Edition999
La plateforme gratuite de diffusion littéraire

Accueil > Littérature > L’histoire du vent

L’histoire du vent

Djilali Mekrazi (Auteur)

Nombre de pages en A4 : 19

 Ce livre a été élu "Coup de cœur des lecteurs Edition999"

Les statistiques du livre


283 Lectures
1 Lectures / 31 jours


4.89 /5 sur 37 votants

1094 visites

Evaluer le livre


Thème : Littérature

Version publiée le 24 mai 2022 - (Premère publication sur Edition999 le 24 janvier 2021)

 La quatrième de couverture

Si ce petit livre est publié, il aurait au moins servi à quelque chose. Certains l’ont déjà lu ailleurs..
Mon blog sur Google : mekrazi-djilali.blogspot.com

Une histoire racontée par le vent à ceux qui savent l’entendre.

 La première page

Ton nom est un mystère. Je le garde prisonnier. C’est une fleur des champs par un jour de printemps, une goutte de pluie dans un désert lointain, un cirrus blanc échevelé au vent. Il peut être ou colombe ou nuage ou serpent !

Je n’ai fait que rêver en suivant tes empreintes, fraîches et nettes encore sur la tourbe mouillée. Légère comme l’aurore qui pâlit à l’orient, la trace de ton pied fragile et délicat, affleure à la lueur du soleil naissant.

Le livre audio ici : https://archive.org/details/lhistoire-du-vent_202111

 Pour aller plus loin

( A venir prochainement )

  Signaler un problème avec l'ebook gratuit.

Biographie de Djilali Mekrazi

 Ambassadeur Edition999

Je suis un pilote d’hélicoptère. J’écris depuis longtemps sans jamais avoir publié à part sur des sites web. Je suis né en 1954 à Oued Fodda. J’ai fait l’université puis j’ai suivi une formation de pilote d’hélicoptère à Héli-Union en 1979 (Tarbes). Je suis marié, père de cinq enfants. Actuellement en...

 Lire son interview

 Autres(s) parution(s) de l'auteur

La cabane du futur

Séléna se couche dans son lit douillet, la couverture aux couleurs vives relevée jusqu’au menton et s’assoupit doucement dans les bras tendres du rêve. Elle lève les bras pour quitter le sol et s’envoler vers le ciel, libre comme l’oiseau et légère comme le vent. (...)

2022

Le cimetière oublié, conte de Lalia.

C’est un conte qui raconte les aventures d’un jeune homme à la force herculéenne. Il part a la recherche de l’ogre qui a tué son père pour se venger de lui.

2021

Le coursier du temps

Le coursier du temps, être énigmatique activant à l’échelle du Cosmos, s’intéresse de près à deux êtres humains qui se reproduisent à intervalles réguliers comme des copies identiques. Dans quel but ? C’est ce que le lecteur découvrira en suivant les aventures (...)

2022

L’écho de la montagne

Cette histoire d’une petite fille éveillée dont le destin a dispersé les rêves et déçu les ambitions aurait pu avoir lieu dans n’importe quelle montagne de ce grand pays qu’on appelle l’Algérie. L’auteur aurait pu la placer dans les monts de l’Ouarsenis, sur une (...)

2022

2 discussions

  • 26 janvier 2021, par Mekrazi Djilali

    Je voudrais que le lecteur sache qu’il m’est impossible de donner plus de précisions sur les personnages de ce récit. Il n’a pas été facile de mettre au point un scénario neutre afin de laisser les acteurs dans l’ombre. Pour cette raison, j’ai mis cette histoire sous une forme poétique. Les éléments s’enchainent. Il y a d’abord la ville ou la femme , la ville-femme. Vient ensuite la période du rêve qui déforme la réalité et introduit la palette sentimentale. Puis le doute qui s’installe à cause de comportements inexplicables et de paroles équivoques : c’est le vent qui s’en charge. La confrontation mène à la rupture qui est suivie de l’errance dans le désert de la solitude où le souvenir devient mirage. A la fin, la mort achève ce qui reste encore de ce drame sentimental. Les acteurs disparaissent. Seule demeure la complainte indicible du vent.

  • 26 janvier 2021, par Atlas

    Ce livre me paraît tel un essai qui qui propose une série de réflexions sur des sujets ressentis par notre écrivain, sans s’étaler sur une explication complète de chaque sujet traité, mais propose plutôt une réflexion intuitive de ce qu’il ressent.
    J’étais quand même bien ravi de lire cet essai qui est un début captivant et réussi. Je souhaite à notre écrivain qu’il continue dans ses écrits, sans s’arrêter à un seul livre.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

 Dans le même rayon : Littérature

Petit exposé sur l’histoire du Tarn

De la Gaule romaine à la révolution - L’Assemblée nationale décréta, le 22 décembre 1789, qu’il serait fait une nouvelle division de la France en département. La province du Languedoc en forma huit dont le département de l’Albigeois qu’on appela bientôt Tarn. Le (...)

MAIN BASSE SUR TINGHIR

Dans la province de Tinghir, à majorité berbère, dans le Sud-Est marocain, le roman raconte les infiltrations d’origine extérieure.

Au bout de l’enfer : l’Amour

Le présent roman est inspiré de faits réels, transmis uniquement par voie orale de génération en génération. La mémoire d’un aïeul ayant vécu à la toute fin du XIXème et au début de XXème siècle, une épopée extraordinaire en apportant sa (...)

Jane & Tarzan

Je voudrais juste m’adresser à cette Jane qui ne sait plus comment séduire, attirer, intriguer, garder sa complicité avec son Tarzan ou son futur Tarzan.