Edition999
La plateforme gratuite de diffusion littéraire

Accueil > Policier et suspense > Qui a tué Oustade ?

Qui a tué Oustade ?

Mohamed AIT BAAYA (Auteur)

Nombre de pages : 75

 Remercier Mohamed AIT BAAYA

Les statistiques du livre


1291 Lectures
16 Lectures / 31 jours


3.75 /5 sur 4 votants

1903 visites

Evaluer le livre


Thème : Policier et suspense

 ISBN : 978-9954-30-981-0  

( Version du 8 janvier 2015 )

 La quatrième de couverture

C’est ce que j’ai fait en tentant le diable avec ce Polar à ma façon. J’ai essayé de brosser sur un papier vierge l’histoire d’un professeur consciencieux, dévoué, intègre, honnête et bosseur. Son unique péché est de travailler aveuglément, de suivre à la lettre toutes les instructions et les orientations pédagogiques d’où qu’elles viennent, sans se demander un seul instant si elles conviennent aux besoins et aux attentes de ses élèves. A aucun moment, il n’a hésité à noter et à punir sévèrement ceux qui n’arrivent pas à suivre ses cours, pour une raison ou pour une autre. Un jour, il a osé affubler un cancre d’un joli bonnet d’âne et charger un élève costaud de le faire promener dans les coins et recoins de la cour de récréation. Ce cancre bonnet d’âne n’a pas supporté cette humiliation, il a fugué. De péripétie en péripétie, l’histoire se dénoue, non pas comme nous l’avons espéré, mais comme l’a voulu le destin, par une mort énigmatique. Je vous invite donc à trouver le vrai coupable, celui qui a tué notre regrettable professeur

 La première page

en cours de rédaction

  Signaler un problème avec l'ebook gratuit.

Biographie de Mohamed AIT BAAYA

Actuellement, je suis en retraite. Je passe mon temps à taquiner les muses du système éducatif marocain, à ma façon, loin des sentiers battus. Un seul espoir m’anime, celui de continuer à mettre le doigt sur les malaises et les dysfonctionnements de notre système éducatif, de suggérer quelques remèdes...

 Autres(s) parution(s) de l'auteur

Jacques le Gazou à Taroudant

C’est une stratégie personnelle de faire connaître la merveilleuse ville de Taroudant. J’ai fait venir un couple français du sud de la France, à un moment où notre ville connaît ses moments d’effervescence, de liesse populaire, d’hospitalité hors du commun et (...)

2015

La Plume à Lunettes

Pourquoi ce titre ? - Pour dire que la plume change de regard, à travers ses différentes lunettes, chaque fois que le poète change de sentiments, que la plume pleure quand le poète souffre pendant une traversée du désert, que la plume danse quand le poète (...)

2015

Le Portail de Notre École

Dans cet ouvrage, j’ai choisi des personnages bien de chez nous, parce qu’ils méritent notre attention. Leur cas pourrait servir de leçon à ceux qui daignent lire ces pages taquines de notre portail, notre site papier que nous avons mis à la disposition des (...)

2015

Oussama le rebelle

J’ai choisi un sujet d’actualité. Suite à ce mouvement « Tcharmil », d’une jeunesse en quête d’identité et de compréhension, j’ai suivi à la trace la vie d’un adolescent, depuis ses débuts d’effervescence et de rébellion mal contrôlée jusqu’à ses premières prises de (...)

2015

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

 Dans le même rayon : Policier et suspense

L’appel des rails

Dans la tête d’un flic hors-sujet que l’on appelle "Le charognard" et celle d’un homme au cerveau embrouillé. Une nouvelle policière à ne pas lire dans le métro.

Jusqu’au bout du rêve

C’est une histoire passionnante d’une jeune femme qui va en ville à la poursuite de ses rêves.

Posté disparu

Une disparition inexpliquée Un courrier mystérieux et introuvable Laurent se retrouve seul à mener sérieusement l’enquête Jusqu’à ce qu’il rencontre Miquie

L’OMBRE DU MARECHAL

La découverte d’un cadavre ligoté et tué d’une balle dans la tête, sur l’ile d’Yeu, va donner bien du fil à retordre aux enquêteurs dans cette affaire de familles où se confondent complot pétainiste, braquage de banque, trahison et règlement de (...)