La plateforme gratuite de diffusion littéraire

Accueil > Biographie > Mohamed Boudia : Une oeuvre inachevée

Mohamed Boudia : Une oeuvre inachevée

Mohamed-Karim ASSOUANE (Auteur)

❤️ Ce livre est un "Coup de cœur des lecteurs"

Nombre de pages en A4 : 132

Version publiée le 28 avril 2021 - (Premère publication sur Edition999 le 11 mars 2017)

Les statistiques du livre

1263 lecteurs ont feuilleté le livre

534 lecteurs ont inclus ce livre dans leur bibliothèque.

Note Moyenne : 4.75/5 sur 16 votants

Evaluer le livre


Thème : Biographie

🖋️ La quatrième de couverture

Il est question d’un des fondateurs du théâtre algérien contemporain, en l’occurrence Mohamed Boudia (1932-1973). Homme de scène, journaliste et militant nationaliste des causes arabes. Depuis sa disparition, aucun lieu ne porte son nom et fini par être frapper d’ostracisme tout comme le présent ouvrage qui n’a trouvé édition dans son pays.

🗏 La première page

Kader Mahdi, dans Dieu n’aime pas les arabes… (L’Harmattan, 2006), apporte les témoignages qui suivent :
« Mohamed Boudia (MB), me parle de l’ORP (…) Il monte sa pièce L’Olivier avec Miloud Khatib, Mustapha Chadli, Stiti Mustapha, Rabah Loucif, Nadia Samir, Djanet Lachmet et d’autres. Saïd Saidani, s’occupe du décor. Même Mohamed Hasnaoui régisseur du TOP est de la partie. Il finira documentaliste à El-Moudjahid. »
MB l’ayant rencontré plusieurs fois, il lui dira un jour
« Je ne suis pas mort durant notre guerre de libération, je serais heureux de mourir pour la Palestine. »
Mehdi Kader évoquera le dramaturge-militant en ces quelques mots, bien significatifs :
« De taille moyenne, le visage rond avec un petit nez droit, les yeux marrons, cheveux coupés courts, bien en chair, il aimait la vie, les femmes et les bons moments entre amis. »

  

⚠️ Signaler un problème avec l'ebook gratuit.

Biographie de Mohamed-Karim ASSOUANE

Mohamed-Karim Assouane est enseignant de littérature française moderne et contemporaine et membre de l’Equipe de recherche sur les manuscrits de Mohamed Dib du CNEPRU (Alger). Il est auteur de plus de : • Recueil de poèmes : Poème pour une passion, Silex éditions, Paris, 1985.• Paul Robert :...

📖 Autres(s) parution(s) de l'auteur

Divagations d'âmes, de Omar SAMAR

Divagations d’âmes, de Omar SAMAR

Bientôt le souffle terrible des martyrs fera dissiper le voile sombre qui couvre notre belle Algérie et tout s’étalera au grand soleil et nos insulteurs d’aujourd’hui seront les coupables de demain, écrit Omar Samar prophétique, dans El Hack (17 (...)

2023

Les Berbères et leurs conquérants

Les Berbères et leurs conquérants. Par Mohemd El-Aziz KESSOUS

Le parcours de Mohamed El-Aziz Kessous après obtention d’une licence en Droit entre Alger et Paris est fondamentalement marqué par l’action politique et sociale. De l’Association des Etudiants Musulmans Nord-Africains en France (AEMNAF) à l’UDMA de (...)

2023

BOUALEM KHALFA AU PAYS D'ENVER KHODJA

BOUALEM KHALFA AU PAYS D’ENVER KHODJA

BOUALEM KHALFA AU PAYS D’ENVER KHODJA est un reportage qu’avait réalisé le membre du CC du Parti Communiste Algérien dans l’Albanie d’ Enver Hodxa en novembre 1951.

2023

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

 Dans le même rayon : Biographie

29 générations de Chivré

29 générations de Chivré

Ce livre généalogique retrace dix siècles de l’histoire de la famille de Chivré avec ses hauts et ses bas, ses divisions entre catholiques et protestants, ses frondeurs, ses émigrés, ses royalistes, ses militaires ...

Une enfant déracinée

Une enfant déracinée

Les sanglots me montent à la gorge, pourtant mon cœur déborde de joie, un bel enfant vient de naître, mon premier petit-fils. L’entrée de l’hôpital, les vieilles briques rouges, l’odeur de désinfectant dans les couloirs, je suis au comble du bonheur et (...)

Les brigands d'Algérie

Les brigands d’Algérie

Ils ont été mythifiés au point où on a oublié qu’ils étaient d’abord des criminels. Il y a eu mort d’hommes et en pleine colonisation. Ils n’avaient en tête que la vengeance. Ils nous ont aliénés davantage.