Edition999
La plateforme gratuite de diffusion littéraire

Accueil > Poésie > Les dents de l’ombre

Les dents de l’ombre

Renauld GBETOWENONMON (Auteur)

Nombre de pages : 79

 Remercier Renauld GBETOWENONMON

Les statistiques du livre


187 Lectures
13 Lectures / 31 jours


4.33 /5 sur 6 votants

452 visites

Evaluer le livre


Thème : Poésie

 ISBN : 960685102  

( Version du 15 décembre 2020 )

 La quatrième de couverture

Ce livre présente les secrets interdits des royaumes de l’ombre. Les tabous sont démystifiés et dévoilés au monde entier. Les rayons et les ténèbres se livrent une âpre bataille, la connaissance et l’ignorance se combattent rudement. Ce livre est un intercesseur, un interlocuteur entre le poète et les mondes rêvés par l’esprit.

 La première page

LA NUIT DE L’IGNORANCE

La nuit de l’ignorance étendra ses ténèbres
Sur l’esprit des enfants aux avenirs funèbres.
La Nation va gémir sous la flamme funeste.
L’ignorance est bestiale et la science est céleste !

Laissez-vous caresser par ce rayon sublime.
Le savoir crée le bien, l’ignorance le crime.
Laissez-vous caresser par le vent enchanteur,
Le jardin est rempli d’un nuage de fleur.

Laisse-moi adorer ô le vaste savoir !
C’est la clé assurée de tout réel pouvoir,
Nous devons bien lutter contre les dents de l’ombre,
Les mâchoires en fer, couronnées d’un feu sombre,

Nous devons implorer le feu sur ce fantôme,
Ce qui ralentit bien le nuage de l’homme.
Il est temps de vider le carquois pour tuer
Le monstre rude et laid, étrange cavalier !

Il est temps d’opérer des changements terribles.
Il est temps de rêver aux rêves impossibles.
Les dents des Nuits aiguës broit ce bel avenir,
Le lendemain brillant du monde de saphir !

L’albâtre ténébreux qui dort dans les nuages
Se change en tremblement inventant les orages.
L’ombre c’est l’ignorance et le feu c’est la science.
Nous devons profiter de notre intelligence.

La nuit de l’ignorance étendra ses ténèbres
Sur l’esprit des enfants aux avenirs funèbres.
La Nation va gémir sous la flamme funeste.

  Signaler un problème avec l'ebook gratuit.

Biographie de Renauld GBETOWENONMON

 Ambassadeur Edition999

Renauld d’Avril est un jeune écrivain béninois. Titulaire d’un baccalauréat série D mention Bien, il fut boursier dans les écoles universitaires EPAC et ENS de Porto-Novo. Il a été lauréat de plusieurs prix littéraires : — Finaliste du Prix LAHA du meilleur jeune écrivain en 2019 — 1er Prix du concours de...

 Lire son interview

 Autres(s) parution(s) de l'auteur

Les hommes chanceux

Ce livre n’est pas écrit par mon imagination ou mon inspiration. Il est rédigé par l’humanité entière, il est écrit par le regard endeuillé que j’ai posé sur les personnes handicapées ou diminuées physiquement.

2021

La musique des fleurs

Ce livre est le fruit de quelques méditations sur les fleurs : leurs vertus, leurs fonctions et significations. Nous avons caché dans ce vase poétique quelques humeurs légères, quelques émotions passagères, quelques douleurs subtiles. Que la Poésie étincelle ! (...)

2021

Cristal de beauté

La poésie est une plage infinie qu’on ne peut finir d’explorer, c’est une vaste prairie où on peut cueillir pendant une éternité les fleurs de nos choix sans jamais épuiser le jardin poétique. Ici, il est question de la poésie en prose, cette branche inventée au (...)

2020

Prophétie d’une folle

Ce livre est une nouvelle longue qui mêle le fantastique au réel. Quand une folle se transforme en prophétesse, l’on devine déjà clairement que des nuages orageux remplissent le ciel.

2020

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

 Dans le même rayon : Poésie

Penser, Vivre, Aimer

Si par la lecture de quelques bons auteurs, Dont le génie humain me fit inspiration, J’ai pu vous exposer mes propres conceptions Je les en remercie au nom de mes lecteurs De ces maîtres savants j’ai suivi les leçons Sans les imiter ni faire contre façon Je me (...)

Cristal de beauté

La poésie est une plage infinie qu’on ne peut finir d’explorer, c’est une vaste prairie où on peut cueillir pendant une éternité les fleurs de nos choix sans jamais épuiser le jardin poétique. Ici, il est question de la poésie en prose, cette branche inventée au (...)

Puisque le regard suffit !

Alors que mon petit chien, perçoit ce que je pense Il n’a que son regard pour me le dire… Mais là, rien ne trompe ! C’est bien un échange D’amour que je perçois…La parole est donc inutile !

A la préface des Mondes

Poussez Les portes violentes Poèmes éblouis Phalènes jetés sous la lampe... Je sais, Des îles de jouissance, Où des ailes en fenouil bistres nichent, Leurs langueurs de félins sous les ogives,