Edition999
La plateforme gratuite de diffusion littéraire

Tsar

Greg Hocfell (Auteur)

Nombre de pages : 16

 Remercier Greg Hocfell

Les statistiques du livre


284 Lectures
3 Lectures / 31 jours


4.5 /5 sur 8 votants

903 visites

Evaluer le livre


Thème : Littérature

( Version du 4 décembre 2017 )

 La quatrième de couverture

La couverture est réalisée par Vael Cat
Un empire.
Une femme.
Un amant.
Un mendiant.
Un songe...

 La première page

Dans cette librairie,

où les livres ne parlent que de toi, j’essaie en vain de déchiffrer un mot,
et quand bien même je crois saisir un titre,

je ne le retiens pas, l’oubliant dès que j’essaie d’en lire un autre.

Je me désole à l’idée de partir sans un seul de ces volumes noircis d’études inachevées. Je réalise avec effroi que tous les auteurs se sont pendus, que je sortirai d’ici sans savoir où te trouver, que je suis dans le corps d’un autre qui est pourtant le mien, me désagrégeant dans l’attente d’une réponse décisive suite à une question dont j’ignore tout, ferment d’une angoisse aigüe. Je me détourne de tous ces titres qui se dissolvent telles des lettres de craie sous la bruine.

  Signaler un problème avec l'ebook gratuit.

Biographie de Greg Hocfell

 Ambassadeur Edition999

Il s’appelle Greg Hocfell, il est né en 1975, à Fontainebleau, en France, peu importe sa carte d’identité à vrai dire, seule compte l’histoire que vous allez découvrir une fois la page de garde tournée. L’ombres, Attention aux morts, Glyptic,... que lirez-vous ? Peut-être le premier chapitre, à peine un...

 Lire son interview

 Autres(s) parution(s) de l'auteur

Cet immeuble qui tuait

Sam geignait, la queue basse, dont le panache était devenu un ramasse-poussière pour le parquet de l’appartement. Le Berger Allemand décrivait des huit devant la porte de l’entrée. Michel feignit de ne pas l’entendre et prit la télécommande de la télévision (...)

Nouvelle version 2011

La nue merveilleuse

Dans cette maison où Héloïse vit avec ses parents, quelques unes des pierres, dans les murs, deviennent incandescentes telles des braises ardentes ; le maléfice semble se poursuivre à l’extérieur, le long des trottoirs, sur d’autres murs, sur d’autres maisons... (...)

2011

L’enfer sous la peau

Je ferme les yeux sitôt que ma femme éteint la lumière mais la ruse ne prend pas, mon cerveau ne tombe pas, ne tombe plus dans le piège délicieux de ce que l’on nomme le sommeil. Aussi, quand il sonne trois heures (la troisième de la nuit, ne vous méprenez (...)

Nouvelle version 2011

2 discussions

  • 8 décembre 2017, par LeDormeurduvol

    Voilà du sang d’encre comme on les aime, dans un style peut-être un peu différent que d’habitude, plus gothique, plus onirique, plus baudelairien. Les mots s’entrechoquent, ciselés au couteau, ils forment le chant des âmes qui attire le voyageur lecteur. C’est un voyage, c’est une errance, je dirais plus, c’est du Hocfell....

  • 4 décembre 2017, par siatkowski

    Histoire poignante où l amour est si fort, émue jusqu’aux larmes.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

 Dans le même rayon : Littérature

Je peux pas aimer un homme

Sasha et Ilyan s’aiment, Ilyan s’est déclaré, mais Sasha ne peut pas aimer un homme, alors il l’a rejeté, prétextant ne pas avoir de sentiments. Pourquoi Sasha ne peut-il pas aimer Ilyan ?

Dans l’enfer de l’angoisse

Un livre sur l’angoisse, un livre sur la vie, un livre d’expériences, finalement un livre d’espoir. Des milliers de personnes sont touchées par l’angoisse sous ses différents symptômes.

LA CABANE AUX CADAVRES

De 1944 à la fin des années 50, une cabane en bois en bords de Loire a été témoin de plusieurs événements tragiques : pendaison, exécution, meurtre... Et pour corser le tout, la présence du trésor de la Milice caché dans le secteur qui attise bien des (...)

Elle avait un cancer

Elle s’appelait Mira. Elle vivait dans un petit village à Vahingen, un peu plus au Sud que moi. On s’était croisé à la piscine pour la première fois où je l’ai sauvé d’une noyade. Après des années d’amitiés mêlées à l’amour qui nous réunissait, un cancer allait (...)