Edition999
La plateforme gratuite de diffusion littéraire

Accueil > Littérature Erotique > Un sac d’embrouilles

Un sac d’embrouilles

Alfred Anchetain (Auteur)

Nombre de pages : 111

 Remercier Alfred Anchetain

Avertissement : des scènes ou des propos peuvent heurter la sensibilité des lecteurs

Les statistiques du livre


709 Lectures
425 Lectures / 31 jours


4 /5 sur 4 votants

1154 visites

Evaluer le livre


Thème : Littérature Erotique (Interdit aux moins de 18 ans)

( Version du 1er juillet 2022 )

 La quatrième de couverture

Belle de jour, Roman érotique en 7 épisodes
J’ai repris le thème du film de Buñuel : une bourgeoise, épouse d’un chirurgien, s’épanouit dans la prostitution ; son mari, accidenté, devient infirme. Je l’ai situé de nos jours, une jeune femme, Béryl, 25 ans, a deux préoccupations : le sexe et l’argent. Elle veut être admirée, elle est la plus belle, la plus intelligente, la plus dynamique. Elle suscite désir ou jalousie. Sa vie est compliquée. Travail au Labo, prostitution à Paris et, après l’accident du mari, elle découvre que ses amants sont des requins. Heureusement, il y a les copines pour les câlins.

Cinquième épisode, Un sac d’embrouilles
Sa prostitution étant découverte, Béryl doit cesser. Albert l’invite à une réunion médicale, elle est immédiatement séduite par Xavier, un beau médecin qui pourrait racheter ses parts. Christophe doit faire une mission-suicide, Béryl veut coucher avec lui, une dernière fois. La vie continue. Jogging sous la pluie avec Hortense. Comment se changer dans une Mini, si on n’est pas tout à fait seule ? Christophe rentre, à peu près vivant, mais le lit est exclu. Retour au travail après 8 jours d’absence. Les copines lui ont mis sur le dos une arnaque. Elle doit réussir ou c’est la porte. Elle fait payer à Benoit son manque de courage.

 La première page

Quand je me réveille, Hortense est debout, je l’entends farfouiller dans ma cuisine. Il est sept heures et demie. Elle a toujours été matinale, à cause de son boulot.
Je mets un peignoir, une culotte et la rejoint. Elle me dit :
– Tu as bien dormi ?
– Merveilleusement… je ne me souviens plus de rien.
– Tu étais dans mes bras, blottie comme un enfant.
Le chaud me monte aux joues :
– Tu m’as trouvée idiote ?
– J’ai fait la maman.
Un vague souvenir me revient. J’étais à demi sur elle, qui me tenait la tête sur sa poitrine. J’étais bien, c’était doux. J’entendais son cœur…
Elle ajoute :
– Je t’ai fait du thé, j’ai grillé du pain. Comme ta maman.
– Non, ma mère, très belle, s’est toujours fait servir. Sauf quand j’étais toute petite, c’est moi qui préparais son déjeuner.
– T’en as de la chance. Tu as tété mes seins, et maintenant je suis gentille avec toi.
J’ai honte. Je la regarde, songeuse. Elle porte la doudoune que j’ai enfilée hier et qui a causé notre folle nuit.
– Béryl, arrête de mater ma poitrine. Je n’ai pas de sout’. Point barre !

Edition999 rencontre Alfred Anchetain

Edition999 : Voici donc un cinquième épisode de votre « Belle de jour », sous le titre de « Un sac d’embrouilles ». Pourquoi donc ?
Alfred Anchetain : J’ai mis en place des personnages et des situations qui ont leur propre logique. Comme Béryl est très énergique et ambitieuse, elle ne refuse aucun challenge. Elle participe à tout ce qui se trame autour d’elle, la vente du Laboratoire (le patron prenant sa retraite) et la réunion des cliniques de la ville dans un vaste ensemble donc Albert aurait la direction.
Edition999 : Ce qui ne se fait pas sans problème.
Alfred Anchetain : Je l’ai vécu, j’en sais quelque chose. Le laboratoire travaillait sur des médicaments traditionnels et, depuis quelques années, l’Inde durcit beaucoup sa législation pour reprendre la main sur son patrimoine.
Edition999 : Ceci est vrai.
Alfred Anchetain : Forcément. Le patron voulait vendre, mais les Indiens assignent le Laboratoire pour faire valoir leurs droits, ce qui bloque les négociations. Son directeur demande à Béryl de faire un rapport, parce qu’elle connaît la mentalité indienne, qu’elle est bilingue anglais et qu’elle a fait du traitement de l’information. Ce qui excite les jalousies…
Edition999 : D’autres auraient été plus à même de le faire.
Alfred Anchetain : Surtout qu’elle est une des plus jeunes dans la boite. En plus, comme elle est hyperactive, elle bouscule toute la hiérarchie et les usages.
Edition999 : Elle le négocie au lit.
Alfred Anchetain : Béryl sait que, dès qu’on la voit, homme ou femme, on a envie de coucher avec elle. Elle ne drague jamais, elle ne se fait pas draguer non plus. Elle se retrouve là par attirance mutuelle, par calcul, ou par faiblesse.
Edition999 : Votre récit, sur le plan érotique, est assez pauvre.
Alfred Anchetain : C’est voulu. Béryl est une fille de province, élevée dans une école religieuse, avec une mère très sévère (très jolie, elle aussi, et connaît bien le problème). Elle ne cherche pas l’originalité. Elle n’a que des relations classiques, vaginales, ou des caresses, sans artifice, sex-toy ou autre (sauf exception). Elle est très excitable. Si les conditions sont bonnes, elle peut avoir un orgasme très rapidement, voire plusieurs. Elle est généreuse aussi, et veille à ce que l’autre ait son plaisir.
Edition999 : Votre récit n’a rien d’extravagant.
Alfred Anchetain : Non pas du tout. C’est la vie d’une femme très belle, très intelligente, très dynamique et qui n’a pas froid aux yeux. Les choses se font naturellement. Elle veut des sentiments et que la relation soit pleinement satisfaisante.
Edition999 : Votre texte est résolument optimiste, à l’eau de rose.
Alfred Anchetain : Non, pas du tout. Christophe, médecin et agent secret, doit accepter une mission-suicide pour négocier une sortie honorable à sa carrière militaire. Tout que je relate est vrai, l’attaque du 22 janvier 2022 au Sahel, la médecine de guerre actuelle et ses méthodes. Les textes que je cite sont authentiques. La seule chose romanesque est la présence de mon personnage dans cette affaire. Quant aux actions dont il parle, je les tire des meilleures sources. Je n’en dis pas plus, pour ne pas déflorer l’histoire, mais les choses ne se passent pas bien.
Edition999 : Vous cherchez la vraisemblance.
Alfred Anchetain : Dès lors qu’une femme (ou un homme) ne se laisse pas faire, les choses se compliquent. Ces tensions, ces problèmes, Béryl les résout efficacement, au lit. C’est, pour elle, un lieu de pouvoir, d’échange approfondi et de négociation (très) active.
Edition999 : Comment définir votre « Belle de jour » ?
Alfred Anchetain : L’histoire d’une vie, d’une fille exceptionnelle, ce qui engendre bien des problèmes. On ne tolère pas les têtes qui dépassent. De telles femmes, j’en ai connu, ce n’est pas facile.
Edition999 : Au lit ?

  Signaler un problème avec l'ebook gratuit.

Biographie de Alfred Anchetain

 Ambassadeur Edition999

Je suis arrivé à la retraite. J’ai publié un certain nombre d’ouvrages sérieux chez des éditeurs classiques, et j’ai voulu changer. Je me suis lancé la rédaction de nouvelles érotiques. Je les ai fait lire à mon entourage. Silence total ! J’étais désespéré, car je m’étais beaucoup amusé à les écrire. Je...

 Lire son interview

 Autres(s) parution(s) de l'auteur

Requine de lit

Mickael a un grave accident, il est en réanimation. Béryl cauchemarde, elle ne peut plus rester seule dans son lit. Ses ami.e.s répondent présent.e.s.

2022

Queue d’eau

Béryl poursuit son activité lucrative. Un jeune Italien l’initie aux petits canards dans la baignoire. Elle craque et se rachète au lit. Second client : Henri, alléché par une Agathe vantée par Anaïs, découvre son amie, qui lui saute dessus… Enfin, les deux femmes (...)

2021

La Haute par la bande

Au lit avec le sosie de James Bond, Béryl combat dans la joie. Les autres hommes sont fades et radins, elle s’ennuie. Henri lui indique Anaïs, une Maison de passe très rentable. Mais la police veille…

2021

Oie pas vraiment blanche

Béryl, 25 ans, très jolie fille, constate l’échec de son couple. Son mari n’assure pas. Elle prend un travail et fait feu de tout bois. Grâce à un boss, elle est cheffe de projet. Elle découvre la valeur de ses charmes avec un riche (...)

2021

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

 Dans le même rayon : Littérature Erotique

Les bienfaits du bon docteur Pincus

1967- Quatre jeunes gens très amoureux n’ osent même pas se le dire. Il faut bien comprendre qu’en ce temps là, tout était bien plus compliqué que de nos jours ! Charlotte Beaumartin et Paul Antoine de Guaybonzac se croient gravement fâchés pour une broutille. (...)

Mademoiselle chocolat

Le titre Mademoiselle chocolat doit faire penser à un livre pour enfant. Il s’agit en réalité d’une histoire de fiction se passant dans un futur que je sens venir, et que personne ne semble vouloir regarder ici en (...)

Justine ou les Malheurs de la vertu

Le chef-d’œuvre de la philosophie serait de développer les moyens dont la Providence se sert pour parvenir aux fins qu’elle se propose sur l’homme, et de tracer, d’après cela, quelques plans de conduite

Ecrire un livre érotique

Vous lisez avec délice une nouvelle ou un roman érotique, et vous voudriez faire pareil, ou alors cela ne vous plaît pas et vous voudriez écrire autrement ! Alfred Anchetain et Michel Canal, auteurs bien connus du site Éditions 999, vous livrent leurs (...)