Edition999
La plateforme gratuite de diffusion littéraire

Accueil > Essai - Politique - Scolaire - Education > La famille : 6500 millions de m3 de larmes en 22 ans

La famille : 6500 millions de m3 de larmes en 22 ans

Douanla Fabrice (Auteur)

Nombre de pages : 40

 Remercier Douanla Fabrice

Les statistiques du livre


84 Lectures
3 Lectures / 31 jours


3.67 /5 sur 3 votants

204 visites

Evaluer le livre


Thème : Essai - Politique - Scolaire - Education

( Version du 3 juillet 2020 )

 La quatrième de couverture

Le livre parle d’une famille isolée par le chef de famille et abandonnée par la grande famille. Dans cet isolement, une femme se retrouve seule face à l’éducation des 8 enfants. Malgré ses efforts, cette femme se trouve insultée, humiliée, ensorcelée et ressent en elle une peur de voir ses enfants échouer. Par la fin, elle comprît que ce combat était long et que seuls les conseils peuvent aider ses enfants ignorants .

 La première page

De nos jours, nous avons l’habitude de nous poser mille et mile questions. Dans cet envol, faut-il se demander s’il est important et nécessaire d’étudier les problèmes soulevés dans ce semi-roman. Si l’homme est conditionné par son milieu, alors, je suis l’homme du milieu où je suis né, dans une zone qui présente des formations de terrain pittoresque où les problèmes rencontrés reflètent la vision de toute l’Afrique noire.
La situation quotidienne des enfants et des femmes dans les ménages en Afrique noire justifie une telle emprise. En effet, s’il faut encore croire aux pensées des hommes politiques et des hommes de médias qui récitent des phrases qui, d’une manière ou d’une autre s’avèrent peu- à-peu négatives. L’explication de l’origine de cette situation remonte à l’idée selon laquelle certains pensent que les femmes et les enfants sont des personnes qui doivent confier leurs destins au père de la maison.

  Signaler un problème avec l'ebook gratuit.

Biographie de Douanla Fabrice

Douanla Nguetsa Fabrice, fils de la région de l’ouest Cameroun, diplômé d’université, écrivain et enseignant au secondaire.

 Autres(s) parution(s) de l'auteur

Le départ d’un héros

Jules, jeune chrétien diplômé et sans emploi qui ne supporte plus voir sa famille mourir de faim. Pour cela, il décide d’aller en aventure pour trouver un emploi et sauver sa famille de la pauvreté. Dans ce combat, il ne rencontre que des personnes mal (...)

2020

Poèmes et citations

Le livre parle d’un individu vivant dans une environnement sa issue à côté d’un papa violent dont il l’aime beaucoup. Dans la poursuite de sa vie, il rencontre la Christelle, la fille de ses rêve.

2020

2 discussions

  • 1er décembre 2020, par Frédéri MARCELIN

    L’expérience montre que les relations familiales sont toujours plus ou moins conflictuelles. La famille est subie, jamais choisie. De fait, elle n’est souvent pas une base solide pour des relations harmonieuses. L’union contractuelle femelle mâle, femelle, femelle, ou mâle, mâle, est-elle nécessaire, et doit-elle être permanente. Les enfants ne seraient-ils pas mieux éduqués par un groupement de parents et grands-parents que par leurs propres parents, fréquemment déficients ? Dans un système où la seule valeur reconnue est le respect, les enfants sont des individus à part entière, et ne sont la propriété de personne en particulier.
    Vous faites le panégyrique de la grande et belle famille sub-saharienne, mais je suis certain, que les relations entre les individus sont les mêmes à Paris et à Cotonou. Faire intervenir un dieu dans ce fatras familial est un peu dérisoire, et déresponsabilisant. Quant à contenir la femme dans son rôle de mère et d’épouse est une aberration.
    Ceci dit votre analyse est le reflet de mauvaises conditions de vie. La survie humaine ne sera possible qu’avec une réduction drastique de sa population. Mettre au monde des enfant qui pour la plupart ne connaitrons que la misère et l’espoir, est un crime.

    • ^ 4 janvier 2021, par Fabrice Douanla

      Merci beaucoup pour cette lecture objective m. Frédéric. Il est important que je puisse dire quelque chose par rapport à votre analyse. Réduire la population ne pourra jamais changer les choses si et seulement si cette réduction de naissance n’est pas orientée vers le développement. Un couple sans moyens financier n’est pas obligé d’avoir 08 enfants. Comment pouvez-vous dire que ce raisonnement reflète m’a mauvaise condition de vie. Je pense plutôt que vous n’avez pas respecter les étapes d’une bonne lecture méthodique.
      Votre dernière phrase retient encore plus mon attention. Car, ces parents qui mettent au monde des enfants dans les conditions de pauvretés n’ont pas aussi toujours le choix. Un homme sans emploi visite plus la femme que celui là qui est occupé. Je pense que survoler un document et en tirer des conclusions de manière subite est une preuve de la constipation méthodique dans une pensée offensive.
      Dans mes prochaines rédaction, je ferai l’effort d’être plus explicite afin de bien me faire comprendre sans toute fois empêcher des critiques. Merci beaucoup monsieur Frédéric pour cette analyse. Nous sommes des citoyens du monde qui milite pour le courage. C’est alors que je dit : il serait mieux de vivre sans se laver que de porter des vêtements propres sans être libre. Merci pour ton attention...

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

 Dans le même rayon : Essai - Politique - Scolaire - Education

Hypothèse de Riemann

C’est un livre qui a été écrit suite a une longue réflexion sur l’hypothèse de Riemann. Il contient trois démonstration complémentaires de l’hypothèse de Riemann qui assure la véracité. Rassurez vous c’est pour les non matheux aussi et nécessite au moins le niveau (...)

Inauguration & Restauration du Mémorial de l’Escadrille La Fayette - Partie 1

Voici le dernier opus de la série qui vous raconte, comme si vous y étiez, l’inauguration du Monument. Il vous retrace, aussi, les différentes rénovations effectuées sur ce Mémorial au cours du présent (...)

LA DEPRESSION ?

La dépression, ce fléau qui touche bon nombre d’entre nous, n’est pas une pathologie mais un état d’esprit que nous nous créons par toutes sortes de pensées négatives que nous laissons pénétrer en nous...

LE MAL QUI SOURIT

Mon livre "LE MAL QUI SOURIT" est un petit livret. Dans livre, j’ai juste répondu à certaines personnes qui m’ont réprimandé pour avoir "J’accuse l’Afrique, j’acquitte l’homme blanc" J’ai décris en quelques pages, les maux qui minent (...)