La plateforme gratuite de diffusion littéraire

Accueil > Classique > Le signe des quatre

Le signe des quatre

Sir Arthur Conan Doyle (Auteur)

Nombre de pages en A4 : 161

Version publiée le 25 juillet 2012

Les statistiques du livre

1590 lecteurs ont feuilleté le livre

830 lecteurs ont inclus ce livre dans leur bibliothèque.

Note Moyenne : 4.86/5 sur 7 votants

Evaluer le livre


Thème : Classique

🖋️ La quatrième de couverture

Sherlock Holmes prit la bouteille au coin de la cheminée puis sortit la seringue hypodermique de son étui de cuir. Ses longs doigts pâles et nerveux préparèrent l’aiguille avant de relever la manche gauche de sa chemise. Un instant son regard pensif s’arrêta sur le réseau veineux de l’avant-bras criblé
d’innombrables traces de piqûres. Puis il y enfonça l’aiguille avec précision, injecta le liquide, et se cala dans le fauteuil de velours en poussant un long soupir de satisfaction.

🗏 La première page

2013226896

  

⚠️ Signaler un problème avec l'ebook gratuit.

Biographie de Sir Arthur Conan Doyle

Arthur Conan Doyle est né à Edimbourg le 22 mai 1859, d’un père anglais et d’une mère irlandaise. Il suit son école primaire à l’école des jésuites de Hodder Place. A 9 ans, Conan Doyle intègre le collège de Stonyhurst. En 1875, il quitte le collège et devient agnostique. De 1876 à 1881,...

📖 Autres(s) parution(s) de l'auteur

Une Étude en rouge

Une Étude en rouge

En 1878, reçu médecin à l’Université de Londres, je me rendis à Netley pour suivre les cours prescrits aux chirurgiens de l’armée ; et là, je complétai mes études.

2012

Le Monde perdu

Le Monde perdu

M. Hungerton, son père, n’avait pas de rival sur la terre pour le manque de tact. Imaginez un cacatoès duveteux, plumeux, malpropre, aimable certes, mais qui aurait centré le monde sur sa sotte personne.

2012

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

 Dans le même rayon : Classique

Pierre et Jean

Pierre et Jean

« Zut ! » s’écria tout à coup le père Roland qui depuis un quart d’heure demeurait immobile, les yeux fixés sur l’eau, et soulevant par moments, d’un mouvement très léger, sa ligne descendue au fond de la mer.

Le Crime de Rouletabille

Le Crime de Rouletabille

Avec quelle émotion nouvelle, à plus de dix ans de distance, moi, Sainclair, je reprends une plume qui a tracé le sensationnel rapport du « Mystère de la chambre jaune » et les premiers hauts faits du jeune reporter de L’Époque, pour faire connaître, (...)

Le Crime de Lord Arthur Savile

Le Crime de Lord Arthur Savile

C’était la dernière réception de lady Windermere, avant le printemps. Bentinck House était, plus que d’habitude, encombré d’une foule de visiteurs. Six membres du cabinet étaient venus directement après l’audience du speaker, avec tous leurs crachats (...)