Edition999
La plateforme gratuite de diffusion littéraire
Faire un don
à Edition999
Vous êtes auteur ?
PUBLIER GRATUITEMENT son livre

Accueil > Biographie > Les brigands d’Algérie

Les brigands d’Algérie

Mohamed-Karim ASSOUANE (Auteur)

Nombre de pages en A4 : 43

Publication le 10 mai 2020

Les statistiques du livre


273 Lectures
1 Lectures / 31 jours


4.98 /5 sur 1 votants


499 visites

Evaluer le livre


Thème : Biographie

 La quatrième de couverture

Ils ont été mythifiés au point où on a oublié qu’ils étaient d’abord des criminels. Il y a eu mort d’hommes et en pleine colonisation. Ils n’avaient en tête que la vengeance. Ils nous ont aliénés davantage.

 La première page

Emile Violard (1895), Nadia Bendeddouche (1976), Jean Déjeux (1978), Hogolin, Alain Sainte-Marie, Abdelkader Djeghloul et bien d’autres en-core, évoquent le temps des « Bandits d’honneur » (BH) et des Robin des bois algériens comme étant des héros populaires ayant poursuivit des actions militantes de ceux qui les on précédés le des insurrections pay-sannes, depuis l’Emir Abdelkader au bachaga Mokrani, en passant par celles d’Ahmed-Bey de Constantine, des cheikhs Bouamama, Boubaghla et de Lalla Fadhma N’Soumer.
BH et honneur du bandit, se mélangent afin de tomber dans la théorie antimarxiste d’Hobsbawm sur un soi-disant le banditisme social, comme s’il y aurait eu un banditisme animal, végétal et géologique ! Des paysans hors-la-loi considérés par les féodaux locaux et l’Etat colonial français comme de vulgaires criminels, dans une société paysanne et pastorale de l’Algérie de la seconde moitié du XIXe siècle colonial. Du côté des algé-riens, ils sont qualifiés d’héros, de juste, de vengeurs de l’honneur fami-lial et de résistants et qu’il faut admirer et soutenir.

Biographie de Mohamed-Karim ASSOUANE

Mohamed-Karim Assouane est enseignant de littérature française moderne et contemporaine et membre de l’Equipe de recherche sur les manuscrits de Mohamed Dib du CNEPRU (Alger). Il est auteur de plus de : • Recueil de poèmes : Poème pour une passion, Silex éditions, Paris, 1985.• Paul Robert : Mémoire,...

  Signaler un problème avec l'ebook gratuit.

 Autres(s) parution(s) de l'auteur

POETES KABYLES OUBLIES

Victimes de la contrefaçon politique et idéologique des années d’indépendance politique, ils ne seront cités dans aucune anthologie littéraire algérienne.

2022

L’ALGERIEN DE JACQUES DORIOT

Les Algériens et la lutte antifasciste sont une facette bien glorieuse de cette même page historique. Celle des chefs collaborateurs du mouvement raciste et génocidaire est totalement occultée dans notre pays. Bien mieux, on a tenté de falsifier leurs parcours (...)

2022

UN PÉTAINISTE EN ALGERIE

Un illustre académicien des années 1920 et 1940 ? Un écrivain français aux allures paternalistes et paysagistes du verbe romanesque. Un académicien aux valeurs chrétiennes et sociales qui a visité l’Algérie en 1930 et 1934. Il est question de l’auteur de La Maison (...)

2022

PCA-PAGS. La dérive

Le PCA-PAGS et aujourd’hui, son continuateur le PADS, n’arrivent plus à ce proposés comme une alternative révolutionnaire de classe dans une Algérie en pleine crise politique, sociale, économique et culturelle.

2021

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

 Dans le même rayon : Biographie

Voir l’invisible

Résumé d’une tournée de deux groupes musicaux

Jacques le Gazou à Taroudant

C’est une stratégie personnelle de faire connaître la merveilleuse ville de Taroudant. J’ai fait venir un couple français du sud de la France, à un moment où notre ville connaît ses moments d’effervescence, de liesse populaire, d’hospitalité hors du commun et (...)

Ma mère raconte

Ma mère raconte son enfance pendant la guerre de 14/18, élevée par ses grands parents, tandis que son père est au front et que sa mère, qui travaille au loin est absente. Le récit se termine brusquement au seuil de l’adolescence quand elle découvre la religion ( (...)

Tout ça c’est du Bla-Bla

Cette histoire est celle de ma famille nombreuse car recomposée une famille modeste aimante. Nous partagions des plaisirs simples comme passer des vacances à dix ou douze dans un cabanon loué à Baïnem avec une chambre pour les enfants et une ou deux autres (...)