Edition999
La plateforme gratuite de diffusion littéraire

Accueil > Fantastique > Cours Particulier

Cours Particulier

Denis "G." Cuart (Auteur)

Nombre de pages : 6

 Remercier Denis "G." Cuart

Les statistiques du livre


585 Lectures
7 Lectures / 31 jours



1014 visites

Evaluer le livre


Thème : Fantastique

( Version du 9 juillet 2006 )

 La quatrième de couverture

« - Comme je l’ai dit au cours précédent, après la Première Guerre Mondiale, la quasi-totalité des mairies ordonnèrent l’érection de monuments pour... Qu’y a-t-il, Monsieur Sandet ? Ce mot vous fait rire ? Sachez qu’il vient du verbe "ériger", qui lui-même signifie "dresser"... »
A ses mots, j’éclatais encore plus de rire. Je ne pouvais m’en empêcher, malgré les remontrances de M. Tardiaux, qui disait qu’il ne comprendrait jamais pourquoi, en Terminale, nous pouvions encore pouffer comme des idiots à chaque connotation sexuelle, tels de vulgaires collégiens.

Je me présente : je m’appelle Daniel Sandet, mais tout le monde m’appelle Dan. Avant, on m’appelait Danny, comme dans Shining, mais je ne le supporte plus depuis que mes parents, qui m’appelaient ainsi, sont morts. Je suis orphelin depuis presque un an. Ma mère est morte de la pire façon...

 La première page

en cours de rédaction

  Signaler un problème avec l'ebook gratuit.

Biographie de Denis "G." Cuart

Fan de Stephen King, je me suis mis à écrire il y a peu. J’ai aujourd’hui à peu près 17 printemps, et c’est pour moi un véritable plaisir de voir mes nouvelles sur un site Internet. A l’heure ou j’écris ces lignes, il y en a déjà une, mais j’espère que d’autres vont...

 Autres(s) parution(s) de l'auteur

Passé/Futur/Présent

Il y a de cela presque vingt ans, j’ai commis un double meurtre. Je n’ai jamais été suspecté, jamais condamné. La police de l’époque en avait conclu à une fugue ou un crime de rôdeur. En fait, ils piétinaient totalement. Ces deux jeunes gens, je les ai tués - du (...)

2006

Auto-stop

Lorsque François vit cette affiche, son sang ne fit qu’un tour. Il réalisa qu’au lieu de se la couler douce à Kerlerquy, il allait assister au meilleur festival rock de Bretagne. C’était un grand fan de rock and roll depuis toujours, alors les autres projets... (...)

2006

Renseignement Fatal

Je suis ce que l’on pourrait appeler un apprenti écrivain , produisant quelques nouvelles lorsque j’ai du temps libre. Mais aujourd’hui, ce n’est pas vraiment une nouvelle de mon cru que je viens vous (...)

2006

LES BOGEYMEN

Ça y est. Ce que je redoutais depuis longtemps est arrivé. Je suis en train de devenir l’un d’eux. Toute ma vie je me suis protégé d’eux, ne supportant aucun contact avec eux. Ils m’ont dit que j’étais paranoïaque, ils m’ont dit que je perdais totalement la boule, (...)

2006

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

 Dans le même rayon : Fantastique

L’écrivain

Il se trouvait devant la porte. Il était arrivé là sans vraiment savoir comment. Mais il est clair que ce vieux portique en bois lui barrait la route. Faire demi-tour il ne le pouvait ! Pourquoi ? Tout simplement parce que derrière lui c’était les ténèbres. (...)

Mrs Wint manque à la pelle

La pelle de Mr Wint glissa de ses mains moites. Il venait de fracasser le crâne de sa femme. Il transpirait, les gouttes émanant de son front coulaient le long de son cou, ce qui lui donna des frissons. Il fallait maintenant cacher le corps, mais où ? (...)

Texter Exon

Par une douce soirée d’été, comme à l’accoutumée, Pierre aimait se promener en solitaire dans les allées du cimetière de la ville. C’est le seul endroit où il pouvait trouver la paix ; où il avait le privilège de savourer le silence sans que quiconque ne vienne le (...)

Nous les autres

– Est-ce qu’il y a des choses que tu aimes faire avec ta maman ? – Ce n’est pas ma maman. La petite fille, à qui l’on donnerait maximum quatre ans, a répondu d’une petite voix mais sur un ton qui ne laisse transparaître aucun doute, comme si elle énonçait là une (...)