Edition999
La plateforme gratuite de diffusion littéraire

Accueil > Biographie > Mohamed Boudia : Une oeuvre inachevée

Mohamed Boudia : Une oeuvre inachevée

Mohamed-Karim ASSOUANE (Auteur)

Nombre de pages en A4 : 132

 Ce livre a été élu "Coup de cœur des lecteurs Edition999"

Les statistiques du livre


457 Lectures
5 Lectures / 31 jours


4.75 /5 sur 16 votants

1070 visites

Evaluer le livre


Thème : Biographie

Version publiée le 28 avril 2021 - (Premère publication sur Edition999 le 11 mars 2017)

 La quatrième de couverture

Il est question d’un des fondateurs du théâtre algérien contemporain, en l’occurrence Mohamed Boudia (1932-1973). Homme de scène, journaliste et militant nationaliste des causes arabes. Depuis sa disparition, aucun lieu ne porte son nom et fini par être frapper d’ostracisme tout comme le présent ouvrage qui n’a trouvé édition dans son pays.

 La première page

Kader Mahdi, dans Dieu n’aime pas les arabes… (L’Harmattan, 2006), apporte les témoignages qui suivent :
« Mohamed Boudia (MB), me parle de l’ORP (…) Il monte sa pièce L’Olivier avec Miloud Khatib, Mustapha Chadli, Stiti Mustapha, Rabah Loucif, Nadia Samir, Djanet Lachmet et d’autres. Saïd Saidani, s’occupe du décor. Même Mohamed Hasnaoui régisseur du TOP est de la partie. Il finira documentaliste à El-Moudjahid. »
MB l’ayant rencontré plusieurs fois, il lui dira un jour
« Je ne suis pas mort durant notre guerre de libération, je serais heureux de mourir pour la Palestine. »
Mehdi Kader évoquera le dramaturge-militant en ces quelques mots, bien significatifs :
« De taille moyenne, le visage rond avec un petit nez droit, les yeux marrons, cheveux coupés courts, bien en chair, il aimait la vie, les femmes et les bons moments entre amis. »

 Pour aller plus loin

( A venir prochainement )

  Signaler un problème avec l'ebook gratuit.

Biographie de Mohamed-Karim ASSOUANE

Mohamed-Karim Assouane est enseignant de littérature française moderne et contemporaine et membre de l’Equipe de recherche sur les manuscrits de Mohamed Dib du CNEPRU (Alger). Il est auteur de plus de : • Recueil de poèmes : Poème pour une passion, Silex éditions, Paris, 1985.• Paul Robert : Mémoire,...

 Autres(s) parution(s) de l'auteur

POETES KABYLES OUBLIES

Victimes de la contrefaçon politique et idéologique des années d’indépendance politique, ils ne seront cités dans aucune anthologie littéraire algérienne.

2022

L’ALGERIEN DE JACQUES DORIOT

Les Algériens et la lutte antifasciste sont une facette bien glorieuse de cette même page historique. Celle des chefs collaborateurs du mouvement raciste et génocidaire est totalement occultée dans notre pays. Bien mieux, on a tenté de falsifier leurs parcours (...)

2022

UN PÉTAINISTE EN ALGERIE

Un illustre académicien des années 1920 et 1940 ? Un écrivain français aux allures paternalistes et paysagistes du verbe romanesque. Un académicien aux valeurs chrétiennes et sociales qui a visité l’Algérie en 1930 et 1934. Il est question de l’auteur de La Maison (...)

2022

PCA-PAGS. La dérive

Le PCA-PAGS et aujourd’hui, son continuateur le PADS, n’arrivent plus à ce proposés comme une alternative révolutionnaire de classe dans une Algérie en pleine crise politique, sociale, économique et culturelle.

2021

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

 Dans le même rayon : Biographie

Le jour se lève à l’est

Récit d’un voyage en moto 1959 tout autour de la Turquie, à l’époque très peu connu par les "touristes"

LA CHANSON QUI TUE "Sombre Dimanche"

C’est le résumé de ce que fut la vie tragique de REZSO SERESS, juif hongrois, qui espérait devenir un musicien célèbre. Après de multiples échecs, c’est le succès avec une chanson composée un jour de déprime et cette chanson c’est "Sombre Dimanche" ("Gloomy Sunday" (...)

Mes ancêtres Visigoths “de VILLENEUVE”

La maison « de Villeneuve en Languedoc » était reconnue par les généalogistes du roi Louis XVI. Mes ancêtres de la maison “de Villeneuve” ont été célèbres par leur titres, citons : des vidames de Narbonne ; des barons ; des chevaliers de Montréal ; deux capitouls, (...)

Dix filles dans un pré

Sur le thème d’une comptine apprise en maternelle, "Y avait dix filles dans un pré, toutes les dix à marier ", André m’a confié ses mémoires de jeunesse, son parcours d’élève appliqué au Lycée de Toulouse dans les années (...)