Edition999
La plateforme gratuite de diffusion littéraire

Accueil > Fantastique > Le sol

Le sol

Sharyann (Auteur)

Nombre de pages : Nombre de pages :

 Remercier Sharyann

Les statistiques du livre


624 Lectures
0 Lectures / 31 jours


5 /5 sur 2 votants

970 visites

Evaluer le livre


Thème : Fantastique

( Version du 29 juillet 2006 )

 La quatrième de couverture

« -Oh, s’il te plaît, juste encore un peu !
 Ça fait trois fois que tu me demande ça, répondit Lyssyar avec humeur. Je t’ai déjà accordé deux semaines de plus que la normale.
 Mais je ne...
 Tu entraves le bon développement de notre équilibre. Chacune d’entre vous doit partir au terme d’une période qui n’est pas définie par moi-même. C’est la règle, et tu l’enfreins depuis deux semaines.
 Je veux vivre !
 Qu’est-ce que tu est chiante, c’est incroyable !
 Tu ne peux pas comprendre. Toi-même tu vis depuis plus d’un siècle, et c’est au bout de deux saisons que tu me demandes de mourir.

 La première page

en cours de rédaction

  Signaler un problème avec l'ebook gratuit.

Biographie de Sharyann

Sharyann est un auteur qui a décidé de publier sur Edition999 un ou plusieurs ebooks gratuits. Les livres "Le ciel" "Critères de sélection" "Le sol" "La gaffe" "La meilleure solution" sont pour l’instant les seuls ebooks gratuits publiés sur le site Edition999.info. La littérature partagée est son...

 Autres(s) parution(s) de l'auteur

Le ciel

L ’air était froid, calme et pur. Les pavés dormaient, ils avaient quitté leur alerte quotidienne ; parce que, savaient-ils, le matin d’un jour férié ne connaissait par ici qu’une très faible affluence piétonne, si bien que sur la place, chacun d’entre eux n’avait (...)

2007

Critères de sélection

Jack rampa silencieusement vers son frère qui somnolait sur le matelas moisi. Un pâle rayon lunaire frappait directement son visage sans conscience, et lui donnait une expression candide et sereine. Non, il n’a pas l’air tourmenté, se dit Jack en le (...)

2007

La gaffe

Le type n’avait pas opposé une résistance très glorieuse. Bien sur, pour jouer au martyre, il s’était d’abord obstiné dans un original mutisme. Mais le fait de se voir en deux morceaux, ça rend loquace. Je lui ai tranché l’auriculaire, je lui ai posé la question, (...)

2006

La meilleure solution

Il est allongé au sol, dehors à la lumière et la chaleur. Sur les marches de granit brûlantes, il perçoit autour de lui l’allée et venue des premiers diptères. Eux aussi on senti que c’est pour bientôt. Sa respiration est courte et sifflante, son souffle ne tiendra (...)

2005

6 discussions

  • 21 avril 2007, par Matteo FUSI

    rès efficace. Je pense qu’il n’y a pas de meilleur façon de résumer ce texte. Seulement, il me semble que parfois vous pêchez par quelques tournures un peu compliqué. Au fait tenteriez -vous de vous lancez dans une tétralogie concernant les forces de la nature ?
    Bonne continuation !

    • ^ 17 mai 2007, par Sharyann

      Je n’y ai jamais pensé. Mes scénarios me viennent naturellement sans que je me focalise sur un sujet ; et si la majorité de ce que j’écris ne fais pas intervenir d’humains ce n’est pas parce que j’ai cherché à ce qu’il en soit ainsi.
      Merci de ta supposition Matteo, j’ai malgré tout envie d’y réfléchir.

  • 12 février 2007

    Excellent ! Belle imagination, superbe chute. Bravo.

  • 9 février 2007, par Daniel Fattore

    Une approche originale, avec une vérité qu’on découvre peu à peu. De plus, c’est court, rien de trop, et c’est efficace. Une autre !

  • 4 janvier 2007, par hugo verne-murail(pauline)

    Magnifique,génial,sublime..
    super bonne chute,très poétique,beau,simple,...bref...on en a rarement vu ’aussi bien..j’ai tout simplement adoré !!
    j’en attends beaucoup d’autres...continue s’il te plais !!!bon courrage !!!

  • 19 août 2006, par Pierre Collignon ( alias dagda_01)

    Splendide. Tu arrives a donner de la profondeur à ton dialogue en peu de mot, une chute originale et bien ecrite. Que dire... qu’on voudrait que ca continue...

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

 Dans le même rayon : Fantastique

Rencontre avec le King

Quand la poignée d’ouverture de son parachute se bloqua, Didier poussa un petit cri de chaton et se mit à mouiller son pantalon en acrylique - cinq $ de caution ! fumiers de ricains ! - tout en fixant le sol se rapprochant à plus de 300 km/h. Autant dire que (...)

Liberté

La nuit sera longue… Je le sais… Je le sens… Car je t’attends. Du haut de mon balcon, je me prends à fixer le vague : Rien ne bouge, tout n’est que silence autour de moi. Au dehors, une nuit glaciale. La même qui, depuis quelque temps, a envahi mon cœur… me (...)

L’arbre de la discorde

Stéphane ouvrit péniblement les yeux et s’étira longuement en baillant. Malgré l’heure matinale, c’était le Grand Jour et il était tout excité. Il se leva d’un bond, se précipita sous la douche et se lava en quatrième vitesse. A peine le temps de se sécher qu’il (...)

Les enveloppes blanches

C’était la veille de Noël. Un homme se trouvait dans un appartement en face du magasin. Il jeta un coup d’œil par-dessus son épaule et aperçu que la femme qu’il avait étranglé juste avant avait les yeux grands ouvert. Triste sort pour cette personne. Bref, son nom (...)