Edition999
La plateforme gratuite de diffusion littéraire

Accueil > Littérature > HERITAGE

HERITAGE

Eric BRIERE (Auteur)

Nombre de pages en A4 : 198

Les statistiques du livre


298 Lectures
5 Lectures / 31 jours


5 /5 sur 2 votants

3101 visites

Evaluer le livre


Thème : Littérature

Version publiée le 13 février 2021

 La quatrième de couverture

— Laisse dire et sois patiente. Attends de devenir une grande fille et là, tu verras, ils te regarderont bien différemment » lui disait sa grand-mère.

Névrotique et nymphomane, il lui faut quitter Paris le temps nécessaire pour se réparer physiquement et moralement. Un séjour dans sa Bourgogne natale, chez sa sœur, devrait être un moment de répit et surtout de repentance pour son absence et son manque de soutien vis-à-vis de son aînée après le décès de ses parents. Un repos marqué par une rencontre mystique à l’abbaye Sainte-Marguerite et le réveil d’un passé caché et douloureux menacent la fragile cicatrisation de son cœur et âme écorchés. Il lui faudra faire preuve de force pour canaliser à nouveau ses pulsions destructrices. Mais on ne se refait jamais…

 La première page

Les deux mains posées à plat contre la pierre sont petites et épaisses. Sous des ongles longs et abimés quelques souillures sombres sont accrochées. Les neuf coups de cloches, que lance l’édifice au-dessus de lui, ne font que renforcer son appui sur la matière chaude et rugueuse. Le chant des oiseaux au loin dans les profondeurs de la campagne résonne comme une certitude, il devra se dépêcher pour rejoindre, au plus vite, l’étable afin de réaliser ses nombreuses corvées. Courir, comme à chaque fois et rattraper le temps qu’il a perdu, à se chauffer le corps et l’esprit au fluide de la pierre divine enchâssée à mi-hauteur au cœur du mur de l’enceinte nord de l’abbaye. Elle ne diffère pas des autres ni de par sa taille ni de par sa couleur. Il s’agît d’un bloc banal, de construction d’une cinquantaine de centimètres sur trente, en granite. Chaque matin, il observait cette chèvre, aux longues cornes qui gardait la tête pelotonnée contre le bâti, le corps avachi, flasque, avant de prendre conscience en poussant l’animal de la puissance calorifique que la matière produisait sur elle. Son énergie est revitalisante et irradiante à son contact. Les brins d’herbe figés par le givre grincent sous ses sandales. L’hiver est particulièrement rude cette année 1563. Enfermé dans sa chape, il s’imprègne du fluide stimulant qui gravite à l’intérieur de ses veines. Derrière lui, il perçoit le craquement du gravier sur le sentier accompagné de chuchotements. En se retournant, son regard croise l’œillade glacée de celui qui, il le sait, saura le châtier de son oisiveté. Il se désolidarise de la paroi et enfonce sa tête au plus profond de la capuche pour se cacher du frère Benoît. A dix ans, à peine, les horaires de travail ne sont pas encore intégrés comme automatisme dans l’esprit du jeune disciple.

 Pour aller plus loin

( A venir prochainement )

  Signaler un problème avec l'ebook gratuit.

Biographie de Eric BRIERE

L’écriture et la peinture sont deux passions qui me procurent de profondes émotions.

 Autres(s) parution(s) de l'auteur

Au-delà de la route

Il a un rapport singulier avec les rues de Toulouse lors de ses périodes noires ou de ses envies festives. Ce soir, il est mélancolique. Le long des façades de briques et de colombages de la rue de Vélane, il démarre sa flânerie qui l’emmène place (...)

2020

Merde, c’est les vacances !

C’est une mauvaise journée pour Firmin, vieux bougon insociable qui, après avoir découvert que son épouse décédée le trompait, surprend dans le local à chaudière de sa maison parisienne, Dahbia, une jeune squatteuse d’origine maghrébine et son chien. Avec l’aide (...)

2021

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

 Dans le même rayon : Littérature

TERMINUS, TOUT LE MONDE DESCEND !

Une nuit à peine troublée par un zombie qui passe dans le couloir en hurlant, des cris et des pleurs, des claquements de portes et des cliquetis de chariots. Qu’il est bon à ces cyclistes retraités, bien calés dans leurs lits, au chaud sous les couvertures, de (...)

La tulipe

La vie et ses attraits. La vie et vous et moi. Et, puis quoi ? La vie sous toutes ses formes et le ciel dans tout ça ?

Lettre ouverte sur la collaboration franco-allemande

C’est un sujet encore trop souvent tabou. Mais rassurons-nous, seul un pourcentage faible de la population a joué le jeu. Lors de son discours du 30 octobre 1940, le maréchal PETAIN est loin d’imaginer le sens péjoratif que va prendre ce (...)

Le combat du Bandzi T.3

Ces récits qui sont de notre terroir et qui ont pour base notre passé et aussi notre vécu quotidien sont, pour la plupart, d’une rigoureuse exactitude historique. Ce sont des tranches de vie où des hommes et des femmes se côtoient, s’apprécient, mais savent (...)