Edition999
La plateforme gratuite de diffusion littéraire

Accueil > Fantastique > L’homme au sept couleurs

L’homme au sept couleurs

Laurent Coos (Auteur)

Nombre de pages en A4 :

Les statistiques du livre


784 Lectures
2 Lectures / 31 jours


3 /5 sur 1 votants

842 visites

Evaluer le livre


Thème : Fantastique

Version publiée le 11 décembre 2007

 La quatrième de couverture

Ce matin-là, après un réveil tardif, je jetai un coup d’œil par la fenêtre de la cuisine, tout en préparant mon café. Le temps était maussade et de fines gouttelettes de pluie projetées par des rafales de vent s’accrochaient désespérément aux carreaux.
Le quartier est plutôt calme, entouré de verdure, égayé par la présence d’écoles primaires. Je me surprends parfois à regarder par la fenêtre les enfants qui se rendent en cours le matin, et rentrent l’après-midi, leur cartable sur le dos, en criant joyeusement. J’ai toujours été impressionné par l’insouciance de l’enfance et j’aimerais parfois pouvoir revenir en arrière. Recommencer ma vie à zéro, depuis le jour où je suis sorti du ventre de ma mère, en pointant mon derrière sous l’œil incrédule des médecins. Avoir la chance de repartir d’un bon pied, sans commettre les mêmes erreurs, en tenant compte de mon expérience...

 La première page

en cours de rédaction

 Pour aller plus loin

( A venir prochainement )

  Signaler un problème avec l'ebook gratuit.

Biographie de Laurent Coos

J’écris des romans fantastiques, et j’en ai publié quatre à ce jour. Je vous joins ma nouvelle intitulée : " Le bonsaï maléfique", dans l’espoir que vous la publierez sur votre site. Celle-ci m’a valu un deuxième prix à un coucours international de nouvelles organisé par la bibliothèque de Silly et les...

 Autres(s) parution(s) de l'auteur

Transcendance

Une terreur glaciale s’empare de lui. Il se retourne. Personne.

2011

Texter Exon

Par une douce soirée d’été, comme à l’accoutumée, Pierre aimait se promener en solitaire dans les allées du cimetière de la ville. C’est le seul endroit où il pouvait trouver la paix ; où il avait le privilège de savourer le silence sans que quiconque ne vienne le (...)

2010

Burn-out

Faites venir le directeur dans mon bureau. Immédiatement ! – Mais... Monsieur Kuhn... – Il n’y a pas de "Mais" qui tienne, je veux le voir tout de suite ! Nicole, la jeune stagiaire de direction obtempéra. Elle s’était bien dit en arrivant ici qu’elle était (...)

2010

L’Ange de pierre

Par une lourde chaleur d’été, David, employé modèle dans une importante fiduciaire de la ville, terminait de classer les documents destinés aux archives. Le ventilateur, bruyant, brassait désespérément l’air chaud à travers ses pales mais ne parvenait pas à apaiser (...)

2008

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

 Dans le même rayon : Fantastique

Une apparition nocturne

La vieille demeure à demi effondrée gît à la lisière même du vaste océan ; Elle se trouve être dangereusement inclinée, comme si elle s’apprêtait d’un instant à l’autre à basculer définitivement dans les flots sous les assauts de la marée maintenant haute. La cave est (...)

Saut du Doubs

Après un détour en Franche –Comté, et sa rencontre avec Polska, p’tit Brochin, retrouve la cité gentille pour d’autres aventures cocasses... Rendant furieux son dentiste préféré, patientant rue de la corderie tout en écoutant ses (...)

Pénibles hallucinations

Depuis son opération Myriam souffrait beaucoup mais restait stoïque et somme toute, pour une adolescente de 17 ans assez courageuse. Toutefois pour calmer la douleur elle pouvait prendre deux ou trois comprimés de Lynix par jour ; un très fort calmant mais (...)

Une rose pour Lisa Mars

Je la voie toujours au même endroit, assis sur un banc, les mains entre les jambes. C’est une belle jeune femme. Elle porte toujours cette magnifique robe et ce petit gilet si attirant.