jean-Philippe, d’avoir souscrit à la demande d’Alfred Anchetain de mettre en ligne à Edition999 ce travail à quatre mains entre deux auteurs qui y sont publiés.
    Avec ma plus vive sympathie.
    Très cordialement.

Un message, un commentaire ?

 Dans le même rayon : Littérature Erotique

L’éveil de Claire - Journal intime

Séduite par l’interlocuteur qui a accepté de rentrer dans son jeu pour l’aider à s’émanciper, persuadée que le déclic s’est produit, Claire a éprouvé le besoin de confier ses émotions à son Journal intime, qu’elle nommera son "fidèle compagnon de (...)

Lydia et ses copines

Brice et Lydia, couple trentenaire cherche l’amitié des amies de Lydia.

Trouple

D et G, un couple libertin des années 80. Ils fréquentent encore les clubs de rencontre sans plus y croire, trop de choses ont changé. Ils vont y rencontrer Mélu, jolie infirmière déprimée qui a vingt ans de moins qu’eux, le début d’une histoire fragile. Mais (...)

La possédée de la Saône

Mes mains étaient deux lionnes tournantes aux abords de leur proie tremblante et tressautante, mes doigts mimaient les pattes avant qui s’avançaient en griffant le sol, puis, la gueule qui s’ouvrait en rugissant. Les félines tournoyaient en se rapprochant (...)