Edition999
La plateforme gratuite de diffusion littéraire

Accueil > Fantastique > Janua Orci

Janua Orci

Delapore (Auteur)

Nombre de pages : 12

 Remercier Delapore

Les statistiques du livre


358 Lectures
1 Lectures / 31 jours


1.01 /5 sur 1 votants

573 visites

Evaluer le livre


Thème : Fantastique

( Version du 12 décembre 2012 )

 La quatrième de couverture

L’idée de "Janua Orci" m’est venue lorsque j’ai appris que les "orcs" de la trilogie "Le Seigneur des Anneaux" avaient un fondement "historique". En effet, en vieil anglo-saxon, les orcs étaient des démons malfaisants, mais leur antiquité remonte à l’ancienne religion romaine, dans la personne d’un dieu infernal appelé "Orcus". C’est en sillonnant la Champagne que j’ai songé à une jeune femme en voiture, égarée dans un village contemporain où les croyances folkloriques ont survécu au temps. Je ne veux pas déflorer le thème du récit, mais disons en un mot qu’il s’agit un peu d’une adaptation moderne de certains contes de Charles Perrault, et plus particulièrement l’un d’entre eux, dont le titre sera dévoilé dans l’histoire.

 La première page

en cours de rédaction

Info ! Les formats Epub et Kindle ne sont pas disponibles actuellement.

  Signaler un problème avec l'ebook gratuit.

Biographie de Delapore

J’habite en Alsace depuis toujours, à deux pas de Strasbourg, dans un village appelé Eckbolsheim (cela m’amuse toujours de penser que certains lecteurs auront du mal à épeler ce nom à voix haute !). Mes diplômes en Droit et en Histoire ne m’ont que relativement servis puisque je suis gratte-papier dans...

 Lire son interview

 Autres(s) parution(s) de l'auteur

Le masque de Dimitri Semionovitch

J’ai autrefois beaucoup lu les romans de Léon Tolstoï et de Dostoievski, et j’en ai retenu l’atmosphère de la Russie tsariste du XIX° siècle. J’ai également songé à Jean Lorrain et sa nouvelle "Les trous du (...)

2015

Une inconnue en Rhodésie

J’ai toujours été fasciné par les romans de Ridder Haggard au XIX° siècle, "Les mines du roi Salomon" ou "She". C’est le seul de mes récits qui se déroule en Afrique, et je me suis inspiré des ruines du Grand Zimbabvé pour écrire un conte dans la veine d’Haggard. (...)

2013

DANSE MACABRE

« Danse macabre » date de 1999. Je me suis interrogé sur les prétendues relations entre la musique (et surtout le rock) et le satanisme. Le thème n’est pas nouveau, j’en conviens, mais il était trop tentant de le poursuivre. Le groupe auquel je songe est « Jethro (...)

2013

La tournée

J’avoue sincèrement que c’est l’une de mes connaissances (qui a le plus souvent du mal à terminer ses textes, étant trop perfectionniste) qui m’a inspiré cette nouvelle. Son récit était excellent. Le défi était de le rendre tout aussi palpitant mais en exploitant (...)

2013

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

 Dans le même rayon : Fantastique

L’appel envoûtant

Une étrange créature rôde dans cette forêt... Quiconque y pénètre le fait à ses risques et périles !!!. Dans un lointain passé, un jour, venue du fin fond de l’espace, une météorite s’écrasa sur Terre. Elle laissa un petit cratère. Les siècles passèrent et une forêt (...)

Échappée

Une écriture à trois mains Une jeune femme disparaît mystérieusement sous les yeux d’Antoine, l’homme sans verbes. Une enquête commence sous la coupole du cirque qui a bloqué la vision du satellite. Les liens entre les protagonistes se font et se défont, en ce (...)

Cet immeuble qui tuait

Sam geignait, la queue basse, dont le panache était devenu un ramasse-poussière pour le parquet de l’appartement. Le Berger Allemand décrivait des huit devant la porte de l’entrée. Michel feignit de ne pas l’entendre et prit la télécommande de la télévision (...)

Cauchemar

Chloé marchait dans la rue. C’était un soir d’été, il faisait chaud, et il était aux alentours de dix heures. C’était une fille de seize ans, aux cheveux noirs et aux yeux bleus. Elle avançait lentement, tenant quelque chose dans sa main droite : un énorme couteau. (...)