Edition999
La plateforme gratuite de diffusion littéraire

Accueil > Poésie > JEAN NGOUEMBE : L’Africain d’Annaba

JEAN NGOUEMBE : L’Africain d’Annaba

Mohamed-Karim ASSOUANE (Auteur)

Nombre de pages : 17

 Remercier Mohamed-Karim ASSOUANE

Les statistiques du livre


95 Lectures
17 Lectures / 31 jours


5 /5 sur 3 votants

136 visites

Evaluer le livre


Thème : Poésie

( Version du 22 mai 2021 )

 La quatrième de couverture

Jean Ngouembe était un jeune boursier du cœur de l’Afrique venu dans la cité du martyr de la Chrétienté Africaine : Saint-Donat. En quittant l’Algérie en 1987, il laissa cette plaquette poétique derrière lui

 La première page

Jean Ngouembé venue du plus profond de notre culture africaine, bénéficiant d’une bourse de formation universitaire dans le domaine scientifique, ce retrouve hébergé pat la Cité de Saint-Augustin de 1982 à 1987, elle-même transformée en capitale de l’acier algérien.
À l’Université d’Annaba, il se présentera au groupe littéraire estudiantin « La Gerbe ». Un groupe d’étudiants du département de français qui gravité autour du Professeur Pius Ngandu Nkashama, fraichement débarqué de l’Université de Constantine, cette ex-Université Populaire du temps du « socialisme spécifique » du colonel Boumediene.
Durant les années 1980, les étudiants africains étaient en bonne posture en termes d’effectifs au sein de cet établissement supérieur. Ils s’intégraient pleinement, sans quelques difficultés, à la vie sociale et culturelle de la ville. Pour ce qui est de la vie politique, la ville et son université dégageaient une odeur de surveillance voire de méfiance policière, propre à cet époque. Les étudiants africains étaient doublement « privilégiés » sur ce plan, entre l’attention des services des étudiants étrangers locaux et ceux des chancelleries africaines respectives.
Le groupe de « la Gerbe » usait des principes de la « guérilla culturelle » en attendant d’investir l’espace urbain afin d’aboutir à démocratiser le fait artistique.
Jean Ngouembé avait, à son départ de l’Algérie, laissé dans les chemises d’archives du groupe littéraire et artistique algérien, ses quelques tracés poétiques dont l’expression est de graphie française, mais le rythme et les sonorités sont profondément africaines.
Nous les proposons aujourd’hui à la lecture publique, 34 ans passés, puisqu’ils font désomais du patrimoine poétique contemporain de la Cité du martyr de la Chrétienté Africaine : Saint-Donat.

  Signaler un problème avec l'ebook gratuit.

Biographie de Mohamed-Karim ASSOUANE

Mohamed-Karim Assouane est enseignant de littérature française moderne et contemporaine et membre de l’Equipe de recherche sur les manuscrits de Mohamed Dib du CNEPRU (Alger). Il est auteur de plus de : • Recueil de poèmes : Poème pour une passion, Silex éditions, Paris, 1985.• Paul Robert : Mémoire,...

 Autres(s) parution(s) de l'auteur

L’ALGERIEN DE JACQUES DORIOT

Les Algériens et la lutte antifasciste sont une facette bien glorieuse de cette même page historique. Celle des chefs collaborateurs du mouvement raciste et génocidaire est totalement occultée dans notre pays. Bien mieux, on a tenté de falsifier leurs parcours (...)

2022

UN PÉTAINISTE EN ALGERIE

Un illustre académicien des années 1920 et 1940 ? Un écrivain français aux allures paternalistes et paysagistes du verbe romanesque. Un académicien aux valeurs chrétiennes et sociales qui a visité l’Algérie en 1930 et 1934. Il est question de l’auteur de La Maison (...)

2022

PCA-PAGS. La dérive

Le PCA-PAGS et aujourd’hui, son continuateur le PADS, n’arrivent plus à ce proposés comme une alternative révolutionnaire de classe dans une Algérie en pleine crise politique, sociale, économique et culturelle.

2021

Ahmed BALLOUL. Le rêve des "Deux France"

Ahmed BALLOUL ou BAHLOUL, avant sa naturalisation française fut plus qu’un porte-drapeau de l’Emir Khaled. Il était bien le premier Algérien à revendiquer les droits civiques et politiques des Algériens en situation de colonisation. Il faut osé le faire en 1920 (...)

2021

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

 Dans le même rayon : Poésie

LE BAOBAB NE TOMBE PAS

Ce texte est écrit à l’occasion du COLLOQUE SCIENTIFIQUE INTERNATIONAL en Hommage au Professeur Gabriel C. BOKO par le Laboratoire d’Expertise et de Recherche en Éducation, Formation et Orientation (LAEREFOR) sur le Campus universitaire d’Abomey-Calavi, les (...)

Mourir Mon Existence....Tel ce Phoénix...

Au travers de ce premier recueil, l’auteur nous livre à coeur ouvert l’expression de son ressenti au cours de neuf mois de sa vie.. Ses poèmes sont volontairement répartis en deux parties suivant le sentiment éprouvé au moment de l’écriture. En effet, ce dernier (...)

A l’heure exquise du "cadavre exquis"

Recueil de poèmes littéraires et visuels, textes humoristiques, photographies artistiques et autres caprices d’arteur (sic) néo surréaliste.

Méditations...

Ce ne sont que réflexions et méditations qui viennent à l’esprit, une fois la frénésie de la vie passée.